Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Acteurs discrets de la mondialisation

Acteurs discrets de la mondialisation

Publié le 10/10/2016
  • Dans un article paru le 4 octobre 2016, Armelle Choplin et Olivier Pliez se proposent d'étudier la mondialisation par le prisme des trajectoires des commerçants qui circulent entre la Chine et le monde arabe. Ils font une géographie de la mondialisation par le bas, par le portrait, à hauteur d'homme et de femme. Cela peut être une entrée pertinente pour aborder la mondialisation en classe. En partant de la ville chinoise de Yiwu (province du Zhejiang), les auteurs cherchent à décentrer le regard des flux Sud-Nord pour se concentrer sur des échanges entre pays dits du Sud : 

« Arcan, Nasser et Nabil, qui se rencontrent régulièrement à la terrasse des cafés et restaurants de Yiwu, sont de nouvelles figures de la mondialisation des échanges. Les marchandises qu’ils y achètent sont ensuite revendues à des centaines de millions de consommateurs, majoritairement au Sud. Ils sont des acteurs majeurs mais peu visibles du marché dit du "bas de la pyramide" »

- Armelle Choplin, Olivier Pliez, « Des mondialisations plus discrètes. Vers une nouvelle géographie des échanges mondiaux », La Vie des idées , 4 octobre 2016.

La ville et le marché de Yiwu

Source : 自己的作品, Wikimedia Commons

  • Des mêmes auteurs, retrouvez un éclairage sur Géoconfluences : 
- Armelle Choplin, Olivier Pliez, « Un Sahara, des Sahara-s. Lumières sur un espace déclaré "zone grise" », Géoconfluences, 4 juillet 2013
 
  • Pour compléter, on peut également lire les travaux d'Adrien Doron sur Mondes Sociaux

- Adrien Doron, « World Trade par le bas », Mondes sociaux, 23 septembre 2014, mis à jour le 12 juillet 2016.

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication