Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Cartographier et nommer "l'internationale djihadiste"

Cartographier et nommer "l'internationale djihadiste"

Publié le 16/06/2015

Philippe Rekacewicz a publié un billet sur son site Visionscarto.net, sous le titre "Terrorisme, insurrection ou résistance : cartographier et nommer « l’internationale djihadiste »", 8 juin 2015. http://visionscarto.net/djihadisme-international#nb1
Il l'a publié également sous le titre "L’autoroute de l’internationale djihadiste. Les dessous d'une carte", dans le magazine Orient XXI, 8 juin 2015. http://orientxxi.info/magazine/l-autoroute-de-l-internationale-djihadiste,0927

Comment cartographier le djihadisme international ?
Comment représenter l’ensemble des organisations qui s’inscrivent désormais dans une perspective de guerre globale où tous les combats sont liés, du Nigeria au Pakistan en passant par l’Irak ?
Comment nommer ce que les uns appellent « terrorisme » et les autres « insurrection » ou « résistance », ou encore un « État islamique » auquel on conteste largement la qualité d’État, mais qui commence à s’ancrer dans un territoire réel ?
Le géographe et cartographe Philippe Rekacewicz propose une carte réalisée en mai 2015 et dévoile un pan d’une réflexion méthodologique entamée au début des années 2000, en publiant les versions successives de la représentation cartographique des logiques spatiales du complexe réseau des mouvements islamistes fondamentalistes. Au fil des cartes, on voit évoluer la géographie des organisations djihadistes mais aussi les modes de représentation visuels, les symboles, les légendes et la terminologie.
 

Actions sur le document
Veille : dernière publication