Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Démographie et démographie des territoires en France, échelles nationale et régionale : données INSEE 2013

Démographie et démographie des territoires en France, échelles nationale et régionale : données INSEE 2013

Publié le 15/01/2014

Le 14 janvier, à l’occasion du lancement de la collecte de recensement de la population 2014, l'Insee publie deux études nationales et 22 études régionales : une mine de données pour la géographie de la France.

  •  les deux études nationales
            - Bilan démographique 2013 - Trois mariages pour deux Pacs - Insee Première n° 1482, janvier 2014

Au 1er janvier 2014, la France compte 66 millions d'habitants : 63,9 millions vivent en métropole, 1,9 million dans les départements d'outre-mer hors Mayotte et 0,2 million à Mayotte. La population a augmenté d’un peu moins de 300 000 personnes au cours de l’année 2013 ; c’est la croissance la plus faible depuis 2000. Cette progression est principalement due au solde naturel. L’indicateur conjoncturel de fécondité baisse légèrement (1,99 en 2013) mais reste un des plus élevés d’Europe. Les espérances de vie à la naissance, comme à 60 ans, continuent d’augmenter après une légère baisse en 2012 : dans les conditions de mortalité de 2013, une femme vivrait en moyenne 85,0 ans et un homme 78,7 ans. Les écarts entre les hommes et les femmes se réduisent. En 2012, deux Pacs ont été conclus pour trois mariages célébrés. Environ 7 000 mariages de personnes de même sexe ont été célébrés en 2013, dans trois cas sur cinq entre deux hommes.
Nombreux tableaux statistiques et graphiques
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1482

          - Trente ans de démographie des territoires Le rôle structurant du bassin parisien et des très grandes aires urbaines - Insee Première n° 1483, janvier 2014

Entre 1982 et 2011, la France a gagné 9,4 millions d'habitants, dont 20 % dans l'aire urbaine de Paris et 30 % dans les 13 plus grandes aires urbaines de province. L’influence de ces dernières ne cesse de s’étendre, elle atteint 100 km autour de la capitale, 50 km autour de Bordeaux, Toulouse ou Lyon. Dans de nombreuses agglomérations, la ville-centre perd des habitants au profit des communes avoisinantes. Dans l’ensemble, les communes rurales ne perdent plus d’habitants depuis les années 1970. Elles en gagnent même lorsqu’elles sont proches de grandes agglomérations. Le Nord, l’Est et les très grandes villes sont plus féconds, mais l'Ouest et le Sud attirent les migrants.
4 cartes très utiles : Variation annuelle de la densité de la population entre 1982 et 2011, Variation annuelle de la densité de population due au solde naturel entre 1982 et 2011, Variation annuelle de la densité de population due au solde migratoire entre 1982 et 2011, Variation annuelle de la densité de la population sur la période récente entre 2006 et 2011.
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1483

 
  • les 22 études régionales : trente ans de croissance démographique à l’échelle des 22 régions métropolitaines

            Nombreuses cartes dans ces publications faites par les services régionaux de l’INSEE
http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/default.asp?page=abonnements/dossiers_actualite/conference-presse-recensement-14-janvier-2014.htm

 
  • le dossier de presse sur le recensement de la population en 2014

http://www.insee.fr/fr/ppp/comm_presse/comm/dp_RP_2014_def.pdf

Actions sur le document