Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Enjeux des ZEE de l’Outre-mer français

Enjeux des ZEE de l’Outre-mer français

Publié le 24/04/2014

« Les zones économiques exclusives ultramarines : le moment de vérité », c’est le titre du rapport des sénateurs Jean-Étienne ANTOINETTE (Guyane), Joël GUERRIAU (Loire-Atlantique) et Richard TUHEIAVA (Polynésie française), remis le 9 avril (rapport n° 430). 382 p.
La ZEE française, la deuxième mondiale derrière celle des Etats-Unis, compte 11 millions de km², dont 97 % outre-mer. « Le moment de vérité », aux yeux des rapporteurs, c’est le moment de définir une stratégie, dans un contexte de course aux ressources marines. Le rapport de la délégation sénatoriale pointe les nombreux enjeux associés aux ZEE ultramarines, aussi bien en termes de potentiel de ressources marines, qu'en termes géopolitiques et de gouvernance. Le rapport insiste sur l’insuffisante présence de la France dans les ZEE ultra-marines à l’heure de la maritimisation.
Au rapport très précis, s’ajoutent les annexes qui rassemblent tableaux, schémas et cartes.
http://www.senat.fr/notice-rapport/2013/r13-430-notice.html


Pour compléter :

  • Marine Regions : site du Flanders Marine Institute, spécialisé dans la définition des ZEE. http://www.marineregions.org
  • Un exemple dans l’actualité : Dispute entre le Canada et la France à propos de droits maritimes, Le Monde, 24 avril 2014.

Le Canada s'oppose à toute extension des droits de la France sur le plateau continental autour de l'archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon dans l'Atlantique nord, a prévenu le ministère des affaires étrangères canadien, mercredi 23 avril. http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/04/24/atlantique-nord-le-canada-s-oppose-a-la-demande-de-la-france-sur-le-plateau-continental_4406145_3244.html

Actions sur le document