Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Être jeune en Europe et dans le monde

Être jeune en Europe et dans le monde

Publié le 05/05/2015
1. En Europe

Eurostat a publié « Being young in Europe today », une étude qui présente de multiples informations relatives aux enfants (âgés de 0 à 14 ans) et aux jeunes (âgés de 15 à 29 ans). « Being young in Europe today » est divisée en sept chapitres couvrant la démographie, la famille et la société, la santé, l’éducation, l’accès et la participation au marché du travail, les conditions de vie et le monde numérique.

  • le communiqué de presse en français : "Que signifie être jeune dans l’Union européenne aujourd’hui ? Faits et chiffres sur les jeunes et les enfants dans l’UE", 16 avril 2015, résume en 7 p. le contenu avec tableaux, graphiques et une carte de l’âge moyen de départ du domicile parental dans les Etats membres de l’UE en 2013.

En 2014, l’UE comptait 10 millions de moins d’enfants de moins de 15 ans qu’en 1994. Les enfants représentaient 15,6 % de la population totale en 2014, contre 18,6 % en 1994. La part des enfants dans la population totale a diminué ces vingt dernières années dans tous les États membres, à l’exception du Danemark. En 2014, l’Irlande (22,0%) a enregistré la proportion d’enfants de loin la plus élevée, suivie de la France (18,6 %), du Royaume-Uni (17,6%), du Danemark (17,2%), de la Suède (17,1%) et de la Belgique (17,0%). En revanche, les parts les plus faibles d’enfants en 2014 ont été observées en Allemagne (13,1%), en Bulgarie (13,7%) et en Italie (13,9%).
Dans l’UE, l’âge moyen auquel les jeunes gens quittent le domicile parental s’est établi à 26,1 ans en 2013. Des différences significatives peuvent être observées entre les États membres. En 2013, les trois États membres nordiques étaient, de loin, les pays dans lesquels les jeunes quittaient le foyer le plus tôt : à 19,6 ans en Suède, 21,0 ans au Danemark et 21,9 ans en Finlande. Suivaient les Pays-Bas (23,5 ans), la France (23,6 ans) et l’Allemagne (23,9 ans). À l’autre extrémité de l’échelle, les jeunes gens restaient le plus longtemps dans le domicile parental en Croatie, avec un âge moyen de 31,9 ans, devant la Slovaquie (30,7 ans), Malte (30,1 ans) et l’Italie (29,9 ans). Dans chacun des États membres de l’UE, les jeunes femmes tendent à quitter le foyer parental plus tôt que les hommes.
http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/6783802/1-16042015-AP-FR.pdf/c3385c6f-e545-489f-a07e-619842e826b1

 

2. Dans le monde

- Le Population Reference Bureau de l’ONU a publié « Les jeunes du monde », fiche de données 2013, 17 p. Tableaux statistiques par pays, graphiques et une carte du taux de fécondité des adolescentes dans le monde http://www.prb.org/pdf13/youth-datasheet-2013_fr.pdf

- Le rapport de l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la population), « Le pouvoir de 1.8 milliard d’adolescents et de jeunes et la transformation de l’avenir », État de la population mondiale, novembre 2014. 136 p. avec cartes et graphiques.
1,8 milliard de jeunes… C’est le plus grand nombre de jeunes jamais atteint dans l’histoire de l’humanité. Le nombre de jeunes continuera encore à augmenter au cours des prochaines années dans les pays les plus pauvres. Le rapport 2014 du FNUAP montre à la fois les risques encourus au cas où les politiques ne prennent pas suffisamment en compte le défi des jeunes, et le « dividende démographique » et le potentiel que représentent ces jeunes.  http://www.unfpa.org/fr/node/9174

Actions sur le document