Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Le retour de la famine en Afrique orientale lié au phénomène El Niño

Le retour de la famine en Afrique orientale lié au phénomène El Niño

Publié le 09/03/2017

Le risque du retour de la famine dans la Corne de l'Afrique était annoncé depuis fin 2016 par les ONG humanitaires présentes dans cette région en raison d'une sécheresse prolongée ayant entraîné l'une des pires campagnes agricoles de l'année 2016-2017 dans plusieurs pays.

Plusieurs articles de journaux font état de cette famine depuis fin février : 

De nombreux articles mettent au cause le phénomène El Niño dans les perturbations climatiques qui frappent l'Afrique orientale. Cette modification cyclique du fonctionnement climatique mondial liée à un renversement de la circulation des alizés dans le Pacifique se produit à des intervalles plus ou moins longs et dure de 1 à 2 ans environ. Nous connaissons actuellement l'un de ces événements, accusé depuis fin 2016 d'inondations catastrophiques au Pérou, de l'assèchement d'un lac au Brésil, de la prolifération du virus Zika, et de la famine en Afrique orientale :
 

Carte d'Alain Gascon

Carte de l'accaparement des terres tirée de l'article

L'Afrique orientale est constituée de hautes terres très densément peuplées (L'Éthiopie compte à elle seule 100 millions d'habitants) dont la population vit en grande partie de l'agriculture, et elle compte plusieurs États en situation de grande instabilité : le très jeune Soudan du Sud et la Somalie sont déchirés par des conflits internes multiformes. Certains de ces États ont pourtant des croissances économiques exceptionnelles, avec une croissance du PIB à deux chiffres, mais ces richesses sont très mal partagées et accentuent encore les tensions sociales, notamment parce qu'elles sont utilisées pour de grands aménagements ne tenant pas toujours compte des populations locales. C'est ce que développe l'article d'Alain Gascon paru en janvier 2017 sur Géoconfluences, qui permet de mettre en perspective les faits d'actualité et de mieux comprendre le fonctionnement structurel de cette région du monde à la fois dynamique économiquement et fortement basée sur l'agriculture :
 

 

 

Actions sur le document