Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Femmes et mobilités géographiques

Femmes et mobilités géographiques

Publié le 17/10/2016
  • Le blog des Décodeurs du Monde proposent une série de graphiques sur la mobilité et la précarité des femmes. Ils montrent les liens réciproques entre difficulté d'accès à la mobilité et précarité.

- Laura Motet, « Mobilité et précarité, deux enjeux très liés pour les femmes », Le Monde, 14 octobre 2016

  • L'article prend appui sur un récent rapport du Sénat qui présente un constat critique sur la place faite aux femmes dans les différents aspects de la mobilité automobile. Le rapport indique que comprendre l'écart de réussite au permis de conduire ou la faible féminisation des métiers de l'automobile nécessite de s'interroger sur les représentations et de questionner les stéréotypes. Le rapport insiste également sur les liens directs entre moindre mobilité des femmes et plus grande précarité. 

- Chantal Jouanno, Christiane Hummel, « Les femmes et l'automobile : un enjeu de lutte contre la précarité, d'orientation professionnelle et de déconstruction des stéréotypes  », rapport du Sénat n° 835 (2015-2016) - 20 septembre 2016.

Sur la place des femmes dans la ville
  • Un article de Guy Di Méo, l'auteur de l'expression de mur invisible pour décrire les limites immatérielles à la circulation féminine dans les espaces urbains : 

- Guy Di Méo, « Femmes, sexe, genre. Quelle approche géographique ? », Espaces et sociétés 2/2012 (n° 150) , p. 149-163

Des ressources sur la mobilité
  • Le sociologue Jean-Pierre Orfeuil parle de sous-mobilité pour désigner les catégories de populations ou d'espaces qui ont des difficultés d'accès à la mobilité. Dans un article de 2010, il passe en revue les causes de cette sous-mobilité (handicap, contraintes familiales, appartenance à des territoires urbains, ruraux ou périurbains, pauvreté...)

- Jean-Pierre Orfeuil, « La mobilité, nouvelle question sociale ? », SociologieS, 27 décembre 2010.

  • Un autre sociologue, Vincent Kaufmann, a développé la notion de motilité pour désigner « la manière dont un individu ou un groupe fait sien le champ du possible en matière de mobilité et en fait usage pour développer des projets. », c'est-à-dire sa capacité à envisager et à réaliser la mobilité, sa mobilité potentielle. La référence ci-dessous contient des liens vers les définitions des termes-clés en matière de mobilité

- Compte rendu du livre de Vincent Kaufmann, Les paradoxes de la mobilité : bouger, s'enraciner, Presses polytechniques universitaires romandes, Lausanne, 2008.

Sur le genre en géographie
Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication