Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Journée d'étude à Paris sur la France des marges

Journée d'étude à Paris sur la France des marges

Publié le 03/01/2017

Difficile de trouver plus central que le lieu ou se tiendra la journée d'étude du 21 janvier 2017 consacrée à la France des marges et organisée par l’AGF, Association de Géographes Français, dans le grand amphi de l'Institut de Géographie, 191 rue Saint-Jacques à Paris. 

   

Cette séance intitulée « La France des marges » est coordonnée par Edith Fagnoni, Olivier Milhaud, et Magali Reghezza-Zitt.

La participation à cette journée d’étude est gratuite dans la limite des places disponibles.

Cette journée se déroulera de 09h30 à 12h30 et de 14h à 18h à l’Institut de Géographie : 191, rue Saint-Jacques – 75005 – Paris : grand amphi.

En voici le descriptif proposé par les organisateurs : 

« Appréhender la géographie de la France à rebrousse-poil, depuis ses angles morts, ses à-côtés excentrés et excentriques, permet de renouveler la compréhension du pays. Plutôt que de lire le pays par ses grands pôles, ses lignes de force, sa face dominante, observer la France depuis ses marges invite les géographes à proposer de nouvelles compréhensions de la fabrique territoriale française. On connaissait le modèle centre/périphérie, l'hypertrophie parisienne, la métropolisation. On connaît moins les marges territoriales, ces espaces oubliés à toutes les échelles, dominés bien souvent, mais qui peuvent aussi constituer d'utiles laboratoires pour repenser l'espace du pays, son environnement, ses territorialités. En faisant varier les échelles, ce sont des espaces mal connus qu'il s'agit d'interroger, de questionner, avec des outils d'analyse qui font parfois défaut et qui invitent aussi à s'aventurer dans ces approches sensibles, où la littérature est plus à l'aise que les sciences sociales. Hors des sentiers battus, faut-il sortir d'une approche géographique bien balisée ? »
 
Et la liste des interventions : 
 
09h30 : Edith FAGNONI – Olivier MILHAUD Magali REGHEZZA-­ZITT
Marges, Marginalité, Marginalisation : Présentation. Problématique
 
10h00 : Alexandra MONOT, PRAG en géographie, université de Strasbourg
Les forêts périurbaines franciliennes, des marges ?
 
10h30 : Samuel DEPRAZ, maître de conférences en géographie-aménagement, université de Lyon 3 (Jean Moulin), Laboratoire Art-Dev - UMR 5281
Lʹhyper-­ruralité en France : une marge paradoxale en recomposition
 
11h00 : Maria GRAVARI-BARBAS, professeure, géographie, université Paris1 Panthéon-Sorbonne, Laboratoire EA 7337-EIREST (Equipe Interdisciplinaire de REcherche Sur le Tourisme), université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Chaire Unesco
Off the beaten tracks : Marges et limites du tourisme
 
11h30 : Philippe DUGOT, maître de conférences-HDR, agrégé de géographie, université de Toulouse Jean Jaurès, Département de Géographie, Laboratoire Lisst-CIEU
Commerce(s) et marge(s)
 
12h00 : Jean-Christophe GAY, agrégé de géographie, professeur à l'IAE de l'université Nice Sophia Antipolis. Il s'intéresse aux limites, au tourisme et au monde tropical insulaire
Les marges ultramarines de la France
 
14h00 : Pierre CORNU, professeur, histoire contemporaine, université Lumière Lyon 2, Laboratoire d'Etudes rurales ; et Claire DELFOSSE, professeure, géographie, université Lumière Lyon 2, Laboratoire d'Etudes rurales
Marges géographiques, marges scientifiques ? Pour sortir du complexe des études rurales

14h30 : Sylvain RODE, maître de conférences en aménagement et urbanisme, université de Perpignan Via Domitia, UMR 5281 ARTDev
Les berges fluviales : des marges urbaines à reconquérir ?

15h00 : Xavier DESJARDINS, professeur d’urbanisme et aménagement de l’espace, université Paris-Sorbonne, Laboratoire ENeC (Espace, Nature et Cuture) - UMR 8185
Aménager les marges urbaines : enjeux, modèles et politiques
 
15h30 : Jean GARDIN, maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LADYSS (Laboratoire Dynamiques Sociales et recomposition des espaces) - UMR 7533
Pour qui votent les marges ? L'expression politique (de, dans ou sous le prétexte de) la marginalité ? L'exemple du mouvement des « bonnets rouges » bretons de 2013
 
16h00 : Hélène BALAN, ATER, université Paris-Sorbonne, Laboratoire ESO (Espaces et Sociétés)
Représentations et gestion de la marginalité sociale : le cas des biffins à Paris
 
16h30 : Kevin SUTTON, maître de conférences, géographie, université Grenoble Alpes, UMR CNRS PACTE
Lorsque les pratiques de déplacement questionnent les seuils de la marginalité
 
17h00 : Caroline LEININGER-­FREZAL, maître de conférences, université Paris-Diderot, EA 4434-LDAR
Enseigner les marges dans le secondaire : quelle place au politique ?
 
17h30 : Etienne GRESILLON, maître de conférences, université Paris-Diderot, LADYSS (Laboratoire Dynamiques Sociales et recomposition des espaces) - UMR 7533, Frédéric ALEXANDRE, agrégé de géographie, professeur à l'université Paris 13, Laboratoire EA 7338-Pléiade, Bertrand SAJALOLI, agrégé de géographie, maître de conférences, université d’Orléans, Laboratoire EA1210-CEDETE
Synthèse, Conclusions, Perspectives
 
 
 
 

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication