Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Le tourisme médical en Inde : d’abord des flux Sud-Sud

Le tourisme médical en Inde : d’abord des flux Sud-Sud

Publié le 08/09/2016

En quelques années, l'Inde est devenue une destination médicale incontournable pour de nombreux étrangers. Mais, contrairement aux idées reçues, plus de 80 % d'entre eux viennent de pays pauvres. D'Afrique, du Bangladesh, du Sri Lanka, mais aussi d'Irak et d'Afghanistan, des pays dont les infrastructures ont été ravagées par la guerre.
Pour ces pays démunis de tout, l'Inde comble un vrai manque. Pour l'heure, les Occidentaux ne représentent qu'un faible pourcentage du total, moins de 15 %, attirés par des équipes de qualité et des prix défiant toute concurrence. Selon les classements, elle est, de toutes les destinations médicales, celle qui offre les plus grandes différences de prix, de 65 à 90 % pour un patient américain et européen. À tel point que la clientèle étrangère représente aujourd'hui 20 % de l'activité des grands hôpitaux privés du pays.
Apollo, Fortis, Medanta, Artemis figurent parmi les principaux acteurs du secteur. Inexistantes il y a une dizaine d'années, ces énormes chaînes, dotées d'infrastructures modernes et de spécialistes de renom, se livrent une concurrence acharnée pour capter cette clientèle étrangère.
Source : reportage des Echos à New Delhi. « En Inde, l'explosion du tourisme médical », Les Echos, 7 septembre 2015, http://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/0211258272238-en-inde-lexplosion-du-tourisme-medical-2025451.php

Pour compléter sur la santé en Inde :

 

Et sur le tourisme médical dans le monde :

Actions sur le document