Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Les découpages administratifs et leur pertinence : les bassins de vie

Les découpages administratifs et leur pertinence : les bassins de vie

Publié le 17/02/2015
  • Le Monde, Les Décodeurs (Marianne Boyer, Eric Beziat) du 15 février 2015 présentent une série de 5 visuels sur le bassin de vie, « l’autre découpe de la France ».

- la définition de l’INSEE : « le plus petit territoire sur lequel les habitants ont accès aux équipements et services les plus courants. »
- une application à deux exemples de personnes voisines au bassin de vie très inégal : 30 km² contre 7 km² pour montrer que le bassin de vie est à géométrie variable par nature et n’est pas le meilleur échelon pour penser et mener des politiques publiques
- un schéma des déplacements journaliers tout mode en Ile-de-France
- un schéma sur la longueur moyenne des déplacements journaliers (en km) des Franciliens en fonction de l’âge, où l’on voit qu’il est le plus élevé dans la tranche 20-25 ans
- un graphique des déplacements journaliers selon le lieu de résidence (Paris, petite couronne, grande couronne) et selon le motif du trajet (travail, santé, loisirs, achats, etc.) en distance et en durée
- un schéma sur la dilatation des bassins de vie entre 1976 et 2010 selon le lieu de résidence (Paris, Petite couronne, Grande couronne) et selon le motif du trajet où l’on voit la grande couronne et les trajets pour les études et la santé connaître la plus grande augmentation des distances.
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2015/02/15/les-bassins-de-vie-l-autre-decoupe-de-la-france_4573983_4355770.html
 

  • L’INSEE présente les bassins de vie en 2012

- La définition de bassin de vie et la méthode pour délimiter ses contours en 2012. "Son principal intérêt est de décrire les espaces non fortement peuplés, c’est à dire les bassins de vie construits sur des unités urbaines de moins de 50 000 habitants." http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=zonages/bassin-vie-2012.htm

- "Trois quarts des bassins de vie sont ruraux", INSEE Première n°1425, décembre 2012
Présentation du nouveau zonage des bassins de vie de 2012 : 1 666 bassins de vie structurent le territoire national, dont 1 287 sont qualifiés de ruraux. Ces derniers d’une densité de population de 41 h/km² connaissent une augmentation annuelle de population entre 1999 et 2009 supérieure aux bassins de vie urbains (0,9 % contre 0,6 %).
La typologie urbain-rural est basée sur la classification désormais utilisée par la Commission européenne. À partir de carreaux de 200 m de côté, on forme des mailles urbaines qui remplissent deux conditions : une densité de population d’au moins 300 habitants par km² et un minimum de 5 000 habitants. Les autres mailles sont considérées comme rurales.
Partant, les bassins de vie ont été classés dans les trois groupes suivants :
- bassin de vie urbain : la population classée dans les mailles urbaines représente plus de 80 % de la population totale du bassin de vie ;
- bassin de vie intermédiaire : la population classée dans les mailles urbaines représente entre 50 % et 80 % de la population totale du bassin de vie ;
- bassin de vie rural : la population classée dans les mailles urbaines représente moins de 50 % de la population totale du bassin de vie.
Avec une carte de la diversité plus ou moins grande des équipements par bassin de vie
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1425
 

  • Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a publié le 21 janvier 2015 un rapport intitulé « La taille des EPCI, un levier d’action pour la politique d’égalité des territoires ».

Ce rapport a été demandé par le gouvernement dans le cadre de la loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) et plus spécifiquement sur l’objectif de rationalisation de la carte intercommunale.
Etayé par 16 cartes nationales et quelques exemples précis, urbains et ruraux, le rapport critique les bassins de vie de l’Insee, qui « ne prennent pas assez en compte la réalité des pratiques des habitants », et prône le retour de la notion de « territoires vécus », à intégrer « pour constituer des EPCI pertinents ».
- le rapport de 12 pages http://www.cget.gouv.fr/sites/default/files/pdf/actualite/221/regroupementdesepcietegalitedesterritoires.pdf

- les annexes cartographiques : 16 cartes en couleurs, à l’échelle nationale, riches d'enseignement.
carte des bassins de vie INSEE avec leur densité de population
carte des intercommunalités
cartes de comparaison des deux
carte des flux de navetteurs dans les intercommunalités
carte du niveau d’équipement scolaire des intercommunalités
carte du niveau d’équipement en hébergement pour personnes âgées des intercommunalités
cartes du nombre d’habitants par EPCI, du nombre de communes par EPCI, du type de fiscalité par EPCI
carte du périmètre des intercommunalités et du périmètre des SCoT
3 zooms : région orléanaise, vallée de l’Ubaye, Lozère
http://fr.scribd.com/doc/253523037/Rapport-du-CGET-sur-la-taille-des-EPCI-Annexe-Cartographique
 

  • Le géographe Martin Vanier a pubié un article intitulé "Des bassins, encore des bassins, toujours des bassins" sur le site de l'IAU-IDF, novembre 2014.

"Le retour récurrent d’une notion vieille comme la géographie vidalienne – et que l’INSEE a instrumenté dès les années 1970-80 – interroge quant à la permanence des représentations qui fondent l’action publique territoriale. Comment se fait-il que la métaphore du bassin soit aussi résistante à la réalité de la société mobile, et à quoi sert cette mythification par la géographie de grand-papa ?"
" Les bassins protègent le politique d’un défi qui le bouleverserait de fond en comble : inventer la République des réseaux. Ne serait-il pas temps de remplacer les métaphores naturalistes – comme celle du bassin (hydrographique) – par celles que peut proposer l’avancée des sciences et des techniques ?". Et l'auteur d'avancer le terme de "scalabilité". http://www.acadie-reflex.org/publications/txt370.pdf

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication