Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Les transports maritimes mondiaux et les ambitions de Port Réunion, futur hub de transbordement régional

Les transports maritimes mondiaux et les ambitions de Port Réunion, futur hub de transbordement régional

Publié le 02/09/2014

Sur Visionscarto.net, le site animé par Philippe  Rekacewicz, Jean-Marie Miossec, professeur de géographie à l’université Paul Valéry de Montpellier, publie un bel article intitulé « Le transport maritime et les rivages de la mer », 1er septembre 2014. Il y montre l’évolution du transport maritime, explique le fonctionnement du transport par conteneurs, et analyse le fonctionnement des réseaux avec les grandes lignes maritimes et les « hubs ».
Des graphiques, des cartes, des références complètent l’article. À signaler en particulier la carte de la circulation maritime et de l’organisation de l’espace-Monde aujourd’hui, et le chorême sur le même thème. Également, un complément sur Marseille, la ville réconciliée avec son port.
http://visionscarto.net/transport-maritime-rivages-de-la-mer


En complément de cet article où est analysée la stratégie des transporteurs maritimes, on peut  lire l’annonce de la CMA-CGM qui vient d'officialiser un protocole d’accord avec le Grand Port Maritime de la Réunion, faisant de Port Réunion son "hub" de transbordement dans l’océan Indien. Port Réunion, quatrième port à conteneurs français, a vu passer 215 000 EVP en 2013.
Port Réunion cherche un relais de croissance alors que le trafic à ses portes, sur l’ancienne route des Indes, ne cesse d’augmenter. L’objectif arrêté vise à capter en 2018, 10 % du trafic de transbordement régional (soit environ 100 000 EVP), alors que Durban, principal port d’éclatement dans la zone, est saturé et que Maurice bouchonne.
http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/cma-cgm-veut-faire-de-la-reunion-son-hub-de-transbordement.html

Le communiqué de presse de Port Réunion, le Grand Port Maritime de la Réunion :
« L’enjeu est pour Port Réunion de tirer profit de sa situation géostratégique au cœur de l’Océan Indien. La nouvelle autoroute maritime qui se trace autour de l’axe Asie/ Afrique / Amérique du Sud, ouvre de nouvelles potentialités pour permettre au Port un développement pérenne.  Ce redimensionnement est possible grâce aux importants investissements engagés, notamment l’extension du Port Est qui permettra d’accueillir des navires de plus grande capacité, à l’instar de ceux opérés par CMA-CGM, 3ème armateur mondial et n°1 français du transport maritime conteneurisé. » http://www.reunion.port.fr/IMG/pdf/cp_du_210814.pdf

Sur le site de la CGM, Port Réunion deviendra un port stratégique où se croiseront les lignes en provenance d’Europe, d’Afrique et d’Asie, et un élément clef dans l’accélération de son développement sur le continent africain où le Groupe CMA CGM a d’ores et déjà des positions fortes.
http://www.cma-cgm.fr/detail-news/551/deplacement-du-president-de-la-republique-mr-francois-hollande-a-l-ile-de-la-reunion-rodolphe-saade-annonce-son-intention-de-faire-de-port-reunion-le-hub-maritime-strategique-du-groupe-cma-cgm-pour-l-ocean-indien

A mettre en relation avec l'article de Marie-Annick Lamy-Giner, « Port-Louis et Port Réunion, ports majeurs du sud-ouest de l’océan Indien », Géo confluences, 2006. http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/transv/Mobil/MobilScient5.htm

Actions sur le document
Veille : dernière publication