Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Les tunnels de base dans les Alpes : du Saint-Gothard au Lyon-Turin ?

Les tunnels de base dans les Alpes : du Saint-Gothard au Lyon-Turin ?

Publié le 02/06/2016

La Suisse vient d’inaugurer, le 1er juin 2016, le nouveau tunnel du Saint Gothard qui entrera en service en décembre 2016. Cette nouvelle traversée alpine de 57 km (soit la distance Nancy-Metz) est le plus long tunnel ferroviaire du monde. C’est 3,2 kilomètres de plus que le tunnel de Seikan, au Japon, et 7 de plus que le tunnel sous la Manche. Et, pour la seconde fois dans l’histoire, c’est le tunnel du massif du Gothard qui est le lieu de ce record ferroviaire mondial : en 1882, le tunnel de faîte, long de 15 km, était déjà, à l’époque, le premier au monde.
Le tunnel de base du St Gothard doit être complété par le tunnel du Ceneri (15 km) en 2020. A cette date, la NEAT (nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes) sera totalement opérationnelle. Lancé par la Suisse, ce projet a pour objectif de réduire d’un tiers le temps de transport entre Zurich et Milan et surtout de faciliter le transfert modal du fret routier vers le fret ferroviaire.
Cette inauguration est l’occasion de faire le point sur le tunnel de base Lyon-Turin

1. Le tunnel du Saint-Gothard

L’inauguration
Sites de ressources sur le tunnel :
Pour élargir :
  • à l’histoire des nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes

Le portail Alptransit présente les nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (ou NLFA) et leur histoire avec les données des archives fédérales suisses https://www.alptransit-portal.ch/fr/page-daccueil/

Union Internationale pour le transport combiné rail-route : le rapport 2015-2016 (en anglais), 40 p. 24 mai 2016. Avec statistiques du trafic, carte du réseau http://www.uirr.com/fr/media-centre/annual-reports/annual-reports/mediacentre/779-uirr-annual-report-2015-16.html
 

2. Le point sur le tunnel Lyon-Turin

Né dans les années 1990, ce projet vise à relier Lyon à Turin par une nouvelle liaison ferroviaire, destinée à réduire de 40 % le fret routier en le reportant vers le rail. La partie dite transfrontalière entre Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) et le val de Suse, dans le Piémont italien, fait 65 km, dont 57 km de tunnel.

Actualités du projet
  • Les Echos, « Le projet de ligne à grande vitesse entre Lyon et Turin enfin sur les rails »,  9 mars 2016. Avec une carte simplifiée du tracé et des tunnels.

François Hollande et Matteo Renzi ont signé lors du sommet France-Italie mardi 8 mars à Venise le protocole additionnel de 8,4 milliards d'euros qui doit permettre de lancer des travaux sur lesquels un accord initial avait été signé en... 2001. Son financement, est pour 40 % à la charge de l'Union européenne, les 60 % restants étant répartis entre la France pour 42,1 % de cette part et l'Italie pour 57,9 %. La prise en compte de l'inflation et la réévaluation du coût des matières premières porteront à près de 10 milliards d'euros la facture de ce chantier, qui devrait s'achever en 2028. Les appels d'offres pour les travaux vont désormais pouvoir être engagés dans le courant de l'année et les financements européens débloqués. Ils se feront d'après les normes antimafia de la législation italienne. http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/021754875754-le-projet-de-ligne-a-grande-vitesse-entre-lyon-et-turin-enfin-sur-les-rails-1205893.php

Sites de ressources sur le projet :
  • Le site officiel de LTF (Lyon Turin Ferroviaire), filiale de Réseau Ferré de France (RFF) et de Rete Ferroviaria Italiana (RFI), promoteur de la section transfrontalière de la nouvelle liaison ferroviaire entre Lyon et Turin, chargé de mener les études de projet et les travaux de reconnaissance de 2001 à 2015. Depuis le 23 février 2015, LTF est remplacée par TELT, Tunnel Euralpin Lyon Turin, le nouveau promoteur public responsable des travaux de réalisation et de la gestion de la future infrastructure. http://www.ltf-sas.com/

- Le Lyon-Turin en 10 questions clés http://www.ltf-sas.com//wp-content/uploads/d%C3%A9pliant-final-FR.pdf
- Les tunnels alpins http://www.ltf-sas.com/les-tunnels-alpins/
- avec cartographie et infographie http://www.ltf-sas.com/cartographie-infographie/

 

Le débat autour du projet :
  • Le Monde, "tour d’horizon des conflits environnementaux, La ligne ferroviaire Lyon-Turin", 24 octobre 2015.

L’opposition à ce mégaprojet s’est manifestée avec force du côté italien, en particulier par le mouvement No TAV, et notamment avec la mobilisation de plusieurs dizaines de milliers de personnes en 2005. Versant français, l’opposition, plus calme et plus modeste, est emmenée par des associations écologistes et par certains élus locaux. Elle dénonce les coûts jugés exorbitants, une phase d’enquête publique altérée par les conflits d’intérêts, la présence de la mafia du côté des constructeurs italiens, la baisse du trafic de marchandises sur l’axe Est-Ouest et elle propose d’aménager la voie déjà existante. http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/10/24/d-une-zad-a-l-autre-tour-d-horizon-des-conflits-environnementaux_4796121_3244.html#huit-anchor-la-ligne-ferroviaire

Les partisans

  • La Transalpine, site du Comité pour la liaison européenne Transalpine. regroupement des acteurs portant le TGV Lyon-Turin depuis 1991. On y trouve une rubrique documentation qui contient une cartothèque http://www.transalpine.com/

Voir La Transalpine, "Traverser les Alpes : une très longue histoire", Fiche documentaire, 2005 http://www.cite-sciences.fr/archives/francais/ala_cite/expositions/alpes-2020/pdf/fiche_peda1_19-09.pdf

Les opposants

  • Lyon-Turin, un projet à rejeter ? Les analyses des opposants français autour de Daniel Ibanez. Communiqués et vidéos http://lyonturin.eu/
  • COLT, la Coordination des opposants au Lyon-Turin http://lacoordinationcontrelelyon-turin.overblog.com/
  • No Tav, le mouvement populaire de la vallée de Suse de protestation contre le projet de construction de la nouvelle ligne à moyenne vitesse (220 km/h) Lyon-Turin, d'où le nom No al treno ad alta velocita, « non au train à grande vitesse »)

Voir "Pourquoi s’opposer à la ligne à grande vitesse Lyon-Turin ? L’argumentaire de 2012" https://notavparis.wordpress.com/pourquoi-sopposer-a-la-ligne-grande-vitesse-lyon-turin/

 

Un autre tunnel de base : le tunnel de base du Brenner

Cartes et photos http://www.bbt-se.com/en/information/media-corner/

 

3. Le regard de géographes

Actions sur le document
Veille : dernière publication