Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Liens à découvrir Une photothèque pour étudier les affiches publicitaires à Dakar

Une photothèque pour étudier les affiches publicitaires à Dakar

Publié le 15/05/2019
Le site d'un professeur d'histoire-géographie à Dakar propose plus d'une centaine de photographies utilisables en classe. À travers ces affiches s'exposent la mondialisation entre uniformisation et identité culturelle, les relations avec des puissances mondiales (Chine, Inde...) ou régionales (Maroc...), les transformations en termes d'aménagement et d'infrastructures, le développement social, les campagnes sanitaires ou éducatives, la question du genre...

https://lewebpedagogique.com/affichesdakar/

Affiches publicitaires en Afrique

 

Plus d'une centaine d'affiches photographiées depuis 2009 ont été sélectionnées et cette collecte est appelée à être enrichie au fil des années. Ces photographies sont libres de droit pour l'usage pédagogique dans la classe (pour les autres usages, ou pour envoyer remarques et suggestions,  contacter l'auteur)

Présentation du site

Les affiches sont réparties en quatre thèmes majeurs : société | territoires | développement | culture locale, culture mondiale

La rubrique "Culture mondiale, culture locale" illustre les effets de la mondialisation tout en montrant l'importance des identités locales auxquelles les acteurs mondiaux s'adaptent pour vendre leurs produits (Voir Coca et Ramadan). 

Religion, football, divertissements montrent tour à tour la complexité des rapports entre mondial, national et local. S'il y a bien un processus d'homogénéisation culturelle venu du monde (boire du coca, faire du surf, courir un marathon), l'identification à une appartenance locale (une religion, un pays, un continent) continue de jouer un rôle majeur dans le message publicitaire.

La rubrique "Territoires" s'articule avec la précédente en offrant un regard plus géographique sur les ouvertures au monde. Des liens privilégiés – culturels, économiques, politiques – continuent d'exister avec l'ancienne puissance coloniale mais de nouveaux acteurs mondiaux (Chine, Inde, Turquie) ou régionaux (Maroc) entendent aussi exercer leur influence dans cette partie du monde. La Chine réalise des infrastructures, promet le développement "équitable" ; elle veut aussi capter les élites africaines et faire émerger un chinese dream. Le Maroc, pour sa part, tente de se construire un rôle de Nord intermédiaire entre l'Afrique francophone et la France. 

L'ouverture au monde met aussi en scène l'Etat comme acteur majeur qui tente d'attirer les investisseurs par des efforts de gouvernance ("Doing business", critères Banque Mondiale). Elle ne fait pas oublier pour autant l'importance du territoire national avec ses frontières et ses enjeux propres. On retrouve par ailleurs le territoire sénégalais sous l'onglet du "Développement" pour ce qui concerne les infrastructures et les équipements. On découvrira l'exemple d'un pays qui révolutionne sa géographie en termes de transports (nouvel aéroport, autoroutes, ligne ferroviaire) et de plan d'aménagement centré sur l'édification d'une ville nouvelle (Diamniadio). Celle-ci place la ville africaine sous l'angle de la modernité, décline l'urbain dans ses aspects fonctionnels (administration, approvisionnement, loisirs, etc.) et soulève la question de la mixité sociale dans un contexte de pays en développement ("Diamniadio pour nous ?")

Le développement, c'est aussi bien sûr le volet social de la lutte contre la pauvreté, de la santéde l'éducation, de la formation. Un jeu d'acteurs met à contribution les organismes d'État ou internationaux et les ONG. Les États-Unis y ont une place de choix (USAid).

L'arrière plan sociétal est capital pour mieux saisir les enjeux du progrès social. La lutte contre le Sida ou pour l'espacement des naissances ne remettent pas en question la position dominante du chef de famille. On cherche prudemment à faire évoluer les mentalités plutôt que de risquer de les brutaliser. Si, étudiante ou bonne épouse, la jeune fille et la femme continuent encore souvent de s'incarner en bonne ménagère, elles suscitent parallèlement des causes émancipatrices : on demande ainsi aux jeunes filles de poursuivre leurs études et on dénonce les violences qui s'exercent contre elles et leurs aînées au mépris de la loi.

Alain Lamotte - Affiche call center Sénégal

« Faites la carrière de vos rêves. Rejoignez la #bigfamily la plus cool de Dakar. Primes de motivation. Salaire attractif. Bonus illimités. Assurance maladie. Plan de carrière. » Affiche pour le call center Phone Group, Dakar, Sénégal, avril 2017. Cliché : Alain Lamotte.

 

Pour compléter avec Géoconfluences
D'autres photothèques
Sur l'Afrique dans la mondialisation
Sur le Sénégal
Actions sur le document