Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Nouveautés Géoconfluences, décembre 2013

Nouveautés Géoconfluences, décembre 2013

Publié le 11/12/2013

Sur le site ENS-DGESCO Géoconfluences, de nouvelles ressources viennent d’être publiées :

- un article scientifique d'Aurélien Delpirou, maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de Paris (université Paris-Est Créteil Val-de-Marne), laboratoire Lab’Urba (université Paris-Est) et Dominique Rivière, professeur de géographie à l’université Paris-Diderot, UMR 8504 Géographie-cités : Réseau urbain et métropolisation en Italie : héritages et dynamiques.

    La métropolisation, qui implique à la fois une concurrence accrue entre grandes villes et leur mise en réseau, s’accompagne, à l’échelle des espaces urbanisés, de dynamiques de spécialisation fonctionnelle et de différenciation sociale. Le cas italien permet d’étudier ce processus et les politiques qui y concourent à partir de l’un des territoires les plus marqués historiquement par le fait urbain.

   en lien avec cet article, un complément sur L’Exposition universelle de 2015 au service de la métropolisation milanaise
 

  - Carte à la une : La fréquentation des stations vélo’v à Lyon, partout et à tous âges ? réalisée et commentée par Luc Merchez, maître de conférences en Géographie, ENS Lyon / Université de Lyon, Environnement Ville Société, UMR 5600,

    Depuis moins d'une décennie, les systèmes de location instantanée de vélos en libre-service (VLS) se diffusent très rapidement dans les villes du monde. Par l'antériorité de l'expérience démarrée en 2005 et l’étendue du dispositif, Lyon peut servir de laboratoire d'analyses du système VLS et des nouvelles mobilités. La carte présentée ici visualise des données originales sur certaines caractéristiques des 7 millions de mouvements enregistrés durant l’année 2011, dans l'agglomération Lyon-Villeurbanne.

 
-  Notion à la une : Habiter, par Olivier Lazzarotti, Professeur des Universités, Université de Picardie Jules Verne,

    De la philosophie à la géographie, de l’anthropologie à l’architecture, de la sociologie à l’urbanisme ou l’histoire, la notion d’habiter traverse les sciences sociales et humaines du XXe siècle. Prise dans un sens plus large que se loger, elle engage alors tout un rapport au monde.
 

A consulter dans la lettre d’information, les compléments de la rubrique Programmes et la mise à jour de la Veille de l'actualité scientifique et technologique internationale
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/a-propos/nos-informations

Actions sur le document