Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille L'ouragan Harvey aux États-Unis : douze ans après Katrina, des circonstances différentes

L'ouragan Harvey aux États-Unis : douze ans après Katrina, des circonstances différentes

Publié le 31/08/2017

Fin août 2017, une tempête tropicale (ou cyclone, ou ouragan en Amérique du Nord) a touché la côte nord-occidentale du Golfe du Mexique, provoquant des inondations de grande ampleur, en particulier à Houston, la ville la plus peuplée de l'État du Texas. 

La presse a comparé la catastrophe à celle qui avait touché la Louisiane en 2005, en soulignant les importantes différences entre les deux phénomènes :

  • La diffusion massive des smartphones et l'accès immédiat à l'information a permis aux populations d'être informées rapidement. Le premier smartphone a été lancé par Apple en 2007, deux après l'ouragan Katrina en Louisiane.

    — Luc Vinogradoff, « Tempête Harvey : les réseaux sociaux mis à contribution dans un Houston inondé », Le Monde, 28 août 2017
    — « USA. Les ouragans Harvey et Katrina, deux monstres très différents », Ouest-France, 29 août 2017.

  • La topographie de Houston et de la Nouvelle-Orléans est différente. Le relief de cette dernière a favorisé une montée des eaux plus rapide par endroits et a piégé une partie des habitants de la ville.

  • Par conséquent, si dans les deux cas les dégâts matériels sont considérables, le bilan humain des deux tempêtes n'est pas comparable : 3 morts confirmés pour Harvey, contre 1 800 morts après Katrina.
     
  • Dans les deux cas cependant, la tempête déclenche des débats aux États-Unis, à forte dimension géographique. En 2005, la tempête, en frappant plus durement les populations noires et défavorisées, avait mis en évidence la ségrégation sociale et raciale en Louisiane. En 2017, les effets dévastateurs de Harvey soulignent l'absence de zonage à Houston et la destructions de zones humides qui auraient pu atténuer les effets de l'inondation :
    — Aude Massiot « Ouragans Katrina et Harvey : circonstances différentes mais polémiques toujours présentes », Libération, 29 août 2017.
    — Julien Ribrault, « États-Unis. À Houston, les failles de l’urbanisme au grand jour », Courrier International, 30 août 2017

 

 

Sources : Capital Weather Gang, Google Street view, infographie The Washington Post, traduction : Courrier International

 

 

 

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication