Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Veille / Parutions / Parutions récentes en géographie (mai-juin 2021)

Parutions récentes en géographie (mai-juin 2021)

Publié le 06/07/2021
Un manuel de géographie sociale, réinventer le tourisme sans détruire l'environnement, les évolutions récentes de la géographie, le point sur l'Asie du Sud-Est, une géohistoire des migrations, le déclin des villes petites et moyennes comme laboratoire urbain, la place de l'humain dans la réponse aux crises environnementales, les géographes français dans la seconde guerre mondiale, la nature en ville...
vignette couverture

Sophie Blanchard, Jean Estebanez et Fabrice Ripoll, Géographie sociale. Approches, concepts, exemples. Armand Colin, coll. « U ». mai 2021.

Assorti de nombreux exemples, cet ouvrage présente les principaux apports théoriques, les grands concepts et les méthodes de la géographie sociale. Il en expose certains thèmes classiques (comme la ségrégation résidentielle ou les migrations) et d’autres moins investis (comme le travail ou les mobilisations).

vignette couverture

Rémy Knafou, Réinventer le tourisme. Sauver nos vacances sans détruire le monde, éditions du Faubourg, coll. « les nouveaux possibles », mai 2021, 128 p.

C’est à l’urgence de réinventer le tourisme que répond ce livre, à travers une série de mesures audacieuses et opérationnelles, certaines inédites, d’autres issues des nombreuses expériences qui se développent à travers le monde.

vignette couverture

Vincent Clément, Mathis Stock et Anne Volvey. Mouvements de géographie. Une science sociale aux tournants, Presses universitaires de Rennes. 2021

Ce livre rend compte des déplacements récents du discours de la géographie en France. De visée épistémologique, il associe des contributions qui revisitent des domaines traditionnels de la discipline pour en marquer les repositionnements et d’autres qui prennent en charge l’avènement de domaines récents pour en exposer la généalogie et les enjeux.

vignette couverture

Christine Cabasset et Claire Thi-Liên Tran (dir.), L’Asie du Sud-Est 2021. Bilan, enjeux et perspectives. Irasec / Les Indes Savantes. 2021.

Le bilan annuel proposé par une vingtaine de chercheurs spécialistes de la région, avec dans cette livraison quatre dossiers thématiques : les villes de la nouvelle route de la soie, les paysanneries agraires dans la région du Mékong, les trafics de biens culturels, et l’Asie du Sud-Est à l’épreuve du covid-19.

vignette couverture

Virginie Baby-Collin, Stéphane Mourlane et Sophie Bouffier (dir.), Atlas des migrations en Méditerranée de l’Antiquité à nos jours. Février 2021, 288 pages.

L’Atlas des migrations en Méditerranée de l’Antiquité à nos jours balaye plus de trois mille ans d'histoire. Au travers de deux cents cartes, des illustrations, des extraits de sources historiques et des textes de synthèse rédigés par des spécialistes, historiens et géographes, l’atlas montre comment les migrations ont façonné les sociétés et les cultures méditerranéennes sur la longue durée.

vignette couverture

Vincent Béal, Nicolas Cauchi-Duval et Max Rousseau, Déclin urbain. La France dans une perspective internationale. Éditions du Croquant, 2021. Voir la table des matières.

Loin d’apparaître comme irrémédiablement perdues et vouées au populisme, les villes en déclin disposent, malgré leurs difficultés, de nombreuses ressources. Elles pourraient même faire figure de laboratoires de politiques et pratiques alternatives, plus soucieuses de justice sociale et environnementale.

vignette couverture

Hervé Brédif, Réaliser la terre. Prise en charge du vivant et contrat territorial. Éd. de la Sorbonne, coll. « Territoires en mouvement ».

Le présent essai plaide pour une réintégration du facteur humain dans la caractérisation même des problèmes. Reconnaître la richesse des relations des humains au vivant permet de s’affranchir du dualisme planète/humanité qui empêche de raisonner. Cet ouvrage convie le lecteur à un voyage à l’issue duquel se précisent les conditions d’une reconquête de la qualité du vivant.

vignette couverture

Nicolas Ginsburger, Marie-Claire Robic, Jean-Louis Tissier, Géographes français en Seconde Guerre mondiale. Éditions de la Sorbonne. Voir la table des matières.

Si certains géographes ont bien été proches des structures issues de la défaite française, l’étude détaillée d’itinéraires personnels et collectifs, dans leur diversité, incarne une discipline alors beaucoup plus riche et active qu’on ne le pense généralement.

vignette couverture

Jean-Paul Carrière, Francesca Di Pietro, Abdelillah Hamdouch, Amélie Robert et José Serrano (dir.), Faire Nature en ville, L’Harmattan, juin 2021.

Jean-Paul Carrière, Francesca Di Pietro, Abdelillah Hamdouch, Amélie Robert et José Serrano (dir.), La transformation urbaine au prisme de la nature, L’Harmattan, juin 2021.

Deux ouvrages sur les relations entre nature et ville qui font suite au colloque franco-lusophone « Nature et Ville » organisé à Tours en juin 2018.

 

Actions sur le document