Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Parutions Tous les pays du monde 2019 et autres nouveautés sur le site de l’Ined

Tous les pays du monde 2019 et autres nouveautés sur le site de l’Ined

Publié le 10/10/2019
Parmi les récentes publications de l’INED : Tous les pays du monde (chiffres 2019) ; Pays du Sud : les grands enjeux de la croissance urbaine (1 page) ; Parcours d’étudiants - Sources, enjeux, et perspectives de recherche (synthèse) ; « L’évolution démographique récente de la France. Naissances, décès, unions et migrations : à chacun sa saison » (une somme avec des chiffres récents sur la France et l’Europe).

Gilles Pison, « Tous les pays du monde (2019) », Population et Sociétés n° 569, septembre 2019.
Tous les deux ans, Population & Sociétés publie un numéro intitulé Tous les pays du monde présentant un tableau de la population mondiale. Celle-ci compte 7,7 milliards d’habitants en 2019. Elle a été multipliée par plus de sept au cours des deux derniers siècles, et devrait continuer à croître jusqu’à atteindre peut-être 11 milliards à la fin du XXIe siècle.

Par ailleurs, plusieurs ressources publiées récemment sur le site de l’INED pourraient intéresser les enseignant.e.s en géographie.

Pays du Sud : les grands enjeux de la croissance urbaine (1 page). C’est dans les pays moins développés, souvent dits aussi du « Sud », que les citadins sont les plus nombreux : 3,2 milliards contre moins de 1 milliard au « Nord », avec un processus d’urbanisation extrêmement rapide et un accroissement continu de la taille des grandes villes. Selon les dernières projections des Nations unies, la population urbaine des pays du Sud devrait s’accroître de quelque 2,5 milliards de personnes d’ici 2050.

Parcours d’étudiants - Sources, enjeux, et perspectives de recherche. Le nombre d’étudiants en France dépasse les 2,6 millions. Dans un contexte de massification et de réformes successives, l’éducation, l’avenir professionnel et les conditions de vie des étudiants sont des enjeux importants qui nécessitent des analyses précises. L’étude des liens entre conditions de vie, entrée dans la vie adulte et parcours étudiants est primordiale. Synthèse | sommaire

Didier Breton, Magali Barbieri, Hippolyte d’Albis, Magali Mazuy, « L’évolution démographique récente de la France. Naissances, décès, unions et migrations : à chacun sa saison » (692 p. !). Derrière le titre qui affirme qu’il y a une saison pour naître, mourir, s’unir et déménager, l’article donne de nombreuses indications actualisées sur la démographie française et européenne. L’article revient aussi sur le taux de natalité historiquement bas en France. En 2016, l’Allemagne devient ainsi le pays de l’UE où le nombre de naissances est le plus élevé, devant la France (même avec un taux de natalité inférieur en raison d’une population totale plus nombreuse). Les annexes donnent un très grand nombre de données démographiques actuelles et historiques. On y trouvera la proportion de non-célibataires en 1955 en France chez les femmes ou encore la fécondité dans les pays d’Europe par génération depuis 1954.

Toujours sur le site de l’INED, voir la rubrique « tout savoir sur la population » (chiffres, cartes vidéos, jeux…).

Nombre de naissances en France par jour de l'année et par mois

Les explications à ces chiffres se trouvent p. 640 de l'étude (notamment les accouchements programmés ou déclenchés qui se produisent plus rarement les week-ends et jours fériés).

 

 

Actions sur le document