Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Populations et territoires du Brésil, revue Espaces Populations Sociétés

Populations et territoires du Brésil, revue Espaces Populations Sociétés

Publié le 10/02/2015
Le dernier n° de la revue Espaces Populations Sociétés, revue pluridisciplinaire en sciences humaines pilotée par l’Université de Lille I vient de publier, en janvier 2015, un n° thématique sur "Populations et territoires du Brésil".

http://eps.revues.org/5724

Les articles en accès libre abordent de multiples aspects des dynamiques démographiques du Brésil.
À retenir en particulier les articles suivants pour leur intérêt géographique :

  • Hervé Théry « Les populations du Brésil, disparités et dynamiques ». La population du Brésil est très inégalement répartie, en raison d'une croissance rapide qui a bénéficié principalement aux villes littorales. Des origines ethniques différenciées dessinent des ensembles où domine telle ou telle couleur de peau et ses fortes disparités de niveaux de développement ne sont qu'en partie corrigées par des fronts pionniers de grande ampleur qui progressent encore en Amazonie. L'article est riche en cartes et photographies. http://eps.revues.org/5733
     
  • François-Michel Le Tourneau, « En marge ou à la marge ?  Les populations amérindiennes du Brésil ». Le géographe montre le décalage entre le poids démographique faible des populations amérindiennes (0,43 % de la population totale) et les droits fonciers étendus (droits d’usage exclusifs sur des surfaces très importantes : presque de 13,5 % du territoire national), à la source de vives polémiques. Avec cartes et graphique http://eps.revues.org/5859
     
  • Bernard Bret, « Territoires de servitude et territoires de liberté au Brésil ». L'article montre comment la servitude a marqué la formation du territoire brésilien, à travers l'histoire coloniale et l'esclavage qui ont laissé des héritages dans les pratiques sociales et les pratiques spatiales d'aujourd'hui. Il présente les territoires-refuges des esclaves fugitifs – les quilombos – et certaines pratiques religieuses comme autant de résistances à l'oppression. Il analyse enfin certains lieux emblématiques des luttes actuelles contre les formes modernes de dépendance et voit dans l'émergence d'un espace public, au sens propre et au sens figuré, une conquête démocratique. http://eps.revues.org/5752
     
  • Dominique Vidal, « Urbanisation, contraintes de l’espace et défi démocratique au Brésil ». Le sociologue examine comment les contraintes de l’espace placent aujourd’hui le Brésil devant le défi de donner sens à l’idée de démocratie dans une société où les perspectives de mobilité s’inscrivent dans des cadres de plus en plus contraints. http://eps.revues.org/5760
     
  • Michaël Chetry et Jean Legroux, « Rio de Janeiro dans le contexte des méga-événements : le rôle des pouvoirs publics dans la ségrégation urbaine ». L’article pointe l’ambiguïté des pouvoirs publics dans leurs politiques de transformations urbaines liées à l’organisation des grands évènements. Tandis qu’une politique tend à montrer une image d’intégration - « pacification », améliorations des services de base et développement économico-touristique de certaines favelas bien situées - une autre montre un caractère ségrégationniste à travers l’éradication d’autres favelas et le relogement de leur population dans de l’habitat social en périphérie de la ville. Avec une carte http://eps.revues.org/5809
     
  • Octavie Paris, « Les populations des cortiços. Le cas de Recife et São Paulo ». L’article étudie les caractéristiques des populations urbaines populaires qui ont opté pour un logement dans le centre de la ville en acceptant des contraintes lourdes telles que le caractère collectif de ce logement locatif, voire sous-locatif, et son insalubrité. Avec quelques photos http://eps.revues.org/5842
Actions sur le document