Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques breves 2005 popup Dubaï et la Fédération des Émirats arabes unis: présentation générale et ligne de temps

Dubaï et la Fédération des Émirats arabes unis: présentation générale et ligne de temps

Publié le 20/09/2005

 

Ligne de temps

- 1820 - Les Britanniques s'installent dans le Golfe arabo-persique et commencent à signer une série de traités avec les souverains de chacun des émirats riverains pour protéger leur commerce maritime.
- 1833 - Fondation de Dubaï par la tribu des Al-Maktoum.
- 1835 - 1892 - Les Britanniques mettent sous tutelle les territoires de la "Côte des Pirates" et, à la fin des années 1800, tous les cheikhs de la côte avaient engagé des "rapports fondés sur des traités" avec eux, garantissant une trêve maritime permanente, d'où les dénominations d'États de la Trêve" (Trucial States) ou de "Côte de la Trêve". Jusqu'à la fin de la période coloniale, ces États sont restés faibles.
- 1902 - 1932 - Profitant du déclin de l'Empire ottoman, l'autorité d'Ibn Saoud s'impose progressivement sur la péninsule arabique. En 1932, seuls le Yémen, l'Hadramaout, et les "Émirats de la Trêve" (les actuels Émirats arabes unis) échappent à son pouvoir.
- 1949 - Les ambitions territoriales de l'Arabie saoudite continuent à s'exprimer : refusant toujours le tracé des frontières avec les émirats, elle réclame tout l'arrière-pays de l'Émirat d'Abu Dhabi.
- 1952 - La menace saoudienne (occupation militaire de l'oasis de Bouraïni) motive la mise en place d'un Conseil des États de la Trêve qui va être à la base de la Fédération des Émirats arabes unis.
- 1956-1962 - Découverte et début de l'exploitation du pétrole à Abu Dhabi.
- 1969 - Premiers barils extraits à Dubaï mais la manne pétrolière y est très inférieure à celle d'Abu Dhabi.
- 1971 - Les sept émirats riverains du Golfe (
Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah, Fujairah, Ajman, Ras al Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn), récemment affranchis par les Britanniques, forment la Fédération des Émirats arabes unis sous l'autorité de Cheik Zayed, émir d'Abu Dhabi. La Fédération va adopter une monnaie commune : le dirham (AED). Dubaï et Abu Dhabi se partageront les tâches : à Abu Dhabi la richesse pétrolière, l'armée, la diplomatie, l'enseignement, la santé ; à Dubaï, les fonctions commerciales, les infrastructures logistiques et immobilières, l'attraction touristique.
- 1973 - Cheik Zayed participe à l'embargo des produits pétroliers à l'encontre des pays qui soutiennent Israël (guerre du Kippour). L'essor de Dubaï date de ce "premier choc pétrolier" : l'émirat se pose alors en plate-forme de transit, d'abord à l'échelle du Golfe, puis du Moyen-Orient, et aujourd'hui de la planète.
- 1979 - La Fédération soutient le projet de construction d'un port adapté aux gros porte-conteneurs : avec Jebel Ali, Dubaï devient une plate-forme de réexportation internationale, interface entre le Moyen-Orient et le reste du monde.
- 1980 - À l'occasion de la guerre Iran-Irak, Dubaï fournit les deux belligérants et devient plate-forme de réexportation.
- 1982 - La Fédération intègre le Conseil de coopération du Golfe (CCG).
- 1990 - 1991 : Les émirats soutiennent la coalition internationale contre l'Irak à la suite de l'invasion du Koweït et tirent profit de la crise.

- 1992 : L'Iran annexe trois îles situées dans le détroit d'Ormuz : îles d'Abu Mussa, de la Petite et de la Grande Tumb (ou Tomb). Elles étaient jusqu'ici co-administrées avec le Sharjah (un des émirats de la Fédération) et l'Arabie saoudite.
- 1996 - Malgré le contentieux territorial qui les oppose, l'Iran et les EAU maintiennent les relations économiques.
- 2001 - À la suite du 11 septembre, la Fédération des EAU rompt ses relations diplomatiques avec le régime taliban de Kaboul qu'elle avait auparavant reconnu.

Données socio-économiques

La Fédération des Émirats arabes unis a une superficie de 82 880 km² (incluant les quelques 200 îles lui appartenant mais sans comptabiliser les îles artificielles en voie d'édification) et 1 318 km de côte. En 2003, sa population est estimée à 4 millions d'habitants (elle n'était que de 340 000 habitants en 1970) et elle est composée en très grande majorité d'immigrés (environ 85% de la population totale). Les Indiens constituent la plus importante communauté étrangère (environ 1,4 million de personnes) suivis des Pakistanais et des Bangladeshis. En 2003, le PIB/hab de la Fédération s'élevait à 19 902 USD.
En 2004, les principaux clients de la Fédération sont les suivants : Chine (11,3%), États-Unis (7,9%), France (7,8%), Allemagne (7,5%), Japon (7,3%), Inde (7,5%), Corée (7,1%), Singapour (6,3%). Ses principaux fournisseurs : Japon (10,2%), États-Unis (9,6%), Royaume Uni (8,8%), Allemagne (6,7%), Corée du Sud ; France (4,8%)
La contribution des hydrocarbures au PIB des EAU, qui était de 67% au milieu des années 1970 est, en 2004, inférieure à 30%.

Dubaï : Avec 3 885 km² (5% de la superficie des EAU) et 1 204 000 habitants recensés, l'Émirat de Dubaï a la seconde superficie, la seconde population et la seconde densité de population des EAU.
En 2003, le PIB/hab y atteignait 16 932 d'USD.
En 2001, le secteur des services représentait 55% du PIB, le secteur manufacturier, 16% et le pétrole ne représentait plus que 8,5%, en régression rapide d'année en année.
Les villes de Dubaï, Sharjah et Ajman forment un ensemble qui compte pour 51% de la population de la Fédération et 47% de son PIB non-pétrolier.

Géoconfluences, le 20/09/2005

Actions sur le document