Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (transversaux) Le développement durable, approches géographiques Assureurs et réassureurs confrontés aux risques et incertitudes

Le développement durable, approches géographiques

Assureurs et réassureurs confrontés aux risques et incertitudes

Publié le 26/07/2004

Le monde de l'assurance et de la réassurance (l'assurance des assureurs) est directement concerné par les incertitudes et les risques du monde contemporain. Parmi ceux-ci, les risques liés aux évolutions climatiques, en cours ou probables, mais aussi les effets sur la santé humaine de certaines pollutions que les assureurs peuvent ou pourraient avoir à dédommager au nom des entreprises responsables : victimes de l'asbestose (exposition à l'amiante), du saturnisme (exposition au plomb), demain des nanomatériaux ?

Les sept principaux réassureurs mondiaux sont les groupes suivants : Munich Re, Swiss Re, Berkshire/Gen. Re, Hannover Re, GE Global, Everest Re, SCOR. Certains de leurs sites web peuvent être très intéressants, par exemple :

- Munich Re - www.munichre.com/default_e.asp - constate que le coût de la couverture des catastrophes "naturelles" augmente rapidement. Les assureurs et réassureurs doivent répondre à la question "Où sont les risques ? " : une observation spatiale du risque précise leur est indispensable.
On peut consulter et télécharger de très intéressantes publications, notamment, les rapports annuels (pour les rapports antérieurs à 2003, utiliser le moteur de recherche du site).
> Par exemple, dans le rapport 2002, les conséquences des catastrophes naturelles (tempêtes et inondations) : www.munichre.com/pdf/topics_2002_e.pdf et une carte des grandes catastrophes dans le monde : www.munichre.com/pdf/weltkarte_naturkatastrophen_2001_e.pdf
> Les tempêtes et les inondations en Europe, les dimensions géographiques du management du risque :
www.munichre.com/pdf/winterstuerme_e.pdf (format .pdf, 2.7 Mo)
Munich Re a établi que les catastrophes naturelles devenaient plus nombreuses et plus coûteuses. Durant la décennie 1950-1959, le réassureur en a dénombré 20 pour 42,1 milliards de dollars 2OO2 ; en 1960-1969, 27 pour 75,5 milliards ; en 1970-1079, 47 pour 138,4 milliards ; en 1980-1989, 63 pour 213,9 milliards et, pour les années 1990, 91 pour 659,9 milliards.

- Le site de Swiss Re est également intéressant : des dossiers sur l'eau, le développement durable, etc.. (facts and figures) et des rapports annuels sur l'environnement (téléchargeable - voir > publications > top topics) - www.swissre.com
- et celui d'American Re : www.amre.com

- Dans le monde de la prévision, partant du constat que les impacts économiques des variations météorologiques peuvent être importants sur l'activité ou le résultat des sociétés, Euronext Paris SA et Météo France se sont engagés dans un partenariat visant à développer le marché des dérivés climatiques en Europe. En effet, la température, la pluie, la neige ou même le niveau d'ensoleillement peuvent affecter les résultats des entreprises dans des secteurs variés. La production (agriculture, énergie), les ventes (industrie agro-alimentaire, textile, …), les prix (énergie …) ou encore la fréquentation (compagnie aérienne, loisir, tourisme, …) sont liés au climat. Euronext et Météo France ont mis en commun leurs expériences et leurs compétences (marchés financiers et météorologie) pour créer une famille d'indices climatiques (NextWeather) qui offre la possibilité d'analyser et de mesurer les risques.
http://nextweather.euronext.com/fr/default.shtml

- L'Institut européen d
e cindyniques (science des risques et du danger) : www.cindynics.org/index.htm
 


Proposition, sélection : Sylviane Tabarly

 

Retour en haut de page
Retour haut de page

Mise à jour :   26-07-2004

 


Copyright ©2002 Géoconfluences - DGESCO - ENS de Lyon - Tous droits réservés, pour un usage éducatif ou privé mais non commercial
Actions sur le document