Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (transversaux) Mobilités, flux et transports popup Quelles limites pour la métropole et la région londoniennes ?

Mobilités, flux et transports

Quelles limites pour la métropole et la région londoniennes ?

Publié le 02/03/2009

 

Définir la métropole londonienne a toujours été un exercice délicat. Comme le suggère Peter Hall, "Londres n'a jamais été facile à délimiter, que ce soit pour les autorités qui la gouvernent ou pour les statisticiens qui veulent en saisir ses contours [1]" (Hall, 1963, p.17).

La délimitation de la région que nous proposons répond à plusieurs critères (tableau ci-dessous). Elle doit d'abord correspondre à l'aire d'influence des emplois du cœur économique de la métropole. Compte tenu de la déconcentration précoce, elle doit aussi intégrer les bassins d'emploi des pôles périphériques. Enfin, elle doit considérer l'intégration économique de ces bassins dans une seule et même entité régionale.

[1] “London has never taken kindly to attempts at delimitation, whether by people who wanted to govern it, or by those who wanted to fix it statistically...
[2] Voir ONS : www.statistics.gov.uk
[3] Aire polarisée par l'agglomération économique au seuil de 10%, ajustée aux NUTS2 de l'Union européenne,
[4] Aire calculée par nos soins dans laquelle 10% des actifs des wards (unités élémentaires du recensement statistique) travaillent dans Greater London, sans ajustement.
[5] Aire calculée par nos soins dans laquelle 3% des actifs des wards travaillent dans Greater London et dans la couronne périurbaine M25, sans ajustement.
[6] Aire calculée par nos soins dans laquelle 10% des actifs des wards travaillent dans le Grand Londres et dans la couronne périurbaine M25, sans ajustement.
[7] Aire calculée par nos soins dans laquelle 3% des actifs des wards travaillent dans le Grand Londres et dans la couronne périurbaine M25, sans ajustement.
[8] Définition des statisticiens et des aménageurs britanniques datant des années 1960. La London Metropolitan Area (ou London Commuter Belt) est le nom donné à la zone entièrement bâtie entourant le Grand Londres y compris celle qui administrativement n'en fait pas partie. Les limites n'en sont pas fixées et les modes de transport plus rapides permettent de venir travailler à Londres depuis des zones de plus en plus éloignées. La London Metropolitan Area couvre actuellement la plus grande partie de la région du Sud-Est et une partie de la région de l'Est de l'Angleterre . Il comprend les comtés de Berkshire, Buckinghamshire, Essex, Hertfordshire, Kent et Surrey.
[9] Définition du Greater South East de Peter Hall mise à jour et étendue pour prendre en compte la diffusion continue du dynamisme vers les marges et notamment le Norfolk. La dynamique métropolitaine s'étendrait encore plus au nord vers le Lincolnshire d'après Dorling et Thomas (2004).

Manuel Appert,
pour Géoconfluences le 2 mars 2009

Actions sur le document