Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (transversaux) Géographie de la santé : espaces et sociétés popup Le communiqué de la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CMSF) du 7 février 2013

Géographie de la santé : espaces et sociétés

Le communiqué de la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CMSF) du 7 février 2013

Publié le 15/03/2013

La Confédération des Syndicats Médicaux Français (CMSF) dans un communiqué du 7 février 2013 déclare :

« Les médecins libéraux n'acceptent pas d'être les souffre-douleurs d'élus incapables de mettre en œuvre une politique cohérente et efficace d'aménagement du territoire. Ce n'est pas le fait de les contraindre à exercer dans des communes sans population, sans services publics, sans écoles, sans commerces et sans tissu économique qui fera revenir les populations.

Les mesures coercitives à l'installation ne feront qu'éloigner les jeunes de la médecine libérale et inciter les plus âgés à anticiper leur départ à la retraite. Tous les pays qui ont expérimenté les contraintes à l'installation de leurs médecins libéraux y ont rapidement renoncé.

La CSMF souhaite alerter l'opinion publique sur les conséquences de la disparition de la liberté d'installation qui entraine la disparition de la liberté de choix du patient avec pour corollaire l'établissement d'une carte de santé comparable à la carte scolaire.

La CSMF demande au Gouvernement de poursuivre avec énergie la politique d'incitation contenue dans le « Pacte territoire santé » et de repousser les propositions éculées et dangereuses de cette nouvelle commission sénatoriale.

Pour construire une politique de meilleure répartition des médecins et une réponse efficace à la question de la présence médicale sur l'ensemble du territoire, la CSMF propose de :

  • 1. Répondre aux nouvelles aspirations des jeunes médecins
  • 2. Améliorer les rémunérations et la couverture sociale des médecins libéraux.
  • 3. Appliquer pour de bon les mesures incitatives.
  • 4. Traiter l'urgence dans les zones réellement sous-médicalisées.
  • 5. Passer d'un numérus clausus quantitatif à un numérus clausus qualitatif.
  • 6. Faire rentrer l'exercice libéral dans le cursus de formation initiale. »

 

Source : CMSF : http://www.csmf.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1395&Itemid=541#.UUHwUBwoLlY

Sélection : MC Doceul,

pour Géoconfluences, le 15 mars 2013

Actions sur le document