Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers thématiques (types d'espace) De villes en métropoles popup La région apprenante (learning region)

De villes en métropoles

La région apprenante (learning region)

Publié le 20/05/2008
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, Dgesco ENS de Lyon

Une approche spécifique de l'économie de la connaissance, à l'échelle régionale en général, à celle des métropoles en particulier, est liée au concept de région apprenante (ou learning region) introduit par Richard Florida (Florida, 1995). Il part du constat que les capacités d'interaction et d'apprentissage des différents acteurs sont au cœur des économies des régions apprenantes où elles se concentrent. Dans de tels environnements, les différentes institutions et les entreprises qui produisent des connaissances et de l'innovation vont interagir et ainsi acquérir et développer de nouvelles compétences. Le tableau ci-dessous compare les principales caractéristiques des régions apprenantes à celles des régions de production de masse.

De la région de production de masse à la région apprenante (learning region)
 
Région de
production de masse
Région apprenante
Bases de la compétitivité
Avantages comparatifs fondés sur les ressources naturelles et le travail physique Avantages durables basés sur la création de connaissances et une amélioration continue
Système de
production
Une production de masse où le travail physique est source de valeur et où l'innovation et de la production sont cloisonnées. Une production fondée sur la création continue de connaissance, source de valeur. La région apprenante fait la synthèse de l'innovation et de la
production
Infrastructure industrielle
Des relations entre fournisseurs indépendants Les réseaux d'entreprises et de fournisseurs sont une source d'innovation
Infrastructure
humaine
Une main d'œuvre bon marché et avec des compétences et spécialisées, un système de formation fondé sur le taylorisme Un travail fondé sur la connaissance et sur une formation continue tout au long de la vie active
Infrastructures physique et de communication
Infrastructure physique orientée par la demande intérieure Infrastructures physique et de communication sont orientées par une demande globale et organisées par l'échange permanent de données électroniques
Système de gouvernance industrielle
Des relations entre adversaires contrôlées par une structure régulatrice et par l'autorité Des relations de dépendances mutuelles, l'organisation en réseaux, une structure régulatrice flexible

Source : d'après Richard Florida (1995), Rachel Levy (2005) et Henri Capron (2006)

Si l'analyse de R. Florida a été employée comme argument en faveur de l'amélioration de la "qualité du lieu" de diverses villes, le plus souvent dans une optique de développement de la culture et des loisirs, elle a également fait l'objet de nombreuses critiques de la part des chercheurs qui lui reprochent son manque de rigueur scientifique.

Les Systèmes régionaux d'innovation (SRI)

Les Systèmes régionaux d'innovation (SRI) de nature métropolitaine regroupent des acteurs qui, au-delà de leur proximité spatiale et institutionnelle, partagent souvent la même culture, la même histoire (proximité sociale et cognitive). Le SRI ne sous-entend pas l'existence d'une spécialisation industrielle dans un secteur d'activité précis et il peut regrouper un tissu industriel diversifié : des petites entreprises à l'implantation locale ou régionale aux grandes entreprises ou aux filiales de grands groupes nationaux ou internationaux.

C'est notamment la multitude d'acteurs (institutions, entreprises) qui marque la différence entre les notions de SRI et celles de districts ou de clusters industriels. Les organisations et laboratoires de recherche publiques et privés ont un rôle central à jouer dans les SRI. Les intermédiaires financiers constituent une autre catégorie majeure d'acteurs.

Les municipalités et autres institutions territoriales (par exemple, en France, les Établissement public de coopération intercommunale / EPCI) occupent une place essentielle dans le développement de SRI en définissant des politiques scientifiques et technologiques en partenariat avec les autres niveaux de gouvernance, en cohérence avec les politiques de niveau supérieur (national, européen). Ces collectivités jouent un rôle important par l'adoption de politiques incitatives favorisant la mise en réseau des acteurs de l'innovation et créant un climat favorable à l'innovation. Richard Florida dans un article intitulé "The rise of the creative class : why cities without gays and rock bands are losing the economic developement race" (Florida, 2002) a introduit cette notion de climat, de culture créative favorable à l'innovation, qui se trouverait en quelque sorte "dans l'air" du lieu. La qualité de l'environnement créatif ne dépendrait donc pas uniquement de variables relatives aux activités scientifiques, technologiques, productives, mais pourrait aussi être liée aux activités culturelles et artistitiques du territoire.

Références, compléments

  • Capron, Henri - Notes de cours pour le Département d'économie appliquée (Dulbea) de l'Université libre de Bruxelles (ULB) - www.dulbea.org, Année académique 2006-2007 : http://homepages.vub.ac.be/~hcapron/sylere1_ro.ppt
  • Florida, Richard et son cercle de réflexion (think tank) : http://creativeclass.com
  • Florida, Richard - “Toward the learning region”, Futures, 27, 1995
  • Florida, Richard - “The rise of the creative class : Why cities without gays and rock bands are losing the economic development race”. The Washington Monthly, May 2002
  • Florida, Richard - An introduction to the creative class, in Franke S. et Verhagen E., Creativity and the city, how the creative economy changes the city, Coll. Reflect, n°5, Rotterdam, Nai Publishers, pp. 20-40, 2005
  • Levine, Marc V. - La "classe créative" et la prospérité urbaine : Mythes et Réalités (The Creative Class and Urban Prosperity : Myth and Reality), conférence du 20 mai 2004 à l'INRS Urbanisation Culture et Société, Montréal : www.vrm.ca/creative.asp
  • Levy, Rachel - "La place de la recherche universitaire dans les systèmes d'innovation, une approche territorialisée", Thèse, Université Louis Pasteur, Faculté de Sciences Economiques et de Gestion de Strasbourg, novembre 2005 http://eprints-scd-ulp.u-strasbg.fr:8080/418/01/LEVY2005.pdf http://coursenligne.u-strasbg.fr/depotcel/DepotCel/274/levy/cours-iup_systemes_regionaux_dinnovation-levy.ppt
  • Pilati, Thomas et Tremblay, Diane-Gabrielle - "Cité créative et District culturel ; une analyse des thèses en présence", Géographie, économie, société, 2007/4 - Vol. 9. L'objet du texte est de montrer la richesse des écrits sur l'importance de la créativité et de la culture, alors que l'on ne retient pratiquement plus que les écrits de Florida sur cette question, et que ceux-ci présentent une vision particulière, et limitée. : http://cairn.webnext.com/resume.php?ID_ARTICLE=GES_094_0381
  • Shearmur, Richard - L'artistocratie du savoir et son tapis rouge. Quelques réflexions sur les thèses de Richard Florida. In Diane-Gabrielle Tremblay et Rémy Tremblay (dir.). La compétitivité urbaine à l'ère de la nouvelle économie : enjeux et défis. Presses de l'Université de Québec, p. 285-303, 2006

 

Adaptation, synthèse : Sylviane Tabarly,

pour Géoconfluences le 20 mai 2008

Actions sur le document