Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 44 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLa frontière, discontinuités et dynamiques
 Villes et frontières
Associer villes et frontières revient à articuler deux concepts clés de la géographie aux multiples acceptions. On s'en tiendra ici aux  répercussions de la frontière entre États sur la forme et les  fonctions urbaines. On peut distinguer plusieurs types d'articulation  entre ville et frontière en se fondant sur le degré d'ouverture et  l'étendue des fonctions de la frontière :
- la ville-frontière renvoie à la ville coupée par la frontière. La frontière est encore active (...)
 Westphalien (État, diplomatie, frontière…), post-westphalien
L’ordre westphalien correspond à une situation internationale dans laquelle les États exercent les fonctions régaliennes, sont souverains, et dont les limites correspondent, au moins théoriquement, à celles des nations. Cet état de fait permet une négociation arbitrée entre des États responsables de l’application des traités ; dès lors, « les États se reconnaissent mutuellement comme seuls interlocuteurs légitimes, et définissent les traités comme outils mutuels reconnaissant les (...)
 Zone économique exclusive (ZEE)
La ZEE est une bande de mer ou d'océan située entre les eaux territoriales et les eaux internationales, sur laquelle un État riverain (parfois plusieurs États dans le cas d'accords de gestion partagée) dispose de l'exclusivité d'exploitation des ressources. 
La création des ZEE relève de la troisième conférence de l'Organisation des Nations Unies sur le Droit de la Mer, lors de l'adoption de la Convention de Montego Bay (10 décembre 1982). Le texte définit la ZEE comme une bande (...)
 Zone frontalière
Il peut être difficile de distinguer la "zone frontalière" de la "région frontalière" tant ces deux termes sont souvent interchangeables. Mais, à la définition globalisante de la région frontalière, fait face celle plus partielle de zone frontalière, espace restreint défini a posteriori par des critères sélectionnés qui ne recouvrent pas tous les aspects constituant une région, mais qui relèvent plutôt de tel ou tel aspect de la réalité socio-économique et culturelle. La profondeur de (...)
Actions sur le document