Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 100 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLe développement durable, approches géographiques
 Dommages, endommagement
Les dommages sont les conséquences péjoratives d’un phénomène (accident, catastrophe) sur les biens (dégâts), les activités (perturbations) et les personnes (préjudices). En règle générale, ils sont quantifiés économiquement afin d'être pris en compte par les assurances et dans le cadre de procédures juridiques destinées, entre autre, à établir les responsabilités et les réparations.
On distingue, entre autres :
- les dommages directs (destruction corporelle ou (...)
 Durabilité
La durabilité ne doit pas être confondue avec la conservation du patrimoine naturel ou culturel. Elle se comprend, en fait, en conjugaison avec le développement, ce dernier pouvant supposer l'adoption de mesures de conservation, mais aussi d'adaptation.
La durabilité est une notion à double sens, recouvrant celle de durée et celle de soutenabilité sur le plan économique, social et environnemental.
Les processus et les institutions durables répondent à certains critères (...)
 Durable
Tourisme durable | Transports durables | Ville durable
Tourisme durable Le "tourisme durable" regroupe les différentes formes de tourisme qui, inspirées par l’idéologie de la conservation, mettent en valeur en les respectant voire en les préservant, les ressources patrimoniales (naturelles, culturelles, sociales) d’un territoire à l’intention des touristes accueillis de manière à minimiser les impacts négatifs qu’ils génèrent immanquablement. La recherche de "durabilité" (...)
 Dynamiques démographiques et développement
La dynamique des populations est une composante essentielle des problématiques du développement durable. Les hommes sont producteurs de richesses mais ils sont aussi à l'origine de pollutions et peuvent provoquer l'épuisement des ressources lorsqu'elles ne sont pas renouvelables. Les dynamiques de peuplement ou de dépeuplement pèsent sur l'aménagement des territoires en termes de durabilité. Comment faire face à l'abandon des rizières, des terrasses, aux défauts d'entretien des digues et des (...)
 Eau (accès, potabilité)
La question des approvisionnements en eau, tant à des échelles transnationales que locales, implique largement des démarches de développement durable à travers ses multiples dimensions : la gestion de la ressource (réserves, bassins versants), le maintien de sa qualité, son partage équitable, le traitement des rejets, etc.
L'eau potable est une eau qui ne contient pas d'agents pathogènes ou d'agents chimiques à des concentrations pouvant nuire à la santé, sa définition a changé dans (...)
 Éco-, préfixe
Écocitoyen, écocivisme, éco-efficience, écodéveloppement, éco-efficacité, éco-industrie, écoresponsabilité, écotourisme, etc. : le préfixe éco-, un des "préfixes-valise" du développement durable, se conjugue de toutes les façons. Au-delà de l'effet d'affichage, il reste à voir, dans chaque situation, ce qu'il y a de concret et d'opératoire.
Mise à jour : juillet 2004(...)
 Economie circulaire
L'économie circulaire désigne une organisation d'activités économiques et sociales recourant à des modes de production, de consommation et d'échange fondés sur l'écoconception, la réparation, le réemploi et le recyclage, et visant à diminuer les ressources utilisées ainsi que les dommages causés à l'environnement.
Mise à jour : janvier 2016(...)
 Économie du développement durable
Voici quelques notions générales qui peuvent faciliter le dialogue entre tous les acteurs et les experts du développement durable.

Comptabilité
Il s'agit de prendre en compte systématiquement des faits liés à la protection et à la remise en état de l'environnement. L'objectif est d'évaluer les coûts engagés par une entreprise pour protéger l'environnement et d'estimer les coûts de dégradation de l'environnement par celle-ci.
Distorsion
Les politiques (...)
 Écosystème
L’écosystème est un assemblage fonctionnel d’organismes qui détient les propriétés requises pour assurer la continuité du vivant, c’est-à-dire pour assurer les conditions nécessaires à l’évolution biologique (au sens darwinien) sur le long terme.
En tant que support à la continuité du vivant, tout écosystème se caractérise (1) par une structure (définie par le biotope, ou milieu physique, et la biocénose, ou assemblage d’espèces présentes en un lieu défini) ; et (2) (...)
 Empreinte écologique
La notion d'empreinte écologique fut proposée, entre autre, par le WWF International (Matthis Wackernagel et William Rees, 1999) afin d'être prise en compte dans les évaluations de richesse et de niveaux de vie. C'est dans ce contexte que furent également proposés des "indicateurs de pression exercée sur l'environnement". L'idée d'une nécessaire diminution de la pression exercée sur l'environnement devrait donc s'accompagner d'une dématérialisation (le fait d'utiliser moins de ressources par (...)
 Énergie
Energie en Europe | Energie dans les pays méditerranéens

Essentiels aux besoins et au développement de l'humanité entière, les systèmes énergétiques évoluent au cours de l'histoire : eau, bois, charbon, électricité, hydrocarbures, etc.. Deux grandes catégories de ressources énergétiques ont toujours coexisté ou alterné : renouvelables ou fossiles. Le recours aux énergies fossiles pourrait compromettre "la capacité des générations futures à répondre" à leurs besoins, (...)
 Énergies marines renouvelables (EMR)
Le potentiel énergétique renouvelable de l’océan mondial est énorme, certains l’estimant à l’équivalent de 100 000 milliards de kWh, dont 20 000 milliards seraient exploitables avec les technologies actuelles, sous forme éolienne pour 12 000 milliards de kWh, le reste étant tiré de la houle, des courants ou de l’énergie thermique des mers.
Les différentes énergies marines renouvelables et leur stade technologique   Source (...)
 Environnement
Environnement en Afrique | Environnement au Brésil | Environnement en Chine | Environnement en Russie

L'environnement traite de la combinaison des éléments naturels (le champ de forces physico-chimiques et biotiques) et socio-économiques qui constituent le cadre et les conditions de vie d'un individu, d'une population, d'une communauté à différentes échelles spatiales. Ce vieux mot français qui vient du verbe "environner", dans le sens d'"entourer", qui évoque le contour, la (...)
 Facteurs 4, 10
En 1992, l'Agenda 21 de Rio consacrait son chapitre 4 à la nécessaire modification des modes de consommation qui passerait par une meilleure utilisation de l'énergie et des ressources, par la réduction au minimum de la production de déchets et par une meilleure orientation des choix des consommateurs et des stratégies des acteurs. En 1997, l'Assemblée générale des Nations unies proposait, par une utilisation plus rationnelle des ressources, d'"envisager notamment de multiplier par 10 la (...)
 Forêt
Formation végétale constituée d'arbres plantés ou spontanés, aux cimes jointives ou peu espacées, dominant souvent un sous-bois arbustif ou herbacé. Espace couvert par ce type de végétation. Massif boisé d'au moins 4 ha avec une largeur moyenne en cime d'au moins 25 mètres ; des classes de superficie peuvent être distinguées : 4 à 25 ha, 25 à 100, etc.. (définition IFN).
Les forêts concentrent plus particulièrement l'attention des sensibilités environnementales. L'image, (...)
 Gaz atmosphériques / Gaz "à effet de serre" (GES)
L'effet de serre est une conséquence tout à fait naturelle de l'enveloppe de protection atmosphérique de la Terre. Il est aujourd'hui admis par la communauté scientifique que les rejets de GES consécutifs à l'activité humaine conduisent à une amplification de l'effet de serre.
Les gaz à effet de serre (GES) absorbent le rayonnement infrarouge émis ou renvoyé par la surface de la Terre ce qui augmente sa température, supérieure à ce qu'elle serait en l'absence des GES. Si ce (...)
 Génie génétique et Organismes génétiquement modifiés - OGM
Les progrès fantastiques des biotechnologies au cours des dernières décennies permettent désormais à l'homme de modifier génétiquement tous les organismes vivants, animaux ou végétaux en intervenant directement sur l'ADN des cellules reproductives. Les cellules reproductrices de l'organisme modifié sont transmises à la descendance. Une directive de l'UE définit un OGM comme "un organisme dont le matériel génétique a été modifié d'une manière qui ne s'effectue pas naturellement par (...)
 Géopolitique
La géopolitique est l'étude multiscalaire des conflits entre acteurs. Cette branche de la géographie ne se limite pas aux conflits armés et interétatiques : les luttes d'influence au sein des structures intercommunales ou les controverses autour d'un aménagement régional peuvent, par exemple, relever d'une étude géopolitique. La géopolitique n'est pas synonyme de géographie politique, puisque toute géographie du fait politique ne relève pas de l'étude des conflits entre acteurs.
(...)
 Global / Local
Les échelles du développement durable Les masses d'air, les masses océaniques, une bonne part des eaux continentales n'ayant pas de frontières, les grandes questions environnementales qui se posent à la planète aujourd'hui ne peuvent trouver de solutions durables et globales que dans le cadre de concertations et d'harmonisations à des échelles transnationales ou globales.
Mais la plupart des questions relatives au développement durable ont des dimensions à la fois locales, régionales (...)
 Gouvernance
Gouvernance dans l'Union européenne | Gouvernance en Russie | Gouvernance en Chine | Gouvernance en Afrique subsaharienne
La notion de gouvernance est à la mode et, à l'instar de celle de "développement durable", elle court le risque de devenir un simple mot-valise galvaudé et sans signification précise. Pourtant, on la perçoit déjà chez les philosophes de l’Antiquité. Au quinzième siècle un juriste anglais écrit un livre intitulé The governance of England dans lequel ce mot avait (...)
Actions sur le document