Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 120 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreDe villes en métropoles
 Périurbanisation
La périurbanisation correspond à l’extension des surfaces artificialisées en périphéries des agglomérations urbaines. L’équivalent anglais est suburbanization. La périurbanisation est un processus dont l'espace périurbain est la conséquence spatiale.
Plusieurs définitions sont en concurrence : on estime parfois que la périurbanisation ne correspond qu’aux surfaces bâties en périphéries urbaines qui sont sans contact avec le bâti existant, et parfois que la périurbanisation (...)
 Pluralisation religieuse
La pluralisation religieuse est une forme de recomposition religieuse dans un contexte de sécularisation.
Selon le Dictionnaire Idées & Notions en religion (2016), c’est Peter Berger (La Religion dans la conscience moderne : essai d’analyse culturelle, 1971) qui insista tout particulièrement sur « la pluralisation des formes religieuses corrélatives à la sécularisation. D’après lui, au fur et à mesure que les sociétés se sécularisent, la scène religieuse s’apparente à un « (...)
 Pôle urbain
En France, depuis 2011, l'Insee définit le pôle urbain comme une unité urbaine offrant un certain nombre d'emplois :

- le grand pôle urbain est une unité urbaine offrant au moins 10 000 emplois et qui n'est pas située dans la couronne d'un autre pôle urbain,
- le moyen pôle est une unité urbaine de 5 000 à 10 000 emplois
- le petit pôle est une unité urbaine de 1 500 à moins de 5 000 emplois.
Par leurs déplacements quotidiens, les salariés (...)
 Polycentrisme
En rupture avec des systèmes d'organisation spatiale antérieurs basés sur le modèle "centre / périphérie", les espaces métropolitains tendent à s'organiser autour de pôles périphériques (edge cities, nouveaux agrégats urbains) qui dessinent des figures nouvelles à la centralité. Le polycentrisme respecte les particularités et les potentialités propres à chaque pôle de développement tout en favorisant l'émergence de synergies interrégionales et transnationales (polycentrisme (...)
 Primatie (primacy) / primauté
La primatie (à distinguer du lieu où siège le primat de la religion catholique) est la situation d'une ville au premier rang du classement, par sa population, parmi les villes d'un même ensemble : région, État par exemple. Pour apprécier le degré de concentration et la hiérarchie urbaines, des "indices de primatie" peuvent être calculés. Le plus courant est l'indice de Jefferson (1939), qui est le rapport de l'effectif de population de la plus grande ville (P1) à celui de la deuxième (P2) (...)
 Produit Urbain Brut - PUB
Produit Urbain Brut (PUB) est L'équivalent, à l'échelle des agglomérations urbaines, du produit intérieur brut (PIB) pour des États. La concentration de richesse dans les grandes métropoles mondiales justifie l'usage de cet indicateur. Par exemple, avec un produit urbain brut de presque 1 200 milliards de dollars en 2014, la richesse produite à Tokyo est équivalente au produit intérieur brut du Mexique, ce qui la placerait au rang de la quinzième puissance économique mondiale (...)
 Ratio de surproductivité
En géographie économique, le ratio de surproductivité permet de mesurer le supplément de richesses produit par une métropole par rapport au niveau moyen de production de richesses d'un territoire, selon R. Prud'homme. Il se calcule en faisant le rapport entre le PUB (produit urbain brut) par habitant pour la métropole étudiée, et le PIB par habitant de l'ensemble du territoire.
Définition proposée par Samuel Depraz
Mise à jour : janvier 2017(...)
 Recyclage urbain
Le recyclage urbain comprend des opérations de renouvellement et réhabilitation urbains permettant de limiter l’étalement, par exemple des corps de ferme et des silos à grains réhabilités en logement ou école maternelle.
Claire Aragau
(avril 2018)(...)
 Région urbaine
Une région urbaine regroupe toutes les zones (même rurales) qui sont dépendantes d'un centre urbain, en particulier pour l'emploi. Cette définition est surtout utilisée pour effectuer une régionalisation autour des pôles principaux et elle est particulièrement pertinente pour suivre l'étalement urbain : voir, en France, les aires urbaines

Mise à jour : octobre 2003
 
Sur le même thème, voir le glossaire De villes en métropoles(...)
 Réhabilitation / Restauration / Rénovation urbaine
La réhabilitation consiste à rénover sans détruire, sans raser, à la différence de la rénovation. Elle suppose le respect du caractère architectural des bâtiments et du quartier concerné. Il s'agit parfois de "trompe l'œil" : la façade extérieure respecte les apparences d'un bâtiment qui est entièrement restructuré, réaffecté, à la différence de la restauration impliquant un retour à l'état initial.
Souvent coûteuses, les opérations de réhabilitation bénéficient, en (...)
 Rénovation urbaine
Terme prêtant parfois à confusion avec la réhabilitation, il s'agit ici bel et bien de démolir, de raser pour reconstruire selon des plans et une architecture qui peuvent être radicalement différents de l'antérieur.
Aux États-Unis, la politique de rénovation urbaine a été largement utilisée par l'État fédéral dans les années 1950 et 1960 pour transformer les quartiers. On a pu parler de "bulldozer fédéral"
Mise à jour : juillet 2015(...)
 Réseau de villes
Les réseaux de villes ont été consacrés par la loi Pasqua de 1995. Il s'agit d'encourager des dynamiques et des synergies territoriales nouvelles. Une charte d'objectifs, qui peut servir à l'élaboration des Contrats de plan État-région ou des Contrats de ville, précise les projets d'intérêt national commun aux villes du réseau que l'État peut soutenir. Elle affirme une volonté de solidarité et de coopération institutionnellement souple. Les réseaux de ville peuvent se situer à une (...)
 Réseau urbain
L'expression de réseau urbain a été employée par les géographes français depuis les années 1950-1960 (thèses de Raymond Dugrand, de Michel Rochefort) pour désigner l'organisation hiérarchisée, à la fois complémentaire et concurrente des villes au sein d'un territoire régional ou nationale. L'expression évoque les relations qu'entretiennent les villes entre elles à travers les voies qui assurent leurs échanges, les flux qui en traduisent l'intensité. Elle met ainsi l'accent sur les (...)
 Réseau viaire
Le  réseau viaire d’une ville est le réseau formé par toutes les voies de circulation qui la desservent, des plus importantes (autoroutes urbaines, boulevards…) aux plus modestes (rues privées, impasses) en passant par tous les types de rues. On parle aussi de voirie pour désigner l'ensemble des voies de circulation et l'administration publique qui les a en charge.
Le réseau viaire un l’un des trois éléments qui constituent l’urbain, les deux autres étant le parcellaire, lui (...)
 Ségrégation
La ségrégation est la séparation subie de groupes sociaux dans l'espace. On la qualifie souvent de socio-spatiale. 
La ségrégation, du latin segregare = ôter du troupeau, disjoindre, désigne à la fois :
- un état : la séparation physique des lieux de résidence des groupes sociaux dans l’espace urbain. Le sens du mot est alors voisin de division sociale de l’espace. La ségrégation résidentielle se mesure par différents indices. L’indice de dissimilarité, défini par (...)
 Services
Les villes et métropoles sont des lieux privilégiés de production de services supérieurs et spécialisés, les services spécialisés attirant les services spécialisés.
Très hétérogène, le secteur tertiaire des activités de services va des activités traditionnelles, comme les services aux particuliers, aux activités de pointe et de commandement. Il était donc nécessaire d'y distinguer un secteur du tertiaire supérieur relatif aux services rares (appelé aussi quaternaire) qui (...)
 Shrinking city, ville en déclin, ville rétrécissante
Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissante ou ville en déclin désigne les conséquences d'un phénomène de rétrécissement urbain, le shrinkage, qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d'activités, de fonctions, de revenus et d'emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l'insécurité. Les shrinking cities sont d'abord associées au "déclin urbain" ou encore à la (...)
 Skyline (silhouette urbaine)
La skyline signifie, littéralement, la ligne d’horizon. Elle désigne la silhouette urbaine dessinée sur l’horizon par les gratte-ciel d’un centre-ville, et tend à être assimilée à la ville dans son ensemble dans les représentations collectives.
La skyline peut prendre une dimension emblématique lorsque certains des monuments sont reconnaissables au premier coup d'oeil, comme la Tour Eiffel à Paris ou le pont du Golden Gate à San Francisco. Elle peut alors servir de support à la (...)
 Spécialisation (des fonctions urbaines)
Villes et métropoles trouvent souvent leur origine dans la valorisation d'un atout de localisation, d'un avantage comparatif (lieux d'interface, de passage comme les villes portuaires, de piedmont, de transit) ou de ressource (minières, climatiques, etc.). Ainsi héritent-elles de fonctions spécialisées qui, au fil du temps, tendent à se diversifier, à se complexifier, parallèlement à leur développement. Les analyses comparées de leurs différentes fonctionnalités peuvent donner lieu à des (...)
 Statistiques et indicateurs
La définition d'indicateurs et l'identification des données capables de décrire un phénomène est un défi majeur pour l'étude et l'action.
Statistiques urbaines | Statistiques énergétiques | Statistiques touristiques
 
Statistiques urbaines
Trouver le moyen statistique de mesurer l'urbanisation et de comparer les villes, entre elles et dans le temps, est un défi redoutable, alors que l'on est confronté à la rapidité des phénomènes d'expansion urbaine, en (...)
Actions sur le document