Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 89 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreMobilités, flux et transports
 Tourisme sexuel
La définition du "tourisme sexuel" reste floue et saturée de valeurs morales, alors même qu’elle est très utilisée. Il regroupe les touristes ayant, lors de leur séjour, des rapports sexuels négociés, ces derniers constituant un motif à part entière de leur déplacement. Ces premiers éléments de définition posent cependant plus de problèmes qu’ils n’en résolvent. Tout d’abord, ce terme sous-entend qu’il y aurait du tourisme avec et du tourisme sans sexe, différence aussi (...)
 Touriste
Historiquement, le touriste (tourist, 1800 ; touriste, 1816) est un jeune homme quittant la Grande-Bretagne pour un long voyage initiatique sur le continent, dans le cadre du "Grand Tour". Par extension, c'est une personne qui se déplace pour son plaisir hors de son lieu de vie habituel.
Un touriste fréquente donc des lieux autres que les lieux de son quotidien, pour des pratiques de recréation. Cette identité est temporaire et non-exclusive. Il est important de noter que le mot "touriste" a (...)
 Traçabilité (tracing et tracking)
La mobilité croissante des biens à une échelle planétaire ou régionale (Europe) a provoqué le souci de rendre traçable l'itinéraire suivi par les marchandises afin de pouvoir en assurer l'origine, leur localisation au cours du trajet jusqu'à leur destination. Ce souci de traçabilité correspond à des préoccupations sanitaires (marché de la viande par exemple) ou réglementaires (OGM par exemple), mais aussi aux exigences de la vitesse et des flux tendus.
Le tracing suggère à la (...)
 Train-bloc
Un train-bloc ou block train est un train complet de marchandises acheminé directement du point de départ au point de destination, sans remaniement intermédiaire.
Voir aussi dans le dossier Mobilités, flux, transports :
- Des outils pour étudier les transports maritimes à travers l'exemple de la mer Baltique 
- Les ports de la mer Baltique entre mondialisation des échanges et régionalisation réticulaire (Nicolas Escach et Arnaud Serry)(...)
 Ville durable
Le processus de concentration des populations dans les villes a différentes conséquences, aux dimensions souvent environnementales, certaines positives, certaines négatives.
En effet, les villes permettent des économies d'échelle, en matière de transport par exemple, qui peuvent être intéressantes : ainsi, les lignes de Transport en commun en site propre (TCSP) deviennent rentables et dispensent du recours à des solutions individuelles. Par contre, les phénomènes de péri-urbanisation, (...)
 Vitesse et immédiateté
La course à la vitesse a été une obsession majeure des XIXe et XXe siècles et elle est toujours au cœur des aspirations du monde contemporain. Le juste à temps impose de nouveaux rythmes, davantage de flexibilité. Le "temps réel", celui de l'immédiateté, règnent dans le monde de l'information et de la communication. Par ailleurs, le XXe siècle a permis l'explosion des moyens de communication individuels aboutissant à des modes de plus en plus diversifiés de mobilité, tant physique que (...)
 Vrac / vraquier
Le vrac est une marchandise chargée sans emballage, directement dans les cales des navires. On distingue deux sortes de vrac : le vrac liquide, principalement des produits pétroliers et chimiques, du gaz, ou des liquides alimentaires, et le vrac solide (ou sec) principalement des céréales, du charbon ou des minerais.
Le vraquier est un navire polyvalent capable de charger plusieurs types de vrac.

Voir aussi dans le dossier Mobilités, flux, transports :
- Des outils pour (...)
 Yield management
Le yield management est une technique de gestion développée aux États-Unis dans le contexte de dérégulation du secteur aérien dans les années 1980 et reposant sur une tarification différenciée. L'objectif est d'optimiser le revenu global, en faisant varier les prix en fonction d'un arbitrage permanent entre la demande et l'offre restante. Il s'attache donc à maximiser le profit plutôt que le simple volume des ventes. Particulièrement adapté au marketing des services, le yield management (...)
 Zone grise
Les mobilités potentielles sont loin d'être les mobilités réelles sur Terre. De nombreuses difficultés, autres que naturelles et technologiques, peuvent interdire ou réduire la mobilité sur tel ou tel espace et territoire enclavé. Elles sont le plus souvent d'ordre géopolitique. Tel pays sera à l'écart des échanges ou de la circulation : la Corée du Nord par exemple. L'insécurité, les risques dans de vastes régions est une entrave aux échanges. Ainsi, les attaques de navire, de camions, (...)
Actions sur le document