Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 95 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreOcéans et mondialisation
 Registre international français (RIF)
Le registre international français (RIF) est un registre d'immatriculation des navires français créé par la loi du 3 mai 2005. L’objectif affirmé par la loi était d’enrayer le déclin de la marine marchande française en rendant plus attrayante l’immatriculation sous pavillon français. Ce registre est réservé aux navires armés au commerce au long cours ou au cabotage international ainsi qu’aux navires de plaisance de plus de 24 mètres. À côté de divers allègements fiscaux ou (...)
 Roulier / ro-ro / ro-pax
Le navire roulier est conçu pour le chargement et le déchargement rapide par roulage de véhicules. Il est né lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est particulièrement adapté à une géographie des détroits, des bras de mer, des îles.

Ro-ro est un accourci utilisé pour roll on-roll off, technique de manutention horizontale des navires. Les véhicules sur roues empruntent une rampe d'accès aux portes arrière ou latérales et des rampes intérieures fixes ou mobiles vers les (...)
 Sémaphore
Un sémaphore est un poste de signalisation de la Marine nationale établi sur une côte pour communiquer par signaux ou radio avec les navires naviguant en vue.
Dès les origines de la navigation, la surveillance des côtes fut un souci permanent des populations riveraines. En 1795, une ligne continue de vigies fut créée sous la direction de la Marine française. Les transmissions se firent d’abord au moyen de pavillons. A partir de 1807, on utilise les sémaphores dûs à l’invention, en (...)
 Zones économiques spéciales (ZES ou SEZ)
Les ZES (Zones économiques spéciales) sont des zones franches, à l'échelle d'un port, d'un quartier ou d'une ville, fonctionnant comme des enclaves économiques et fiscales. Elles ont notamment été un outil permettant l'implantation d'entreprises capitalistes dans des pays à économie dirigée, et plus particulièrement dans les villes côtières chinoises. L'un des exemples les plus célèbres, en raison de sa réussite, est celui de la ville de Shenzhen, sur le delta de la Rivière des (...)
 Soupe (de plastiques)
En 1997, l'océanographe américain Charles Moore a été le premier à découvrir des zones d'accumulation de déchets flottants dans l'océan Pacifique : la "grande zone de déchets du Pacifique" (Great Pacific Garbage Patch), dont la taille est encore discutée (de une à six fois la superficie de la France !). Sous l'effet du tourbillon (ou gyre) du courant subtropical du Pacifique Nord, les déchets s'accumulent dans cette zone à l'écart de routes commerciales et des zones de pêche. Des zones de (...)
 Stock (halieutique)
Un stock est la partie exploitable d’une population de poissons, telle que la déterminent les biologistes marins. Un stock est composé de poissons adultes de plusieurs cohortes, c’est-à-dire des poissons de la même classe d’âge. Les plus jeunes dans un stock sont les recrues qui viennent de se reproduire. Un stock évolue en fonction du nombre de recrues qui y entrent et de la mortalité naturelle et du prélèvement fait par la pêche. L’âge de reproduction et l’espérance de vie ont une (...)
 TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises)
Les TAAF, Terres Australes et Antarctiques Françaises, sont un ensemble de territoires ultramarins français inhabités et dispersés dans l'hémisphère Sud. Leur statut est fixé par une loi de 1955 et a été réorganisé par un décret de 2008. En raison de l'absence d'habitant permanent, les TAAF ne sont représentées par aucun élu. Elles sont placées sous l'autorité du préfet des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). C'est lui y représente l'État et le gouvernement, et qui (...)
 Territoire, territorialisation, territorialité
Le territoire est un espace délimité, approprié par un individu, une communauté, sur lequel peut s'exercer l'autorité d'un État, d'une collectivité. Les territoires s'étudient donc en fonction des mailles de gestion de l'espace mais ils peuvent être emboîtés (voir la définition de territoire)
La territorialisation consiste en une appropriation qui peut être juridique et économique (la propriété) ou symbolique (le sentiment d'appartenance, de connivence). La notion de territoire (...)
 Tidal
voir Marée(...)
 Port en lourd (Tpl)
Tpl : le port en lourd (tonnes de port en lourd, Tpl) désigne la capacité de chargement d’un navire, la charge à bord qu’il peut transporter, incluant équipage, soute, vivres, etc.  L'abréviation anglaise est DWT (DeadWeight Tons). Notons que le port en lourd est une unité de charge à la différence de la jauge qui est une unité de volume pouvant être exprimée en tonneaux.(...)
 Transgression marine
La transgression est une avancée du trait de côte sur le continent, provoquée par une élévation relative du niveau de la mer. Au contraire, le déplacement du trait de côte en direction de la mer, résultant d'un abaissement relatif du niveau de la mer, s'appelle une régression.
La dernière grande transgression marine, dite transgression flandrienne, s'est déclenchée à partir de 15 000 BP suite au réchauffement climatique, à la fin de la dernière glaciation de Würm. La disparition (...)
 Upwelling
Terme d'origine anglaise qui désigne une remontée d'eau océanique des profondeurs, donc plus froide que les eaux de surface.
Ce phénomène, engendré par les alizés intertropicaux qui poussent vers le large les eaux de surfaces, a des effets importants sur le climat littoral : brouillard côtier dû au refroidissement des basses couches de l'atmosphère surmontant les eaux froides, et richesse de la chaîne alimentaire à partir de l'abondance de plancton.
En revanche, l'upwelling est (...)
 Vrac / vraquier
Le vrac est une marchandise chargée sans emballage, directement dans les cales des navires. On distingue deux sortes de vrac : le vrac liquide, principalement des produits pétroliers et chimiques, du gaz, ou des liquides alimentaires, et le vrac solide (ou sec) principalement des céréales, du charbon ou des minerais.
Le vraquier est un navire polyvalent capable de charger plusieurs types de vrac.

Voir aussi dans le dossier Mobilités, flux, transports :
- Des outils pour (...)
  Zone industrialo-portuaire (ZIP)
Une zone industrialo-portuaire est un espace qui associe des activités portuaires et industrielles dans un système économique et spatial complexe. Elle peut être localisée sur un littoral maritime ou sur une voie d'eau intérieure.
La notion de ZIP apparaît après la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte d'ouverture massive des échanges et de maritimisation de l'industrie lourde. C'est au Japon que se développèrent les premières plateformes industrialo-portuaires, appelées MIDAs (...)
 Zone économique exclusive (ZEE)
La ZEE est une bande de mer ou d'océan située entre les eaux territoriales et les eaux internationales, sur laquelle un État riverain (parfois plusieurs États dans le cas d'accords de gestion partagée) dispose de l'exclusivité d'exploitation des ressources. 
La création des ZEE relève de la troisième conférence de l'Organisation des Nations Unies sur le Droit de la Mer, lors de l'adoption de la Convention de Montego Bay (10 décembre 1982). Les deux conférences précédentes (...)
Actions sur le document