Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 68 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreGéographie de la santé : espaces et sociétés
 Accessibilité
Ensemble des possibilités effectives pour relier deux lieux par un déplacement ou pour accéder à un service (accessibilités à l'Internet "haut débit", à la téléphonie mobile par exemple). L'accessibilité est une composante essentielle de la mobilité : elle représente l'offre de mobilité.
Quatre grandes composantes de l'accessibilité peuvent être identifiées :
- la performance technique (réseaux) exprimée en temps, coût, effort
- la nature de la ressource à (...)
 Aménagement du territoire, aménagement « des territoires »
La racine latine d'aménagement, manere, évoque la maison, le manse, le manoir. Aménager comme emménager ou déménager fait allusion, originellement,  à l'espace domestique et à des actions de la vie quotidienne. 
Les sociétés humaines aménagent l'espace dans lequel elles vivent, produisent, échangent. Elles doivent s'organiser, par exemple, pour gérer leurs systèmes d'échange et de transport, leurs ressources en eau, leurs déchets, etc. L'aménagement du territoire désigne (...)
 Besoin
Le besoin est une sensation de manque qui pousse un individu ou une collectivité à désirer des biens matériels ou sociaux liés au niveau de développement d'un type donné de société, à un moment donné et dont la satisfaction paraît indispensable à son bien-être. Toute société civile rationnelle cherche à mettre fin aux pénuries ressenties. Le besoin est d'abord signe de pénurie et de manque pour des biens élémentaires : ainsi, l'absence d'accès à l'eau potable est un handicap (...)
 Care
L'usage du mot « care » en France date d'une dizaine d'années et nous vient des États-Unis. Ce verbe qui signifie "s'occuper de" est devenu un substantif à la suite des travaux de la psychologue américaine Carol Gilligan en 1982 sur l'éthique du care, dans le cadre d’une étude de psychologie morale. Le concept de « care » s'est ensuite diffusé dans de nombreux champs disciplinaires, allant de l’éthique à la sociologie, en passant par les études médicales et la philosophie politique. (...)
 Causalité
La relation de causalité est un principe essentiel dans une démonstration scientifique, médicale, épidémiologique et/ou spatiale. Elle suppose que tout phénomène ait une cause ou plusieurs causes, le rapport de causalité exprimant cette relation "de cause à effet", immédiate ou différée.
L'étiologie des maladies est de plus en plus comprise comme un processus multifactoriel aux causes multiples (facteurs de risque, variables prédisposantes, contextes, ...), de nature très diverse (...)
 Chaîne épidémiologique
On appelle chaîne épidémiologique l'enchaînement des processus de développement et de transmission d'une maladie infectieuse. Longtemps comprise comme une relation linéaire de cause à effet, la chaîne épidémiologique est une notion comprise aujourd'hui comme un processus dynamique d'interactions entre les maillons de la chaîne au sein d'un écosystème. 
La rupture de la chaîne épidémiologique est l'objectif de toute politique de lutte contre ces maladies. Elle peut cibler le (...)
 Cluster
Le terme cluster vient de l'anglais où il désigne un ensemble d'objets reliés entre eux : selon les cas, une grappe, un régime, un bouquet, une touffe ou encore un essaim. L'image à retenir est celle d'entités distinctes mais reliées entre elles.
En géographie économique, un cluster est une concentration d'activités regroupées autour d'un secteur ou d'une filière. On parle aussi de grappe d'entreprises. Ce type de regroupement peut aboutir à un système productif local (SPL) ; on le (...)
 Cordon et rétention sanitaires
Un cordon sanitaire est un dispositif de prévention contre la propagation d'une épidémie organisé autour d'un territoire : ville, port ou aéroport, région, pays, etc. Il consiste à interdire ou à contrôler les mouvements de population, de produits et de marchandises entre ce territoire et l'extérieur.
La quarantaine est une mesure réglementaire de prévention et d'isolement imposée, dans un synapse de transport (port, aéroport, poste frontière), aux véhicules, aux passagers, aux (...)
 Crise, crises
1. Crise, crise économique, crise systémique La notion de crise est caractérisée par sa nature polysémique, ce qui représente un défi de conceptualisation. La crise ne doit pas être réduite à sa définition économique, mais entendue au sens large, d'où l'usage courant du pluriel "crises".
Le mot crise désigne à la fois un événement brutal, une rupture, mais aussi une évolution longue qui révèle des faiblesses structurelles, inhérentes à un système. Dans une proposition (...)
 Démographie / Densité / Désert / Desserte (médical-e)
La démographie médicale est l'étude des caractéristiques, actuelles ou prévues, des professions médicales et para-médicales afin de moduler les flux d'étudiants (numerus clausus), les autorisations d'exercice (pharmacies, laboratoires), etc. : âge, genre, modes d'exercice, activités et revenus. Dans la pratique (institutions internationales, ministères et autres administrations), le terme désigne aussi ce qui est relatif à la localisation des praticiens, à leur répartition dans l'espace et (...)
 Déterminants de santé
À la différence du facteur de risque (ou facteur causal) utilisé en épidémiologie et qui a, par définition, une valeur de probabilité statistique, un déterminant de santé protège ou au contraire compromet la santé d'un individu ou d'une population. L'usage tend cependant à confondre les deux expressions.
Les études épidémiologiques ont montré que l'état de santé d'une population n'est pas seulement lié à l'offre de soins et de services mais à bien d'autres facteurs qui (...)
 Diffusion
Diffusion et géographie des risques | Diffusion et géographie de la santé | Diffusion des religions
La notion de diffusion s'intéresse aux processus qui mettent en jeu des déplacements de ressources, de productions, d'informations, de pratiques culturelles, de valeurs, par exemple, dans un milieu, sur un espace, sur un territoire. La notion de diffusion est souvent associée à celle de changement, d'innovation. Dans le cadre d'études sur les mobilités, la notion de diffusion spatiale (...)
 Écologie médicale
Au sens large, l'écologie médicale analyse les interactions entre l'homme et son environnement et leurs implications en termes de santé. Concrètement, elle analyse l'histoire naturelle de la maladie transmissible et de sa chaîne épidémiologique : l'agent pathogène, son réservoir, son (ses) vecteur(s) et/ou hôtes intermédiaires dans leurs rapports avec leur milieu et ses processus d'anthropisation.
Ces variables se combinent dans l'espace pathogène à diverses échelles (biotope, foyer, (...)
 Économie de la santé
L'économie de la santé est l'application aux domaines médical et socio-sanitaire des concepts et des méthodes de l'économie. Elle évalue le coût de la santé et de son incidence sur l'économie générale, sur le budget de la nation et des ménages, sur la gestion des entreprises et sur la politique sociale. Elle analyse l'offre et la demande de soins, le marché des biens et des services médicaux, le fonctionnement et le financement du système de santé. Les économistes s'accordent pour faire (...)
 Émergente (maladie)
Les maladies émergentes correspondent à des maladies dont l'incidence réelle augmente de façon significative pour une population donnée, sur un territoire donné. Leur apparition est facilitée par les processus de mondialisation, les flux de voyageurs et de denrées étant des vecteurs de propagation, de diffusion des maladies à l'échelle planétaire. Ces nouvelles maladies peuvent aussi être favorisées par les effets des changements climatiques avec le déplacement de vecteurs, tels que ceux (...)
 Endémie / Épidémie
Une endémie désigne une maladie présente en permanence sur un territoire ou dans un groupe donné de population. Sa diffusion est durable dans le temps mais limitée dans l'espace. Elle peut ne représenter que peu de cas et rester à l'état latent. Le terme, réservé à l'origine aux pathologies transmissibles (paludisme, choléra, fièvre jaune, etc.) est employé aujourd'hui par extension aux maladies « de société » telles que l'obésité. L'endémie est à distinguer de l'épidémie ou de la (...)
 Environnement et santé
Dans le monde Les facteurs environnementaux, au sens large, sont des déterminants importants de l'état de santé des populations. Ainsi, l'accès à l'eau potable, l'assainissement des eaux usées et l'élimination des matières fécales sont essentiels pour éviter des maladies souvent mortelles comme les diarrhées des nourrissons, le choléra, etc. Des eaux stagnantes, croupies, peuvent être aussi favorables à la multiplication de vecteurs (moustiques, parasites) transmettant des maladies telles (...)
 Épidémiologie
L'épidémiologie est l'étude des divers facteurs conditionnant l'apparition, la fréquence, le mode de diffusion et l'évolution des maladies ou de tout autre événement de santé affectant des groupes d'individus. À l'origine l'épidémiologie s'intéressait aux maladies transmissibles, épidémiques au sens strict. Son champ d'étude s'est élargi à l'ensemble des pathologies et des déterminants de la santé, elle englobe aujourd'hui tous les domaines influençant la morbidité et la mortalité (...)
 Épizootie
Une épizootie est aux animaux ce que l'épidémie est aux humains : une maladie progressant rapidement au sein d'une population. 
Les contacts croissants entre les animaux domestiques et les animaux sauvages confrontés à des maladies endémiques, en lien avec l'urbanisation de terrains proches des zones forestières, la mondialisation du marché des animaux d'élevage, et les pratiques d'élevage industriel consistant à concentrer un grand nombre d'animaux sur un espace réduit, sont autant (...)
 Équité territoriale
Le terme d’équité territoriale fait référence à la dimension spatiale de la justice sociale. Il désigne une configuration géographique qui assurerait à tous les mêmes conditions d’accès aux biens et aux services d’intérêt général, qu'il s'agisse des infrastructures de transport, de l'accès aux services sociaux et de santé, à l'éducation ou à la culture, voire à l’emploi et aux divers avantages de la vie en société. L’équité territoriale est un concept qui se veut (...)
Actions sur le document