Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Crise(s)

Crise(s)

Publié le 06/07/2015

La notion de crise est caractérisée par sa nature polysémique, ce qui représente un défi de conceptualisation. La crise ne doit pas être réduite à sa définition économique, mais entendue au sens large, d'où l'usage à privilégier du pluriel "crises".
Le mot crise désigne à la fois un événement brutal, une rupture, mais aussi une évolution longue qui révèle des faiblesses structurelles, inhérentes à un système. Dans une proposition synthétique, la crise serait une rupture de la stabilité d’un système, ce qui conduit à réfléchir sur les temporalités de la crise.

Les crises étaient liées dans les sociétés pré-industrielles, à la sous-production agricole (crise frumentaire). Elles sont liées, avec l'industrialisation, à un déséquilibre entre la production et la demande solvable. Elles sont devenues de plus en plus des phénomènes d'ordre financier, quand faillites bancaires ou krach boursiers précédent la baisse de l'activité, comme ce fut le cas lors de la Grande Dépression de 1929 ou la Grande Récession de 2007-2008.

Pour aller plus loin :
- Géoconfluences, dossier États-Unis : espaces de la puissance, espaces en crises
- Historiens et Géographes
, dossier « Crise et basculements du monde », 2011, n°416, pp.139-160.
 

Mise à jour : juillet 2015