Vous êtes ici : Accueil Glossaire Démographie / Densité / Désert / Desserte (médical-e)

Démographie / Densité / Désert / Desserte (médical-e)

Publié le 15/02/2013

La démographie médicale est l'étude des caractéristiques, actuelles ou prévues, des professions médicales et para-médicales afin de moduler les flux d'étudiants (numerus clausus), les autorisations d'exercice (pharmacies, laboratoires), etc. : âge, genre, modes d'exercice, activités et revenus. Dans la pratique (institutions internationales, ministères et autres administrations), le terme désigne aussi ce qui est relatif à la localisation des praticiens, à leur répartition dans l'espace et donc aux notions de densité, desserte, voire de désert médical.

La densité médicale est un taux (nombre de praticiens pour N habitants) et non un rapport d'individus à une unité de surface comme c'est l'usage en géographie. Les Anglo-saxons utilisent d'ailleurs le terme de ratio médecin/population ("physician-to-population ratio"). On peut aussi utiliser le terme de desserte médicale pour exprimer le niveau de médicalisation d’une population dans un espace donné.

Le désert médical est une expression imagée pour qualifier une population et un espace peu ou mal médicalisés. Cependant, dans les sociétés développées, rares sont les territoires dépourvus de tout encadrement médical. Le désert médical désigne alors des zones mal desservies par le corps médical faute d'aménités, de pouvoir d'attraction et/ou d'accessibilité. Il s'agit le plus souvent de campagnes isolées ("rural profond") mais aussi de certaines banlieues défavorisées. La lutte contre les déserts médicaux fait l’objet de débats entre les partisans du libre-choix et ceux de la planification sanitaire.

Pour compléter


Mise à jour : mars 2013