Vous êtes ici : Accueil Glossaire Eaux continentales

Eaux continentales

Publié le 26/02/2013

La maîtrise des ressources en eau constitue un des défis majeurs en termes d'environnement et d'aménagement du territoire en Chine. Le pays est périodiquement frappé par des inondations au caractère d'autant plus catastrophique que les concentrations humaines se densifient dans les zones à risques, celle du Yangzi en 1998 par exemple (autres transcriptions : Yang-tseu, Yangtsé, appelé aussi "fleuve Bleu"). Par ailleurs les besoins des grandes concentrations urbaines s'amplifient. Les ressources en eau potable, par habitant, sont insuffisantes. Les eaux usées sont souvent déversées directement dans les cours d'eau et les stations d'épuration sont rares.
Le contrôle des ressources en eau a toujours constitué un enjeu de pouvoir important en Chine : au sein des collectivités, entre les Provinces, au niveau du pouvoir central. Dans le cadre des grands travaux de maîtrise hydraulique, on peut relever des ouvrages d'envergure récents :
- le barrage de Xiaolangdi sur le Huang He (fleuve Jaune) ;
- le barrage des Trois-Gorges, sur le Yangzi qui concentre études et commentaires : commencé en 1993, l'ouvrage a été achevé en 2006 et sa mise en eau est presque terminée en 2009 (* voir article) ; quatre autres barrages sont également programmés plus en amont sur le Yangzi.
Des travaux d'adduction d'eau du Sud vers le Nord ("front ouest") avaient été prévus dans le cadre du Xe Plan quinquennal (2001 - 2005) visant à amener les eaux du Changjiang jusqu'en Chine du Nord de façon à "atténuer la répartition inégale des ressources d'eau en Chine" selon un article du Quotidien du Peuple.

Pour prolonger, compléter :
- * Visages médiatiques du barrage des Trois-Gorges : l’analyse statistique des données textuelles en géographie
- sur le thème des ressources des campagnes, voir aussi la page du corpus documentaire : La pêche en eau douce en Chine continentale


Mise à jour :  janvier 2010