Vous êtes ici : Accueil Glossaire Minorités et diversité linguistique

Minorités et diversité linguistique

Publié le 26/02/2013

Minorités et diversité linguistique en Chine
 

La RPC identifie 56 nationalités (sur des bases ethniques et religieuses) au sein de l'entité nationale à majorité Han (92% de la population chinoise). Toute forme d'indépendance de ces peuples n'est pas négociable aux yeux du régime car elle remettrait en cause l'unité nationale. Cinq régions autonomes ont été créées pour les principales : la Mongolie intérieure, fondée en 1947 (minorité mongole), le Xinjiang, fondé en 1955 (minorité ouïgoure), le Ningxia, fondé en 1957 (minorité hui), le Guangxi, fondé en 1958 (minorité zhuang) et le Tibet, fondé en 1965 (minorité tibétaine). Les autorités chinoises répondent aux revendications à base autonomiste, voire séparatiste (Tibet, Xinjiang) par une politique de colonisation par les Chinois han, de développement économique et urbain facilitant le contrôle des territoires et par une politique de surveillance et de répression.

Autour des questions linguistiques, on trouvera des ressources intéressantes et informées sur le site de Jacques Leclerc, hébergé par le Centre interdisciplinaire de recherches sur les activités langagières (CIRAL), par la section "Trésor de la langue française au Québec" (TLFQ), : L'aménagement linguistique dans le monde - www.tlfq.ulaval.ca/axl

Mise à jour : janvier 2010