Vous êtes ici : Accueil Glossaire Mitage

Mitage

Publié le 15/03/2013

Éparpillement, sans plan d'urbanisme réellement cohérent, d'infrastructures, de zones d'habitat, de zones d'activité, dans des espaces initialement ruraux (forestiers ou agricoles). Le phénomène de mitage s'observe en zone périurbaine, sous l'effet de fortes pressions foncières ou/et touristiques et en l'absence d'une réglementation d'occupation du sol suffisamment cohérente et contraignante. Le mitage est le résultat d'une situation où les promoteurs peuvent consacrer une parcelle entière à une future habitation, soit parce que les propriétaires ou futurs propriétaires ont les moyens d'acheter de grandes parcelles, soit parce que la structure foncière est composée de parcelles de petite taille. 

Vivement critiqué, dans la seconde moitié du XXème siècle, comme une dérive de la périurbanisation, le mitage a fait l'objet d'une lutte de la part des pouvoirs publics, lesquels ont cherché par exemple à promouvoir le lotissement, outil d'urbanisme  considéré comme plus facile à encadrer (Herrmann, 2018). 

  photographie aérienne verticale IGN — Mitage dans le Luberon carte topographique IGN — Mitage dans le Luberon  
  Mitage résidentiel dans le PNR du Luberon : sur d'anciennes parcelles agricoles, des constructions s'intercalent entre l'habitat rural dispersé existant et le vignoble. La lutte contre le mitage a été l'un des objectifs du PNR créé en 1977 (Grégoire, 1988). Source de l'image : Géoportail, © IGN, 2017 (mentions légales  

(dernière mise à jour : mars 2018)

Pour compléter