Vous êtes ici : Accueil Glossaire Organisations et marchés mondiaux et régionaux

Organisations et marchés mondiaux et régionaux

Publié le 26/02/2013

Le Brésil se positionne comme un acteur de tout premier rang dans les négociations commerciales agroalimentaires mondiales et régionales. Dans le monde diplomatico-commercial contemporain, il affirme son image de grande puissance émergente, candidat à l'entrée dans l'OCDE et à un siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l'ONU si sa composition est un jour réformée. Il cherche aussi à jouer le rôle de leader, représentant les intérêts des grands pays émergents du Sud (Chine, Inde, Afrique du Sud).
En ce qui concerne les marchés mondiaux, il est, depuis 1995, un membre influent de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans le cadre duquel il participe à différents groupes de pression et de concertation ("groupe de Cairns" ou le G23).
À l'échelle régionale le Brésil a des ambitions de leader également et il s'efforce d'organiser ses relations de voisinage au mieux de ses intérêts à travers le Mercosur et, plus récemment, l'Union des nations sud-américaines (Unasur).
Ses positions au sein d'organisations multi-latérales ne doivent pas faire oublier aussi d'importants accords bi-latéraux qui le lient à de grandes puissances émergentes comme la Chine (partenariat stratégique lie la Chine et le Brésil depuis 1993).

Pour prolonger :
- Le Brésil acteur et stratège dans les négociations agricoles internationales (Martine Guibert)
- Le cadre général des négociations commerciales régionales et internationales sur l'agriculture. La place du Brésil (Sylviane Tabarly)