Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Orientalisme

Orientalisme

Publié le 28/10/2022

L'orientalisme désigne ce qui a pour objet l'étude des civilisations orientales. Plus précisément, il est associé au courant artistique et littéraire du XIXe inspiré par le Moyen-Orient : les campagnes égyptiennes de Napoléon, le mouvement de colonisation contribuent à en développer le goût. On le rencontre à travers divers mouvements sans qu'il corresponde à un style très identifié.

Picturalement, il se traduit souvent par des scènes exotiques et colorées. Les voyages en Afrique du Nord, dans le sillage de la colonisation, sont déterminants pour le développement de l'orientalisme en France : Delacroix voyage au Maroc en 1832 (Femmes d'Alger, 1834, Louvre), Chassériau en Algérie en 1846 (il en rapporte une série de croquis). Eugène Fromentin (1820-1876) est, avec Alexandre Decamps, le grand représentant de l'orientalisme au milieu du XIXe siècle (La Halte de cavaliers arabes dans la plaine, 1870). L'orientalisme manifeste davantage de réalisme et de nuances à travers les premiers reportages photographiques (1852) de Maxime Du Camp (1822-1894). Grand voyageur, Du Camp parcourt avec Gustave Flaubert l'Égypte et la Palestine entre 1849 et 1852. Les accents de cet Orient ressurgissent différemment dans l'œuvre de Flaubert, Salammbô (1862) et dans un courant mythologique et symboliste, illustrée, notamment, par l'œuvre de Gustave Moreau.

L’orientalisme a eu une certaine influence en géographie, notamment au début du XXe siècle dans le cadre d’une géographie coloniale, teintée d’exotisme. Ses représentations ethnocentrées ont contribué à ancrer dans l’imaginaire des stéréotypes pouvant influencer les assignations raciales et ethniques mais aussi de genre.

(ST) 2003, dernière modification octobre 2022.


Liens externes
  • Exposition virtuelle de la Bnf, « Voyage en Orient » plus particulièrement consacrée aux photographes et écrivains.

 

Affiner les résultats par :