Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences (HDR) en géographie-aménagement - Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 90 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèrefrontière
Continentalisme
Par continentalisme, notion moins utilisée en français qu’en allemand ou en anglais, on entend une volonté et un sentiment identitaire à l’échelle du découpage continental.
La doctrine Monroe (1823) fait figure d’archétype. En découlent les efforts diplomatique et économique comme le panaméricanisme. L’Union européenne est la forme la plus avancée de continentalisme. L’Afrique, que tente de rassembler l’Union Africaine, est sans doute la construction la plus intéressante, (...)
Schengen (accord, convention, espace)
L'accord de Schengen, signé le 14 juin 1985 entre l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas, visait à instaurer un régime de libre circulation des personnes et la suppression des contrôles aux frontières terrestres, aériennes et maritimes, pour les ressortissants des États de l'Union européenne et d'autres pays tiers européens signataires.
La convention de Schengen, entrée en vigueur en 1995, définit les conditions d'application et les garanties de mise en (...)
Transnational / Transfrontalier
Les frontières en Europe/de l'Europe résultent d'évolutions de temps long et elles voient leurs fonctionnalités changer du fait des mutations politiques, sociales, économiques en cours. Certaines donnent naissance à des territoires transfrontaliers, en périphérie des États, de part et d'autre de la ligne frontière. Dans les espaces transfrontaliers européens, les frontières sont ouvertes et permettent une libre circulation des hommes et des biens. Cependant, cette libre circulation et ces (...)
Défonctionnalisation
Dans des dynamiques de dépassement des "souverainetés nationales", comme dans l'Union européenne par exemple, les enveloppes frontalières linéaires des États perdent de leurs fonctions par délégation le plus souvent à d’autres instances ou espaces. Il convient donc de s'interroger sur les niveaux de défonctionnalisation pour trois types classiques de fonctions frontalières.
1) Les fonctions relatives aux contrôles des flux : pour les flux de voisinage, les barrières et les (...)
Rust Belt
La Rust Belt correspond à une région des États-Unis appelée auparavant Manufacturing Belt. Il s'agit de la région industrielle du Nord-Est des États-Unis qui s'étend de Chicago au littoral atlantique, et de la frontière canadienne aux Appalaches.
Le changement de nom s'est produit dans les années 1980. Le nouveau nom ("ceinture de la rouille") évoque le déclin des industries lourdes (sidérurgie) et de l'industrie automobile, fleuron de la réussite économique de la région au XXe (...)
Haute mer
Selon le droit de la mer, la haute mer est la partie de la mer située en dehors des zones de souveraineté et des ZEE des États côtiers. La haute mer comprend les eaux situées au-dessus du plateau continental juridique au-delà de la limite des 200 milles nautiques.
En théorie, la haute mer n'appartient à personne (principe « res nullius »), parce que nul n'a le droit de s'approprier ce qui de ce point de vue pourrait tout aussi bien être la propriété d'un autre. En pratique, c'est un (...)
Réfugié
Le terme de réfugié recouvre une définition juridique précise qui relève du droit international. L’article 1 de la Convention de Genève de 1951, ratifiée par 145 pays, relative au statut des réfugiés définit un réfugié comme "une personne qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle, et qui du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social déterminé ou de ses opinions politiques craint (...)
Zone économique exclusive (ZEE)
La Zone Économique Exclusive (ZEE) est une bande de mer ou d'océan située entre les eaux territoriales et les eaux internationales, sur laquelle un État riverain (parfois plusieurs États dans le cas d'accords de gestion partagée) dispose de l'exclusivité d'exploitation des ressources. 
La création des ZEE relève de la troisième conférence de l'Organisation des Nations Unies sur le Droit de la Mer, lors de l'adoption de la Convention de Montego Bay (10 décembre 1982). Les deux (...)
Réseaux intelligents (smart grids)
Les réseaux intelligents (smart grid en anglais) sont les réseaux, électriques le plus souvent, utilisant les technologies de l’information et de la communication pour améliorer leur efficacité. Pilier de la « ville intelligente », ils visent à réduire les coûts et les gaspillages tout en diminuant la part des énergies fossiles.
Les différences avec un réseau électrique traditionnel sont les suivantes :

- Ils reposent sur de nombreuses unités de production de (...)
Cordon et rétention sanitaires
Un cordon sanitaire est un dispositif de prévention contre la propagation d'une épidémie organisé autour d'un territoire : ville, port ou aéroport, région, pays, etc. Il consiste à interdire ou à contrôler les mouvements de population, de produits et de marchandises entre ce territoire et l'extérieur.
La quarantaine est une mesure réglementaire de prévention et d'isolement imposée, dans un synapse de transport (port, aéroport, poste frontière), aux véhicules, aux passagers, aux (...)
Zone grise
La zone grise est un espace de dérégulation sociale, de nature politique ou socio-économique, échappant au contrôle de l’État (Minassian, 2011). Notion utilisée notamment en géopolitique, la zone grise permet de caractériser un espace dont le contrôle est aux mains de groupes alternatifs et dans lequel tend parfois à se développer une économie parallèle.
La zone grise se traduit par une certaine indépendance politique ou économique vis-à-vis de l’État central, parfois (...)
Règlement de Dublin
Le règlement de Dublin est un règlement européen imposant aux migrants demandeurs d'asile de déposer leur demande dans de pays par lequel il est entré sur le territoire de l'Union européenne. Cette directive donne lieu chaque année à de nombreux renvois vers les États situés aux frontières de l’espace Schengen, en particulier l’Italie et la Grèce : on parle de migrants « dublinés », c'est-à-dire transféré dans un pays qu'ils ne connaissent pas, parfois longtemps après leur arrivée (...)
Sunbelt
La Sunbelt désigne littéralement la « ceinture de soleil » du pourtour méridional des États-Unis.
Sa définition diffère entre États-Unis et France : l’expression a été initialement proposée par le politiste américain Kevin Philips en référence au vote majoritairement conservateur dominant dans le sud des États-Unis. Le terme désigne alors un ensemble allant du sud de la Californie à la façade atlantique jusqu’en Virginie. Son emploi s’est ensuite généralisé pour (...)
Balkans
Des informations plus récentes dans cet article : Pascal Orcier, « L'Europe entre associations, alliances et partenariats. L'état de l'Union européenne, de la zone euro, de l'espace Schengen et de l'Otan »
En 1991 la Fédération yougoslave se disloque ; Serbes, Croates et Bosniaques s'affrontent alors au cours de la guerre de Bosnie. Conquêtes territoriales, massacres et "épurations" sur des bases ethniques et religieuses se succèdent, certaines villes en sont les symboles : (...)
Himalaya
Vu de la péninsule, l'Himalaya ("lieu de neige") est une muraille. Les plus hauts sommets dépassent 8 000 m : l'Everest atteint 8 850 m et 7 autres sommets dépassent 8000 m au Népal), plus de 1 000 sommets atteignent au moins 6 000 m, situés dans la moitié est de la chaîne. Cette muraille longue de 2 300 km est large de 350 km entre le sud du plateau tibétain et les franges nord des plaines de l'Indus, de la Sutlej, du Gange et du Brahmapoutre.
Comme dans toute montagne, le paysage (...)
Mémoires et frontières
Les frontières d'État sont inscrites dans les paysages plus souvent qu'on ne le croit, comme le souligne l'examen des cartes et de l'imagerie satellite. Pour l'oeil exercé, les frontières sont le plus souvent visibles d'avion. Si la limite ex-RDA / ex-RFA vue du ciel est spectaculaire, ce n'est pas du fait de la ligne, fortifiée, mais en raison des contrastes des structures agraires, produit des systèmes socio-politiques.
Frontières et espaces frontaliers sont toujours des produits de (...)
Étalement urbain (urban sprawl) / Expansion urbaine
L'étalement urbain est l'augmentation de la superficie d'une ville, et la diminution de sa densité de population. Il est l'une des manifestations spatiales de la périurbanisation. 
L'accroissement démographique des grandes aires urbaines s'accompagne de phénomènes d'étalement des cités sur les espaces périphériques, phénomènes favorisés par la mise à disposition de systèmes de transport individuels ou collectifs. L'étalement urbain peut correspondre à ce que les anglophones (...)
Triangles de croissance en Asie Orientale
Le terme de triangle de croissance est utilisé pour la première fois le 21 décembre 1989 par Goh Chok Tong, alors Vice Premier Ministre de Singapour à la suite d'un accord bilatéral signé avec l'État Fédéré de Johore (Joint Committee on Business Cooperation) d'une part et avec le gouvernement indonésien pour le développement de l'île de Batam d'autre part. L'objectif théorique de cette coopération transfrontalière est de promouvoir le développement économique régional de trois (...)
Agence de voyages, voyagiste, tour-opérateur
Une agence de voyages est une entreprise qui commercialise des prestations de services et des produits de voyages, de séjours, de croisières et de loisirs. Elle joue le rôle d'intermédiaire et/ou d'agrégateur de services entre les clients et les différents prestataires sur le marché du tourisme : compagnies aériennes, hôteliers, loueurs de voiture, compagnies d'assurances, etc. À la différence du voyagiste  ou tour-opérateur, l'agence ne fait que revendre les produits des prestataires. (...)
Région urbaine, grande région urbaine, mega-city region
Au premier sens, une région urbaine est une région fortement urbanisée. Il peut subsister des paysages ouverts et de l'agriculture, qui peuvent même être majoritaires en surface, mais presque toute la population habite dans des agglomérations urbaines. Ces dernières forment souvent des conurbations. La Wallonie et même l'ensemble du Bénélux forment une vaste région urbaine à l'échelle de l'Europe.
Au sens second, une région urbaine regroupe tous les espaces (même ruraux) qui sont en (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :