Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences (HDR) en géographie-aménagement - Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 114 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère P
Produit touristique
Au sens strict, assemblage de prestations et de services (hébergement, restauration, animation, transport, excursion, visite) autour d’un site ou d’une activité particulière. Par extension, on qualifie de produit touristique une attraction touristique, un lieu équipé pour le tourisme, un type d’hébergement ou d’activité touristique, sans qu’ils fassent pour autant l’objet d’une élaboration commerciale cohérente.

Mise à jour : janvier 2011(...)
Produit Urbain Brut - PUB
Produit Urbain Brut (PUB) est L'équivalent, à l'échelle des agglomérations urbaines, du produit intérieur brut (PIB) pour des États. La concentration de richesse dans les grandes métropoles mondiales justifie l'usage de cet indicateur. Par exemple, avec un produit urbain brut de presque 1 200 milliards de dollars en 2014, la richesse produite à Tokyo est équivalente au produit intérieur brut du Mexique, ce qui la placerait au rang de la quinzième puissance économique mondiale (...)
Produits forestiers non ligneux (PNFL)
Les Produits Forestiers Non Ligneux (PNFL), sont des produits forestiers collectés sans qu'il soit nécessaire d'abattre des arbres : résines, fruits, lianes... Leur récolte peut revêtir un rôle très important dans les systèmes vivriers, en particulier pendant la période de soudure. 
Pour compléter :
- Mohamed Lamine NDAO, « Cueillir pour survivre, un exemple d’adaptation à la crise agricole et sociale dans la commune de Niaguis (Ziguinchor, Sénégal) », (...)
Professions de santé
En France, selon une approche juridique, les professions de santé regroupent les seuls professionnels dont le droit d'exercer et les conditions d'exercice sont réglementés par le Code de la santé publique : les professions médicales (médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme) et les pharmaciens ; les auxiliaires médicaux (infirmier, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, etc.). Selon une approche élargie on ajoute aux professions réglementées d'autres intervenants : aide-soignants, (...)
Professions et catégories socioprofesionnelles (PCS)
La nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) de l'Insee permet d'attribuer des identifiants à des groupes sociaux en fonction de leur appartenance professionnelle. Elle a remplacé en 2003 les CSP, sigle encore utilisé dans le langage courant. Dans la nomenclature de 2003, il en existe 497 PCS, à un niveau très fin. On peut citer, par exemple et au hasard : coiffeurs salariés (562b), professeurs agrégés et certifiés de l'enseignement secondaire (341a), concierges et (...)
Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)
Le PNUE s'est particulièrement attaché aux problèmes de l'environnement marin en adoptant une démarche globale (indépendante des catégories juridiques du milieu marin) et régionale (appliquée à chaque mer constituant une entité géographique). C'est ainsi que s'est développé, à partir de 1974, un programme pour les mers régionales dont les déclinaisons supposent :
- uen convention cadre pour la protection, la gestion et la mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la (...)
Projection
Technique mathématique par laquelle on reporte des points de la surface d’une sphère à la surface d'un plan, et notamment de la Terre sur une carte. Aucune projection ne permet la représentation d’une sphère sur un plan sans déformation. En effet, la sphère comme l’ellipsoïde ne sont pas des surfaces développables (forme géométrique simple capable d’être aplatie, c’est-à-dire découpée puis développée, sans déformation), contrairement à d'autres formes géométriques simples (...)
Projet (territoire de)
L'aménagement du territoire a longtemps été concentré sur des actions structurantes à pilotage centralisé, ou sur des actions sectorielles de grande envergure. Il s'est progressivement réorienté, à la faveur des politiques de décentralisation notamment, vers des approches dites "de projet". Les collectivités territoriales sont alors placées au premier rang de la prise de décision et de l'action.
Les Parcs naturels régionaux (PNR) en avaient été une première forme. Les structures (...)
Prophylaxie
La prophylaxie est un élément essentiel de la politique de santé publique, en amont de la médecine curative, des soins. Elle vise à éviter ou à diminuer le nombre et la gravité des maladies, à éviter ou à diminuer les facteurs de risque. Préoccupation initiale de l'hygiénisme, elle passe aujourd'hui par l'éducation sanitaire, par des campagnes d'information, d'action (vaccinations, lutte contre l'alcoolisme et le tabagisme), de promotion (hygiène alimentaire, modes de vie). Elle suppose (...)
Prospective territoriale, géographie prospective
La géographie prospective, ou prospective territoriale (en anglais foresight), est une démarche qui peut être utilisée en géographie, en aménagement, en urbanisme, et dans les sciences sociales en générale. Chloë Vidal (2015, p. 257) la définit comme « une philosophie de l’action collective s’efforçant de répondre à la nécessité politique de « conjuguer » les temps (passé, présent, futur) et d’offrir une représentation cohérente de l’avenir ». La question est pour elle de (...)
Protection (aire, zone)
La sauvegarde des espèces ou des milieux naturels est devenue une préoccupation courante de la société contemporaine dans sa gestion des territoires.
La notion de « protection » est à réserver à l'approche la plus générale de ce domaine, sans autre connotation particulière. En revanche, les termes de « conservation » ou de « préservation » plus précis, sont aussi plus délicats à manier.

Une aire ou une zone de protection est un territoire où la protection est mise (...)
Proxémie
La proxémie est la relation que les individus entretiennent avec la distance sous tous ses aspects (distance physique, distance perçue, représentations de ce qui est proche ou lointain). Le champ d’étude de la proxémie, issu de l’anthropologie, peut relever de la géographie culturelle, de la géographie des représentations, de la géographie du corps, de la microgéographie, ou encore de la géographie des pratiques et du quotidien. D’après Luc Vacher (2014), le terme est dû à (...)
Puissance
La puissance est la capacité d’un acteur à imposer ses choix aux autres acteurs. Une puissance est « un État qui dans le monde se distingue non seulement par son poids territorial, démographique et économique mais aussi par les moyens dont il dispose pour s'assurer d'une influence durable sur toute la planète en termes économiques, culturels et diplomatiques » (Gérard Dorel).
Sur la différence entre puissance et pouvoir, voir → pouvoir.
On distingue traditionnellement la (...)
Pull and push (démographie)
Des verbes anglais to pull (tirer) et to push (pousser)
Dans un mouvement migratoire, le pull est un phénomène attirant des migrants vers leur destination : zone d'emploi et de prospérité économique (réelle ou fantasmée), zone de sécurité politique, villes où résident déjà des membres de sa communauté d'origine, etc. Le pull ne peut être dissocié du push dans un phénomène migratoire, car il ne saurait expliquer seul les flux observés. Le push est le phénomène provoquant le (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :