Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 139 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèregénéral
Organisation (de l'espace)
L'organisation de l'espace est au cœur même des préoccupations du géographe. De quelle manière, avec quelles logiques spatiales les sociétés humaines s'organisent-elles ? Leurs principales actions consistent à : s'approprier et administrer l'espace sur lequel elles vivent ; y habiter et y développer leurs activités de production et d'échange ; en utiliser, exploiter les ressources. Toutes ces actions contribuent à organiser l'espace.(...)
Paysage
Le paysage est l'étendue d'un pays s'offrant à l'observateur. Derrière cette définition qui peut paraître simpliste se cache une notion qui a donné lieu à une abondante bibliographie et à de multiples approches. En France, les géographes ont d'abord étudié le paysage de façon segmentée (paysages urbains, ruraux, industriels, etc.). Trois écoles en ont renouvelé l'approche dans un sens systémique et historique : celle de Toulouse représentée par Georges Bertrand ; celle de Paris (...)
Pôles
En géographie astronomique, les pôles sont les deux points où l'axe de rotation de la Terre passe par la surface du géoïde. Ils sont aussi les deux points où se rejoignent la totalité des méridiens. 
L'existence de pôles magnétiques a donné, par analogie, un sens figuré au mot pôle dont la géographie et l'économie spatiale ont fait le plus grand usage : celui d'un lieu qui attire les flux (de capitaux, de population, de marchandises...). L'usage d'un terme de physique et de ses (...)
Population, peuplement
Population, peuplement de l'Union européenne | Population, peuplement de la Russie | Population, peuplement de la Chine
L'étude géographique de la population n'est pas réductible à son approche démographique. Elle appelle l'étude du peuplement et des dynamiques territoriales à l'œuvre : distribution des hommes sur un territoire (trame de peuplement), ses modifications (migrations, concentrations, déprises, etc.).
En géographie, l’étude du peuplement d’un espace n'est pas (...)
Porte
Selon les dictionnaires usuels, une porte est une ouverture pratiquée dans des plans verticaux permettant la communication entre un espace et son extérieur. Ses racines indo-européennes ont leurs représentations en latin (porta) ou en grec (pylos) ; elles renseignent sur les multiples dimensions concernées, de port à porche, d’ouverture à barrière ou obstacle, de seuils, d’appui ou de passage.
À la fois lieu et instant de transaction entre espaces, une porte est donc bien plus qu’un (...)
Pouvoir (commandement)
Voir aussi : puissance
L'organisation de l'espace traduit des rapports de force, des stratégies. De certains lieux émanent des pouvoirs de commandement, des influences qui s'exercent à divers niveaux d'échelle : région, État, ensembles régionaux ou étendus à la planète entière. Ces pouvoirs sont de nature politique, militaire, économique, culturelle ou symbolique, bien souvent de manière cumulée (tout ou partie).
L'analyse des capacités de commandement peut se faire à partir (...)
Productivité
La productivité est le rapport entre une production et des ressources mises en œuvre pour réaliser cette production : les facteurs de production. La production désigne les biens et/ou les services produits. Les facteurs de production désignent le travail, le capital technique (installations, machines, outillages...), les capitaux engagés, les consommations intermédiaires (matières premières, énergie, transport...), ainsi que des facteurs moins faciles à appréhender bien qu'extrêmement (...)
Professions et catégories socioprofesionnelles (PCS)
La nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) de l'Insee permet d'attribuer des identifiants à des groupes sociaux en fonction de leur appartenance professionnelle. Elle a remplacé en 2003 les CSP, sigle encore utilisé dans le langage courant. Dans la nomenclature de 2003, il en existe 497 PCS, à un niveau très fin. On peut citer, par exemple et au hasard : coiffeurs salariés (562b), professeurs agrégés et certifiés de l'enseignement secondaire (341a), concierges et (...)
Projection
Technique mathématique par laquelle on reporte des points de la surface d’une sphère à la surface d'un plan, et notamment de la Terre sur une carte. Aucune projection ne permet la représentation d’une sphère sur un plan sans déformation. En effet, la sphère comme l’ellipsoïde ne sont pas des surfaces développables (forme géométrique simple capable d’être aplatie, c’est-à-dire découpée puis développée, sans déformation), contrairement à d'autres formes géométriques simples (...)
Puissance
La puissance est la capacité d’un acteur à imposer ses choix aux autres acteurs. Une puissance est « un État qui dans le monde se distingue non seulement par son poids territorial, démographique et économique mais aussi par les moyens dont il dispose pour s'assurer d'une influence durable sur toute la planète en termes économiques, culturels et diplomatiques » (Gérard Dorel).
On distingue traditionnellement la puissance dure (hard power) de la puissance douce (soft power). La (...)
Recomposition
En géographie, la recomposition désigne le réagencement dans la durée d'un espace, sous l'effet de facteurs endogènes ou exogènes. 
De nombreuses situations géographiques peuvent correspondre à cette définition, ainsi la mutation d'un espace productif sous l'effet de la mondialisation (la reconversion vers les services d'une région industrielle par exemple), ou l'évolution de la composition démographique d'un espace suite à des migrations (l'espace périurbain sous l'effet de (...)
Région
La région est une portion de l'espace terrestre d'échelle extrêmement variable allant d'une partie de continent à une petite unité paysagère. Polysémique et imprécis, le terme relève du vocabulaire courant. Le terme vient du latin regio, direction en ligne droite, et par extension limites, frontières, et enfin portion délimitée par ces limites (CNRTL). L'échelle régionale est dans tous les cas une échelle intermédiaire, regroupant des échelons plus petits (une région comprend plusieurs (...)
Représentation
Une représentation désigne une entité formelle – toujours spatiale et temporelle, matérielle et mentale, individuelle et collective – qui évoque une autre entité (appelée le référent) et favorise ainsi la cognition et l’action des individus. Toute représentation remplace quelque chose d’autre pour quelqu’un : la carte, l'image mentale, le député et la performance artistique peuvent respectivement constituer, à leur manière, une représentation d'un espace, d'un objet, d'une (...)
Réseau
Ensemble de lignes ou de relations aux connexions plus ou moins complexes. Certains réseaux sont matériels et structurent l'espace. Ils sont les supports des flux d'échanges.
En topologie, un réseau est formé de nœuds, de segments, de sommets et d'arcs (voir la "théorie des graphes"). Leur étude permet d'analyser leur connexité, leur connectivité, leur nodalité.
Les enseignants de mathématiques en proposent une étude (sur le site de la Dgesco) : (...)
Ressource(s)
Le terme « ressource » désigne la mise en valeur d’un capital, dit naturel (ressources minérales, énergétiques mais aussi avantages de localisation) ou encore matériel (machines, etc.), exploité par une société donnée à un moment donné dans le but de créer des richesses. Le terme « ressource » a ensuite été étendu à des biens immatériels, les capitaux par exemple (ressources financières), ou les « ressources humaines » (capacités de travail, d'innovation, etc.). La (...)
Risque, risques
En géographie, un risque est la possibilité qu'un aléa se produise et touche une population vulnérable à cet aléa. L'équivalent anglais est risk.
Il ne faut donc pas confondre aléa, risque et vulnérabilité. L'aléa est un phénomène (naturel ou technologique) plus ou moins probable sur un espace donné. La vulnérabilité exprime le niveau d'effet prévisible de ce phénomène sur des enjeux (l'homme et ses activités). Le risque peut être défini comme la probabilité d’occurrence (...)
Savane
La savane est une formation végétale caractéristique du climat tropical à deux saisons. Il s'agit aussi de l'un des grands biomes terrestres. Contrairement à la steppe, la savane est une formation végétale fermée, c'est-à-dire recouvrant entièrement le sol. Elle est dominée par les herbacées mais les végétaux ligneux n'en sont pas absents.
La savane peut-être climacique (apparue avec les conditions climatiques actuelles) ou secondaire (liée à l'action anthropique, par exemple suite (...)
Schéma
Voir l'entrée Carte (croquis, schéma)(...)
Ségrégation
La ségrégation est la séparation subie de groupes sociaux dans l'espace. On la qualifie souvent de socio-spatiale. 
La ségrégation, du latin segregare = ôter du troupeau, disjoindre, désigne à la fois :
- un état : la séparation physique des lieux de résidence des groupes sociaux dans l’espace urbain. Le sens du mot est alors voisin de division sociale de l’espace. La ségrégation résidentielle se mesure par différents indices. L’indice de dissimilarité, défini par (...)
Situation géographique
1) Dans l'acception la plus courante en géographie, la situation s'oppose au site. Le site d'un lieu renvoie qu'à sa position topographique et géoréférencée, tandis que sa situation s'analyse dans sa relation aux autres lieux ou espaces (à différents niveaux d'échelle : local, régional, mondial... ), il s'agit donc d'une approche relative. L'étude peut se faire en termes :
- de réseau (accessibilité, systèmes de communication, etc.),
- du contrôle des ressources,
- de (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :