Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences (HDR) en géographie-aménagement - Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 1340 termes dans l'ensemble de "vocabulaire et notions générales". Consultez l'aide à l'utilisation de "vocabulaire et notions générales".
Système spatial
Un système spatial désigne l'ensemble de composants spatiaux (habitat, réseaux, relief, ressources) qui par leurs interactions et leurs positions relatives constituent un espace fonctionnel.

Système spatial viticole
Les systèmes viticoles sont donc des systèmes spatiaux constitués de l'ensemble des composants sociaux ou physiques (terroirs, techniques agronomiques, marché, organes socioprofessionnels) qui assurent le fonctionnement des territoires viticoles par leurs modes (...)
Système, systémique
En grec le mot système signifie « ensemble, organisation ». Ainsi, tout système forme une unité caractérisée, d’une part, par plusieurs éléments en interaction les uns avec les autres dans une structure et, d’autre part, par les propriétés de cohésion, d’interdépendance avec l’environnement, de stabilité.
La description du système se fait : par l’analyse de sa structure interne et des relations entre ses éléments ; par la distinction de sous-systèmes ; par ses (...)
Système touristique
Un système touristique synthétise un ensemble spécifique et historiquement daté de pratiques, d’acteurs et de lieux touristiques. Le système touristique est doté d’une certaine autonomie informant ainsi les lieux touristiques et les pratiques selon les règles en vigueur. On peut mettre en évidence trois systèmes successifs : le tourisme artisanal (XVIII/XIXe siècle), le tourisme industriel (XIXe siècle), le tourisme de masse diversifié (XXe siècle).
Voir : tourisme

(...)
Système de production agricole
Un système de production agricole est un système productif orienté vers l'agriculture. Proche du système agraire, la notion est plus restrictive car elle se concentre sur la dimension économique d'un espace agricole, alors que le système agraire a une dimension plus large, notamment sociale, écologique et paysagère. Le système de production agricole est défini par l'ensemble des caractéristiques des exploitations qui le composent : leur taille, leur orientation technico-économique, leur (...)
Système de villes, système urbain
L'étude des systèmes de villes (ou systèmes urbains) met l'accent sur les aspects relationnels, les interactions et interdépendances entre les villes d'un réseau urbain. Les villes, organisées en systèmes, mettent en jeu différents types de relations :
- relations fonctionnelles (échanges physiques d'informations, de marchandises, de personnes),
- relations hiérarchiques (commandements emboîtés ou sécants, fonctions d'encadrement des territoires),
- relations de (...)
Système d'information géographique (SIG)
Les SIG (en anglais GIS, Geographic Information System) permettent d'analyser sous forme de « couches » les différentes informations numériques disponibles sur un territoire géoréférencé, c'est-à-dire dont les informations sont référencées selon leur coordonnées géographiques. Structurées sous forme de « bases de données », elles peuvent être extraites, triées, traitées à partir des requêtes de leur utilisateur.
Ces systèmes facilitent donc les opérations de superposition, (...)
Système productif local (SPL)
La notion de système productif local (SPL ou aussi Système local de production) dérive des travaux consacrés aux districts industriels d'A. Marshall (Principes d'économie politique - 1890) et de ses successeurs. Un SPL est une concentration, sur un territoire géographiquement délimité, d'unités productives de type PME-PMI, spécialisées dans un secteur d'activité, autour d'un métier ou d'un type de produit, à la fois concurrentes et complémentaires, appuyées sur des structures d'animation, (...)
Systèmes (théorie des) et risques systémiques
La théorie des systèmes (cybernétique) ou la théorie des catastrophes peuvent servir de guide pour appréhender des phénomènes transdisciplinaires.
La théorie des systèmes cherche à rendre compte des fonctionnements et des dysfonctionnements des systèmes, générateurs de crises et de risques. Yacov Haimes (1998) propose ainsi des méthodes d'analyse des risques technologiques construites sur la théorie des systèmes.
La cindynique est largement fondée sur l'étude des systèmes (...)
TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises)
Les TAAF, Terres Australes et Antarctiques Françaises, sont un ensemble de territoires ultramarins français inhabités et dispersés dans l'hémisphère Sud. Leur statut est fixé par une loi de 1955 et a été réorganisé par un décret de 2008. En raison de l'absence d'habitant permanent, les TAAF ne sont représentées par aucun élu. Elles sont placées sous l'autorité du préfet des Terres australes et antarctiques françaises. C'est lui qui y représente l'État et le gouvernement, et qui (...)
Taillis (sous futaie)
Un taillis est un peuplement d’arbres dans une forêt ou un bois, coupés à des intervalles rapprochés, avec des tiges de faibles dimensions provenant de rejets de souche ou de drageons. Un taillis sous futaie (TSF) est un peuplement forestier mixte de taillis, issu d'une multiplication végétative des arbres par rejet sur souche après leur coupe, surmonté d'une futaie.
(La rédaction).(...)
Taiwan (République de Chine - RDC)
Taiwan, aussi appelée République de Chine (forme longue), autrefois Formose, est une île située au Sud-Est de la Chine continentale. Parfois qualifiée d’« autre Chine », son indépendance de fait n'est pas reconnue par la communauté internationale, la RPC, devenue membre permanent du Conseil de sécurité, s'y opposant. L'insularité de Taiwan a facilité la survie du régime du Kouomintang (KMT), parti nationaliste de Tchang Kai Chek (Jiang Jieshi) vaincu par le Parti Communiste Chinois en (...)
Tanin
Le tanin est une substance végétale astringente et amère que l’on trouve dans le raisin, dans l’écorce des arbres et dans certaines noix. Il est un des principaux composants du vin, puisqu’il se dissout dans le liquide pendant sa fermentation, et lui donne son caractère et sa longévité. Les tanins font partie de la famille des polyphénols (molécules organiques) et, en se combinant avec les anthocyanes qui sont les pigments naturels responsables de la couleur du vin au cours de son (...)
Taux de fonction touristique / d'occupation
Le taux de fonction touristique désigne le rapport entre la capacité d’une commune en hébergement touristique (c’est-à-dire le nombre de touristes pouvant être accueillis) et le nombre de résidents permanents.
Le taux d'occupation désigne le nombre de lits occupés pendant une période donnée sur le total du type d’hébergement touristique considéré.
(ST), janvier 2011. Dernière modification en décembre 2020.
Pour compléter
- Les données de l’INSEE sur la (...)
Taux de pauvreté
Le taux de pauvreté correspond au pourcentage de personnes dont le revenu est inférieur à un seuil fixé par rapport à la médiane du revenu de l'ensemble de la population. À défaut d'autres précisions, ce seuil est défini à 60 % dans la plupart des statistiques françaises et européennes. Un taux de pauvreté de 10 % signifie donc que 10 % de la population gagne moins de 60 % du revenu médian (qui correspond au chiffre séparant la population en deux moitiés égales, l'une gagnant plus (...)
Vieillesse (taux de) ; vieillissement (indice de)
Le taux de vieillesse est un rapport établi de manière conventionnelle entre le nombre de personnes de 65 ans ou plus et la population totale d'un ensemble étudié. La limite d'âge peut parfois être abaissée à 60 ans (cas de l'ONU, pour les statistiques mondiales). Le taux de vieillesse s’accroit rapidement dans les pays les plus développés et est appelé à faire de même dans les pays émergents. C’est déjà le cas en Chine où les politiques de limitation de la natalité entreprises par (...)
Tchétchénie
La Tchétchénie est une république constitutive de la fédération de Russie, qui s’est proclamée indépendante en novembre 1991 mais qui n’est pas reconnue comme telle par la communauté internationale.
Les relations de la Tchétchénie avec la Russie sont conflictuelles depuis la guerre du Caucase au début du XIXe siècle. Le conflit rebondit en effet en 1942 lorsque les Tchétchènes espèrent leur indépendance de l'invasion nazie. Les représailles s'ensuivent rapidement, puisqu’à (...)
Technoburb
Le terme de technoburb, employé d'abord aux États-Unis par Robert Fishman (1987), désigne une périphérie métropolitaine composée de parcs technologiques, de centres commerciaux, d'ensembles de bureaux, des lieux de résidence, à proximité immédiate de grands axes routiers ou autoroutiers. Issu de la contraction de « technological suburb », le terme peut être traduit par « banlieue technopolitaine » ou « périphérie métropolitaine ».
Cette forme urbaine est en rupture avec (...)
Technopôle, technopole
1. Technopôle (nom masculin) Un technopôle (avec un accent circonflexe) réunit, sur un site le plus souvent périurbain ou suburbain, des activités qui ont en commun de recourir à des technologies innovantes sur des thématiques communes (génie génétique et biotechnologies, informatique, sciences de la matière par exemple). S'y trouvent rassemblés des centres universitaires ou de recherche, des entreprises (souvent petites ou moyennes, formant « pépinières »). L'objectif est de faciliter (...)
Télécommunications et technologies de l'information et de communication (TIC)
Les télécommunications, étymologiquement « communication à distance », recouvrent les situations de communication immatérielle et distante, excluant ainsi la communication présentielle. À la différence des transports, elles ne supposent pas de déplacement matériel autre que celui des ondes électro-magnétiques. Les télécommunications peuvent, de nos jours, être multisensorielles (images, sons, textes) et multimédias.
Le croisement des télécommunications et de l'informatique a (...)
Télémédecine / Télésanté
La télémédecine est définie par le ministère en charge de la santé comme une forme de pratique médicale à distance qui utilise les technologies de l’information et de la communication. Elle a ainsi pour but de favoriser l’accessibilité aux soins. Cette pratique pourrait améliorer la qualité et l’efficacité des soins médicaux et répondre, dans certains cas, aux enjeux de l'équité territoriale en matière de santé. Elle pourrait en effet permettre de pallier, dans une certaine (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :