Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 1270 termes dans l'ensemble de "vocabulaire et notions générales". Consultez l'aide à l'utilisation de "vocabulaire et notions générales".
 Biostasie, rhexistasie
Le couple biostasie-rhexistasie est une grille de lecture développée par le pédologue Henri Erhart (1898-1982) permettant de comprendre la genèse des sols et leur rôle d’interface avec les dynamiques érosives et le développement végétal.
En situation de biostasie, les sols sont couverts de végétation : celle-ci les protège de l’érosion hydrique et éolienne, leur apporte de la matière organique. En conséquence, les sols se développent : il s’instaure un équilibre (...)
 Bitume, asphalte
Les sables asphaltiques ou les schistes bitumineux enferment du pétrole brut très lourd composé d’hydrocarbures plus lourds que le pentane, qui peut contenir des composés sulfurés et d’autres minéraux. Ce mélange est naturellement visqueux et il ne peut, dans son état naturel, être récupéré par les moyens conventionnels tels que le forage. Son extraction et son traitement nécessitent donc des investissements et des moyens techniques importants dont l'impact sur l'environnement est (...)
 Block
Les blocks ou census blocks sont des unités statistiques de base du recensement américain. Leurs limites peuvent être visibles (routes, cours d'eau, voies ferrées) et non-visibles (limites de propriété, limites administratives). Ces unités sont délimitées une fois tous les 10 ans par l'US Census Bureau.
Dans les villes, les census blocks sont généralement des îlots entourés de rues sur les quatre côtés. Dans les espaces suburbains et ruraux, les blocs sont de bien plus grande taille (...)
 Bloc-diagramme
Représentation graphique en perspective et en coupe d'une portion d'espace. Les éléments de l'occupation du sol qui y sont représentés dépendent des objectifs de la représentation : préoccupations centrées sur les paramètres bio-géo-physiques ; sur les dimensions anthropiques ; sur un projet d'aménagement ? Le bloc-diagramme peut être réalisé à partir d'un modèle numérique de terrain (MNT).
Voir, sur Cybergéo, l'article de Y. Michelin : Le bloc-diagramme : une clé de (...)
 Block grants
Les block grants sont des enveloppes budgétaires fédérales qui regroupent plusieurs fonds fédéraux dont l'usage est laissé à la disposition des autorités locales en fonction de certains critères.(...)
 Bloom phytoplanctonique
Le bloom phytoplanctonique ou efflorescence phytopanctonique est un processus de concentration rapide des cellules phytoplanctoniques dans une masse d’eau. Selon les espèces concentrées, la prolifération peut engendrer la coloration des eaux en rouge, en vert, en brun. Ce phénomène est provoqué par de forts apports en nutriments. C’est ainsi que les courants côtiers froids qui longent les continents font remonter à la surface (upwelling) des eaux chargées de nutriments et créent un bloom (...)
 Bois
Mot d'usage courant pour désigner ce qui n'est pas perçu comme une forêt, ou un bosquet (encore qu'avec ce dernier terme il y ait souvent superposition) mais comme une espace arboré malgré tout. Les biogéographes en proposent la définition suivante : « formation végétale caractérisée par des arbres plantés ou spontanés, aux cimes jointives ou peu espacées, dominant souvent un sous-bois arbustif ou herbacé / Espace couvert par ce type de végétation. ». Au demeurant, le terme "bois" (...)
 Boomburb
Le terme boomburb qualifie aux États-Unis des municipalités suburbaines comprises dans les limites d’une des 50 plus grandes aires métropolitaines, ayant connu une croissance supérieure à 10 % sur trois périodes inter-censitaires depuis les années 1970. Leur taille, de l’ordre de 100 000 à 350 000 habitants, est le résultat d’une croissance exceptionnellement forte et continue depuis 40 ans, sous la forme quasi-exclusive de lotissements planifiés en copropriétés produits par les grands (...)
 Boqueteau
Bois de petite étendue, entouré d'espaces non forestiers.
Petit massif boisé de superficie comprise entre 50 ares et 4 ha avec une largeur moyenne en cime d'au moins 25 mètres. (définition IFN)(...)
 Bosquet
Un bosquet est un bois de très petite étendue, souvent aménagé pour l'agrément. Petit massif boisé compris entre 5 et 50 ares avec une largeur moyenne en cime d'au moins 15 mètres ; ou massif d'une largeur moyenne en cime comprise entre 15 et 25 mètres, sans condition de surface maximale. (définition IFN)(...)
 Bourg
Un bourg est une agglomération plus petite qu'une ville fonctionnant comme un petit centre rural. Il n'y a pas de différence objective entre un gros bourg et une petite ville. On peut distinguer deux sens :
1) Sur le territoire (finage) d'une commune ayant plusieurs lieux de peuplement (hameaux, écarts), le bourg est l'agglomération où se trouvent les services destinés à l'ensemble des habitants, par exemple l'école, l'église, le café, le tabac, ou encore la boulangerie.
2) À (...)
 Brent et autres cours du pétrole
Les transactions mondiales du pétrole brut s'organisent autour de marchés de référence qui permettent de déterminer le prix de toutes les autres qualités de brut.
Le brent, ou panier Brent Forties Oserberg / BFO (du nom des trois principaux gisements de mer du Nord qui le composent) est devenu le pétrole de référence pour le marché européen et d'autres pétroles en Afrique tels que le Bonny Light (Nigeria). Ce sont des pétroles de qualité intermédiaire qui font l’objet de (...)
 Brexit
Le Brexit est un mot-valise, forgé à partir des termes Britain et exit, désignant littéralement la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Slogan et mot-clé, il a été utilisé pendant la campagne du référendum du 23 juin 2016, à l'issue duquel les Britanniques ont voté à 51,89 % pour le retrait de leur pays.
Depuis cette date, le Brexit désigne l'ensemble du processus conduisant le Royaume-Uni à sortir de l'Union européenne. Les incertitudes ont longtemps demeuré sur les (...)
 BRICS (anciennement BRIC)
L'acronyme BRICS désigne le rapprochement de quatre pays aux vastes territoires : le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, auxquels s'est intégré l'Afrique du Sud en 2011. Depuis 2011, le groupe des BRICS a pris la forme d'une conférence diplomatique à part entière, donnant lieu à un sommet par an, se déroulant à tour de rôle dans chacun des cinq États. Le but de ces sommets est d'affirmer la place majeure de ces pays sur la scène internationale, et de mettre en scène leur poids (...)
 Brut (pétrole)
Le pétrole brut (Crude Oil) ou "brut" tout simplement est un pétrole tel qu'il est lorsqu'il est extrait avant d'être raffiné, transformé. C'est un mélange de pentanes et d’hydrocarbures plus lourds, généralement extraits de réservoirs géologiques. Lorsque les pentanes et les hydrocarbures lourds se trouvent dans des réservoirs de gaz naturel, ils sont appelés "condensats", comparables, dans la pratique, au brut. Les réservoirs de pétrole peuvent produire des hydrocarbures liquides plus (...)
 Bruxellisation
En urbanisme, la bruxellisation désigne la transformation rapide et brutale d’un patrimoine urbain remarquable dans un contexte de forte spéculation immobilière. La notion implique aussi l’éviction des classes populaires. Pour Jean-Claude Michéa cité par Serge Latouche (2019), la bruxellisation est une destruction des villes en temps de paix. Par ailleurs sa forte dimension sociale et symbolique l’apparente à un urbicide. Elle est l'une des traductions concrètes du modèle de la ville (...)
 Budget de l'Union européenne
Le budget de l'Union européenne (UE) est destiné à répondre aux besoins des citoyens européens. Les citoyens européens ne contribuent pas directement au budget de l'UE qui ne fonctionne pas comme un mécanisme de redistribution. L’Union ne prélève elle-même directement aucun impôt, car elle n’est pas dotée des services administratifs nécessaires.
Dans le cadre de son budget général elle dispose de trois types de ressources propres que les États membres mettent automatiquement à (...)
 Bulle touristique
1. Les bulles touristiques, traduction de l'anglais « tourism bubbles », sont des enclaves touristiques fortement isolées de leur contexte spatial, de façon à éviter aux touristes le contact avec la réalité sociale et culturelle des lieux qu'ils visitent. « Propre, esthétique, balisée et sécurisée, telles sont les principales caractéristiques de [la] bulle touristique » (Laurie Lepan). L'expression se rencontre encore fréquemment avec les guillemets. L'enclavement de la bulle touristique (...)
 Bureau de quartier (en Chine)
Le bureau de quartier (jiedao banshichu) est l’échelon le plus fin de l’administration territoriale publique chinoise.(...)
 Bus à Haut Niveau de Service (BHNS)
Une ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) est une ligne de bus bénéficiant de technologies développées initialement pour les réseaux ferrés (tramways notamment), par exemple une circulation sur site propre, un cadencement plutôt que des horaires fixes, une alimentation électrique par câbles, ou encore des véhicules plus longs, dont les parties sont séparées par des soufflets. Lorsqu'ils circulent au milieu du trafic et non en site propre, les BHNS doivent avoir la priorité sur les (...)
Actions sur le document