Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 94 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère E
 Écoumène (ou œkoumène)
Le mot οἰκουμένη (oikouménē) était utilisé par les savants et philosophes grecs de l’Antiquité (Eratosthène, Ptolémée...) pour désigner le monde grec, par opposition au monde des barbares. Sa graphie en français n'est pas fixée et on trouve indifféremment écoumène et œkoumène. Pour les géographes, le terme désigne l'espace de vie des hommes à la surface de la planète, l'ensemble des espaces terrestres habités par l'humanité. Les limites de l'écoumène font référence (...)
 Écoumène touristique
L'écoumène touristique peut être défini comme l’ensemble des lieux utilisés à des fins touristiques.
Le tourisme est né à un moment précis, le XVIIIe siècle, dans un lieu précis, l’Angleterre, Bath ou Brighton constituant les matrices à partir desquelles se sont élaborés les autres lieux touristiques. La société anglaise est l’acteur pionnier de cette innovation qui va ensuite se diffuser en suivant la communauté britannique à travers le monde selon les routes commerciales (...)
 Edge city (ville-lisière)
Néologisme proposé par Joel Garreau en 1991, parfois traduit par "ville-lisière" ce qui ne rend pas tout à fait compte de l'expression américaine. Le terme renvoie à un positionnement spatial périphérique dans l'agglomération mais aussi à une dynamique spatiale de "front". Pour J. Garreau, une edge city est un pôle secondaire d'existence récente (20 ou 30 ans) qui rassemble surtout des emplois, des bureaux, des espaces commerciaux et d'hôtellerie, quelques sièges sociaux. Les edge cities (...)
 Edgeless city
Robert Lang (2003) répond au terme d’edge city de Joel Garreau (1991) en présentant le concept concurrent d’edgeless city. Il désigne ainsi une forme de déploiement diffus des espaces d’activité en dehors de la ville centre, dans les banlieues denses ainsi que les franges urbaines. Cette figure spatiale ignore le piéton, est inaccessible sans voiture, et fait le pendant fonctionnel à la généralisation du lotissement planifié. Selon R. Lang, les edgeless cities sont un phénomène bien (...)
 Éducation à la prévention des risques majeurs
En France, l’article L125-2 du code de l’Environnement stipule que "les citoyens ont droit à l’information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent. Ce droit s’applique aux risques technologiques et aux risques naturels prévisibles". Cette exigence de transparence et d’accès facile à l’information environnementale est reprise par les dispositions adoptées par l'UE (convention faisant suite à (...)
 Effet d'amitié locale
En géographie électorale, l'effet d'amitié locale est un phénomène courant qui décrit la surreprésentation statistique d'un vote en faveur d'un candidat dans sa région d'origine ou d'implantation (on parle aussi d'un fief électoral).
Un bon exemple de cet effet est la surreprésentation du vote Jacques Chirac en Corrèze en 2002, et la surreprésentation du vote François Hollande dans le même département en 2012, alors que les deux candidats étaient d'un bord politique différent. Ce (...)
 Effet de lieu
Un effet de lieu est un effet (positif ou négatif) qui ne peut pas se mesurer par des valeurs comptables précises, mais dépend de variables géographiques comme par exemple la qualité d'un site ou d'une situation. L'effet de lieu, c'est la part explicative de l’espace dans les faits économiques et sociaux. Il se pense à toutes les échelles.
Les effets de lieu ne doivent être pas être limités à une contextualisation des phénomènes, au risque d'une pensée déterministe. Ils sont le (...)
 Effet frontière
L'effet de fermeture a fait des frontières fermées des territoires terminus : les normes techniques changeaient brutalement, les voies ferrées s'y arrêtaient de part et d'autre, ainsi que bien d'autres réseaux techniques (électricité par exemple).
Les processus d'ouverture frontalière, en Europe tout particulièrement, ont changé la donne, en augmentant la perméabilité des frontières. Celles-ci deviennent alors des espaces-pivots où se concentrent des plates-formes logistiques bien (...)
 Effet tunnel
L'effet-tunnel est la perte d'accessibilité relative pour les petits pôles lors de la construction d'une infrastructure à grande vitesse entre les grands pôles.
Par souci de raccourcir toujours plus les distances-temps entre les plus grandes agglomérations, la densité des nœuds des grands réseaux de transport contemporains tend à décroître : les LGV (lignes à grande vitesse) et les autoroutes comportent moins de points d'accès (gares TGV, bretelles) que les lignes classiques et les (...)
 Effets (économiques, sociaux) du tourisme
Le tourisme est un secteur composé de différentes branches (transport, hébergement, restauration, activités culturelles et sportives, etc.) qui concernent également des non-touristes. Il occupe une place croissante dans les activités de service et il a des effets considérables sur les économies, les sociétés, les cultures des pays, des territoires, concernés.
Selon les données du World Travel and Tourism Council (WTTC), en 2010, les activités liées au tourisme et au voyage auraient (...)
 Effort de pêche
L'effort de pêche mesure (sur une période donnée ou pour une zone donnée) à la fois le tonnage des espèces vivantes prélevées et les moyens mis en œuvre : effectif de la flotte, taille des navires, temps passé en mer, distances parcourues... C’est donc la capacité de pêche multipliée par l’activité.
L'effort de pêche est un paramètre important pour observer l'évolution de l'activité. Si, par exemple, le tonnage reste constant au fil des ans mais que l'effort de pêche (...)
 Églises
Eglises au Brésil
Certaines religions jouent un rôle important dans la structuration des espaces ruraux et des revendications paysannes. Ainsi, le Mouvement des sans-terre, aujourd'hui sans appartenances religieuses, a été, à ses origines, influencé par la "théologie de la libération" et par la Commission pastorale de la Terre (Comissão Pastoral da Terra / CPT, créée en 1975) qui s'en inspire. De nos jours, la CPT, qui s'est toujours mobilisée aux côtés de la paysannerie (...)
 El Niño (ENSO)
El Niño est une oscillation australe des courants océaniques (ENSO : El Niño Southern Oscillation). Ce phénomène saisonnier atteint son apogée vers Noël, d’où son nom qui fait référence à l’enfant Jésus. Cette oscillation consiste en un renversement de la circulation des alizés de sud-est dans le Pacifique sud modifiant la circulation des courants marins, et entraînant de ce fait de nombreuses modifications climatiques.
Les événements El Niño apparaissent d'une manière (...)
 Élargissement
De 1957 à 2013, la Communauté, devenue l'Union européenne, est passée de 6 (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas) à 28 États membres à l'issue de sept élargissements successifs.
L'élargissement de 2007 a révélé une certaine lassitude dans les opinions publiques européennes. D’autant que la Bulgarie et la Roumanie, entrées dans l’Union européenne (UE) en 2007, ne remplissaient pas tout à fait les critères requis au moment de leur adhésion.
La (...)
 Éligibilité
La politique de cohésion européenne détermine des critères à satisfaire pour qu’un territoire puisse bénéficier des aides européennes.
Dans la programmation 2007-2013 de la politique de cohésion européenne, les territoires éligibles sont les États (objectif de convergence) et les régions de niveau NUTS 2 (objectif de convergence et objectif de compétitivité économique) ou de niveau NUTS 3 (objectif de coopération territoriale).
L’Union a aussi introduit la notion de (...)
 Émergence, pays émergent
L'émergence caractérise le processus par lequel un État s'intègre à l'économie globalisée et au capitalisme mondial grâce à une croissance économique (c'est-à-dire une augmentation du produit intérieur brut) forte pendant plusieurs années. Le terme est issu du vocabulaire financier et des agences de notations ; il sert à l'origine à désigner des marchés : un marché émergent est alors un marché attractif pour les investisseurs. Le Vietnam, le Mexique ou l'Éthiopie sont des exemples de (...)
 Émergente (maladie)
Les maladies émergentes correspondent à des maladies dont l'incidence réelle augmente de façon significative pour une population donnée, sur un territoire donné. Leur apparition est facilitée par les processus de mondialisation, les flux de voyageurs et de denrées étant des vecteurs de propagation, de diffusion des maladies à l'échelle planétaire. Ces nouvelles maladies peuvent aussi être favorisées par les effets des changements climatiques avec le déplacement de vecteurs, tels que ceux (...)
 Empowerment
La notion d'empowerment est très en vogue depuis les années 1990 dans le monde à propos des plus pauvres. Elle désigne l’accès à plus de pouvoirs des catégories les plus défavorisées : les femmes, les pauvres ou les minorités ethniques ou sociales. Quand elle est traduite en français, la notion d'empowerment devient "pouvoir d'agir" ou "autonomisation" ; elle désigne à la fois un processus et un résultat.
La rhétorique de l’empowerment associée à celle des droits de l’homme (...)
 Empreinte écologique
La notion d'empreinte écologique fut proposée, entre autre, par le WWF International (Matthis Wackernagel et William Rees) afin d'être prise en compte dans les évaluations de richesse, de niveaux de vie. C'est dans ce contexte que furent également proposés des "indicateurs de pression exercée sur l'environnement". L'idée d'une nécessaire diminution de la pression exercée sur l'environnement devrait donc s'accompagner d'une dématérialisation (le fait d'utiliser moins de ressources par unité (...)
 Enclave, exclave
Une enclave est un territoire enfermé dans un autre (de la racine latine clavis, clé ou verrou). Les enclaves existent à toutes les échelles depuis les parcelles sans accès sur la voie publique jusqu'aux parties d'États, entourées par un territoire étranger.
Une enclave est considérée comme une exclave par l'État qui en a la souveraineté. Très nombreuses autrefois, elles tendent à reculer à la faveur de traités frontaliers. Mais lorsque subsistent des désaccords frontaliers, les (...)
Actions sur le document