Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 30 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreAfriques : dynamiques régionales
 Mondialisation
La mondialisation est l'ensemble des processus (socio-économiques, culturels, technologiques, etc.) facilitant la mise en relation des sociétés du monde entier.
Le terme « mondialisation » s'est imposé à partir des années 1980 même s'il a été employé en France pour la première fois dès 1904. Il se distingue de la « globalisation », anglicisme qui, en français, désigne plutôt la mondialisation financière.
La mondialisation est un processus continu d'intensification et (...)
 Néo-colonialisme
Le néo-colonialisme est un terme utilisé pour dénoncer le maintien ou le retour du colonialisme, c'est-à-dire de la volonté de domination coloniale, après l'indépendance, éventuellement dans des formes détournées ou discrètes. En raison des liens linguistiques, monétaires, économiques, ou encore diplomatiques, que les anciennes puissances coloniales peuvent avoir gardé avec leurs anciennes colonies, elles sont parfois soupçonnées de tentation néo-colonialiste, comme c'est le cas avec le (...)
 PMA (Pays les Moins Avancés)
Cet acronyme, forgé en 1971 par le Conseil Économique et Social de l’ONU, rassemble 47 pays en « difficulté » (contre 21 pays lors de sa création). Les PMA, ou Least Developed Countries en anglais, sont le dernier étage de la fusée des pays en développement, soit selon l’ONU le « maillon le plus faible et le plus pauvre » de la communauté´ internationale. 33 de ces pays sont situés en Afrique, 9 en Asie, 4 en Océanie et un dans les Antilles. Le président mauritanien avait (...)
 Routes de la soie, nouvelle route de la soie
La nouvelle route de la soie (parfois aussi au pluriel) est un projet stratégique chinois visant à relier économiquement la Chine à l’Europe en intégrant les espaces d’Asie Centrale par un vaste réseau de corridors routiers et ferroviaires. Dans son versant maritime, ce réseau de routes commerciales inclut les espaces africains riverains de l’Océan indien.
Surnommé le « projet du siècle » par Xi Jinping, le programme OBOR, pour « One Belt, One Road » (« Une Ceinture, Une (...)
 Soudure
Dans les sociétés reposant sur une économie vivrière et une agriculture familiale, la soudure désigne la période qui précède la récolte et pendant laquelle la récolte précédente a été écoulée. Hier comme aujourd'hui, elle est une période délicate au cours de laquelle il est indispensable de diversifier l'approvisionnement alimentaire (par exemple avec les produits de l'élevage ou de la cueillette) ; tout aléa climatique venant retarder la récolte pouvant s'avérer critique.(...)
 Système productif local (SPL)
La notion de système productif local (SPL ou aussi Système local de production) dérive des travaux consacrés aux districts industriels d'A. Marshall (Principes d'économie politique - 1890) et de ses successeurs. Un SPL est une concentration, sur un territoire géographiquement délimité, d'unités productives de type PME-PMI, spécialisées dans un secteur d'activité, autour d'un métier ou d'un type de produit, à la fois concurrentes et complémentaires, appuyées sur des structures d'animation, (...)
 Tontine
La tontine est une forme de microcrédit entre particuliers qui se regroupent et versent régulièrement de l’argent à une caisse commune. L’argent récolté est alors remis à l’un des membres et ainsi de suite. Chacun des cotisants aura un jour sa part (Djatcheu, 2018). Ce système permet de financer des projets nécessitant des investissements petits ou moyens comme l'agrandissement d'une maison.
Martin Luther Djatcheu donne l'exemple d'un homme de 67 ans dont il a receuilli le (...)
 Township
Maillon territorial des pays de culture anglo-saxonne. Le genre du mot n'est pas fixé en français (le ou la township).
Dans l'Amérique du Nord anglophone, le township est une parcelle cadastrale de 6 miles (environ 9,6 km)  de côté, subdivisée en 36 carrés d'un mile carré, qui a servi de fondement à la mise en valeur agricole des terres colonisées. Cette unité territoriale de base a donné aux grandes plaines nord-américaines leur maillage orthogonal. 
En Afrique du Sud, (...)
 VIH/sida
En juin 1981 une publication scientifique américaine rapporte un syndrome étrange dénommé en 1983 syndrome d'immunodéficience acquise (sida). Ce nouveau "virus de l'immunodéficience humaine" (VIH) allait engendrer la pandémie la plus meurtrière de l'époque contemporaine. Depuis son apparition, plus de 60 millions de personnes ont été infectées par le VIH et plus de 30 millions en sont mortes. En 2009 on estime que 33,3 millions de personnes vivent avec le virus. L'Afrique est le continent le (...)
 Ville néolibérale
Le concept de « ville néolibérale » (Hackworth, 2007) désigne la ville « entrepreneuriale », tournée vers l’attraction des ressources, des emplois, du capital, des innovations. À partir du tournant des années 1970-1980, la ville néolibérale orientée vers l’offre tend à remplacer la ville keynésienne orientée vers la demande.
Le contexte de libéralisation des échanges marchands conduit à un durcissement de la concurrence interurbaine : les villes cherchent chacune à attirer (...)
Actions sur le document