Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 139 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèregénéral
Chorème, chorématique
« Le chorème est la structure élémentaire de l'espace géographique », selon les termes de Roger Brunet (1980). Le terme est indissociable de cet auteur et de l'école géographique qui l'a entouré. Il a été largement popularisé, en particulier dans la géographie scolaire, par l'intermédiaire du GIP Reclus et d'ouvrages tels que la Géographie universelle. 
Les chorèmes étaient des formes simples (la maille, le front, la synapse...) dont la combinaison permettait de (...)
Circulation
En géographie, la circulation est l'une des modalités de la mobilité. Les mobilités circulatoires concernent des déplacements non linéaires, multiples et fait de retours. Alors que la mobilité a longtemps été perçue comme une somme de déplacements allant chacun d'un point A à un point B, étudier les circulations permet de repérer les retours en arrière et les choix d'itinéraires, tout en s'intéressant aux acteurs (les personnes qui se déplacent mais également celles qui facilitent ou (...)
Climat tempéré
Le terme de « climat tempéré » désigne, dans le langage courant, les climats contrastés des régions comprises entre les 30° et les 60° de latitude, voire tous les climats situés entre un tropique et un cerce polaire.
La délimitation des zones climatiques a toujours fait l'objet d'ethnocentrisme de la part de ceux qui en sont les auteurs. Les géographes arabes de l'époque médiévale considéraient que leur zone climatique était la plus favorable à l'épanouissement des sociétés (...)
Cluster
Le terme cluster vient de l'anglais où il désigne un ensemble d'objets reliés entre eux : selon les cas, une grappe, un régime, un bouquet, une touffe ou encore un essaim. L'image à retenir est celle d'entités distinctes mais reliées entre elles.
En géographie économique, dans la littérature anglo-américaine, un cluster est une concentration d'activités regroupées autour d'un secteur ou d'une filière. On parle aussi de grappe d'entreprises. Ce type de regroupement peut aboutir à (...)
Commandement
Voir >>> Pouvoir (commandement)(...)
Communs, biens communs
Les communs désignent les ressources gérées de manière collective par une communauté. Pour Daniela Festa (2018), la notion de communs repose sur trois éléments : une ressource, une communauté, et une pratique qui établit des règles d’accès et de partage.
Le terme anglais commons désigne, originellement, des terres utilisées en commun par des communautés villageoises, en particulier pour le pâturage extensif, que l’on traduirait en français par les « communaux » ou (...)
Conseil de quartier (en France)
Les conseils de quartier sont des instances de démocratie participative qui apparaissent à partir de la fin des années 1980 dans des communes de gauche avec notamment des quartiers classés politique de la ville. À partir de 2002, ils sont rendus obligatoires dans les villes de plus de 80 000 habitants par la loi Vaillant relative à la démocratie de proximité. On trouve au sein des conseils de quartier des élus municipaux, des associations, des habitants, des commerçants… Les conseils de (...)
Contrainte spatiale
Élément de l'espace qui gêne ou limite les activités humaines en un lieu. Il n’y a pas que des contraintes « naturelles ». Une frontière fermée est une contrainte. Une contrainte peut devenir une ressource compte tenu de l'évolution de la demande et des besoins sociaux.(...)
Contrastes (spatiaux)
Différenciations spatiales résultant de facteurs divers : héritages historiques, administratifs (maillages territoriaux) ; différences de capacités de développement ; dotation en ressources de tout type.
Le constat, la mesure et l'explication des discontinuités et des contrastes spatiaux sont au cœur de l'analyse géographique qui peut alors guider l'action des agents (individus, institutions, etc.) et la politique d'aménagement du territoire en faveur de mesures d'équité socio-spatiale (...)
Coordonnées
Les coordonnées sont les repères qui permettent de définir la position d'un point sur le globe terrestre, en latitude et en longitude.
La latitude est définie par la distance angulaire de ce point à l’équateur, mesurée en degrés.
La longitude est définie par la distance angulaire de ce point au méridien d’origine mesurée en degrés
Par convention les coordonnées géographiques s'écrivent ainsi : 45° 45′ 35″ nord, 4° 50′ 32″ est. Dans cet exemple, il faut (...)
Croissance économique
La croissance économique, souvent abrégée, à tort, en croissance tout court, est l'augmentation du produit intérieur brut (PIB) d'un espace dans le temps.
Alors que la pertinence du produit intérieur brut est contestée depuis très longtemps pour rendre compte du progrès humain, la croissance économique est parfois encore considérée comme un objectif désirable en soi, et non comme un simple indicateur économique.
En effet, les corolaires positifs de la croissance sont bien (...)
Croquis
Voir l'entrée Carte (croquis, schéma)(...)
Crue décennale, centennale...
La crue d'un cours d'eau est mesurée par son débit. Une crue décennale est une crue qui a une chance sur dix de se produire chaque année, c'est-à-dire que ce débit a une chance sur dix d'être atteint chaque année. Statistiquement, il en survient donc une par décennie, mais il s'agit d'une probabilité : deux crues décennales peuvent survenir pendant la même décennie, et aucune pendant la décennie suivante.
Une crue centennale atteint un débit qui a une chance sur cent d'être atteint (...)
Densité
D'une manière générale, la notion de densité désigne de manière qualititive ou quantitative l’intensité d’un phénomène. De manière pratique, c'est le rapport entre un indicateur statistique, un nombre d'« individus » (au sens statistique : nombre d'habitants, de médecins, de logements, d'unités de production, etc.) ou d'autres paramètres (tels que le déroulé linéaire d'un réseau autoroutier par exemple) et une surface. La qualification des densités (fortes, moyennes ou faibles) (...)
Développement durable
Développement durable dans l'Union européenne | Développement durable en Méditerranée | Développement durable en France
Le concept de développement durable (Sustainable Development) a été introduit en 1987 par le rapport dit Brundtland (Our Common Future) qui en donne la définition suivante : « mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Il fut adopté lors du "Sommet de la Terre" (...)
Développement (économique)
Le concept de développement désigne l’ensemble des transformations techniques, sociales, territoriales, démographiques et culturelles accompagnant la croissance de la production. Il traduit l’aspect structurel et qualitatif de la croissance et peut être associé à l’idée de progrès économique et social.
Après avoir privilégié la seule croissance de la production de richesses par des indicateurs comme le PIB, le concept de développement s'est élargi pour inclure différentes (...)
Développement humain
Le développement, selon les échelles et le maillage étudiés, est inégal, contrasté : entre micro-régions et régions, villes d'un même État, entre États et grands ensembles régionaux à l'échelle mondiale.
La notion de développement est longtemps restée perçue en simple termes de croissance économique et quantitative (PNB/PIB, flux de capitaux et d'échanges, capacités d'investissement, etc.). Promue par la Banque mondiale, la notion de "développement humain" complète cette (...)
Diagonale des faibles densités
La diagonale des faibles densités est une représentation commode des territoires moins peuplés que la moyenne française, formant une bande traversant le pays du Nord-Est au Sud-Ouest.
L’inquiétude pour une France « du vide » date de la fin du XIXe siècle, et elle est restée vive même après la fin de l'exode rural avec des ouvrages comme La France du vide de Roger Béteille (1981). Dès les années 1970, cependant, des géographes s’opposent au discours alarmiste et péjoratif sur (...)
Discontinuités
Ruptures, interfaces, frontières résultent de phénomènes et processus variés : modes d'appropriation des territoires (maillages, frontières administratives) ; lignes de contact, interfaces d'origine "naturelle" (piedmonts, littoraux, sahels et autres rivages) ; différences de développement.
Elles peuvent être mesurées dans l'espace par un gradient plus ou moins brutal : différence d'intensité d'un phénomène sur une surface donnée, d'un point à un autre, il en mesure la "pente" et (...)
Disparités
Disparités socio-spatiales en Union européenne | Disparités socio-spatiales en Chine
Différences de niveau de développement dans les domaines économiques, sociaux et culturels. Elles sont souvent appréhendées comme révélatrices d’une situation de déséquilibre voire d’injustice. Leur mesure, leur évaluation, permettent de comparer divers territoires.
Utilisée essentiellement au pluriel, la "disparité" est toujours qualifiée selon le paramètre, la variable, pris(e) en (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :