Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie retraitée, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 80 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère M
 Mobilités et santé
C’est au registre des flux, des déplacements, de l’accessibilité physique et sociale que se rattachent les études sur les mobilités de santé, engendrant des réflexions sur les notions de concentration, temps-distance, proximité, logiques socio-spatiales, etc. Ces approches un peu "mécaniques", très inspirées d’un modèle biomédical qui laisse peu de place à l’analyse des dimensions spatiales des déterminants sociaux de la santé, sont complétées par les apports de la géographie (...)
 Mobilités pendulaires, mobilités triangulaires
La mobilité pendulaire désigne les navettes quotidiennes domicile-travail. Elle concerne une grande partie de la population active de tous les pays, développés ou en développement. L'usage du pluriel permet d'insister sur la grande variété des modes de transports, des distances, et des durées de ces mobilités pendulaires. L'exemple des navetteurs du TGV, qui parcourent une ou plusieurs centaines de kilomètres chaque jour, est devenu emblématique en France. À Nairobi, une enquête portant sur (...)
 Mobilités touristiques
Les mobilités touristiques impliquent des variations importantes des populations présentes dans un territoire à un moment donné (résidents et séjournants) et une dissociation des temps et des lieux de production et des temps et des lieux de consommation. La consommation en un point du territoire varie en fonction de la population réellement présente à une date donnée. Aussi, la prise en compte des déplacements touristiques, aussi bien des Français que des étrangers, a conduit à une autre (...)
 Mobilités transfrontalières
Les populations transfrontalières jouent de la frontière par leurs différents types de mobilités (pour les loisirs, l'habitat, les achats, etc.) à des degrés divers en fonction de son ouverture ou de sa fermeture. Aussi, l’étude d’une frontière ne peut faire l’économie d’une analyse des territorialités des populations qui en jouent. La mobilité transfrontalière de voisinage découle de plusieurs champs d‘application : le libre choix éventuel du lieu de domicile comme du lieu de (...)
 Mobilités urbaines
Les structures territoriales qui se développent aujourd'hui sont celles qui croisent pouvoir et accessibilité. Ainsi, les grandes villes profitent de l'essor de la rapidité différenciée (J. Ollivro, 2000) pour s'imposer : via leurs plates-formes multimodales, elles offrent aux fonctions stratégiques une accessibilité généralisée aux autres villes importantes et s'imposent comme des carrefours planétaires. Les autres territoires ne parviennent pas à relever le défi.
Stade avancé (...)
 Modèle chinois
Le modèle politico-économique de la République populaire de Chine au début du XXIe siècle se présente comme une alternative au capitalisme libéral démocratique. Il serait la preuve que le libéralisme économique et l'apparition d'une classe moyenne prospère ne se traduisent pas inévitablement par la condition, ou l'avènement, d'une démocratie libérale. Cette classe moyenne, attachée à sa prospérité nouvelle et à ses perspectives, souhaitant le maintien du statu quo politique, serait (...)
 Modélisation spatiale
La modélisation, en géographie, produit de modèles spatiaux. Les modèles, basés majoritairement sur des méthodes de statistiques spatiales, sont des représentations schématiques de réalités matérielles ou immatérielles.
Les modèles des géographes sont largement utilisés pour faire ressortir les schémas généraux d’organisation de phénomènes divers dans l’espace et ainsi mieux les percevoir. L’étude des observations qui s’écartent du modèle général (les résidus) (...)
 Moment de lieu
Durée plus ou moins précise où un lieu donné (mais aussi une aire  ou un réseau de lieux) incarne une situation de portée générale dépassant l’enjeu du lieu lui-même ; donc le moment où le lieu, en raison de l’invention ou de la consolidation d’une pratique ou, plus généralement d’une innovation sociale à dimension spatiale affirmée, a constitué une référence, voire un modèle pour d’autres lieux.

Pour prolonger, pour compléter :
- Quand le tourisme se (...)
 Mondialisation
La mondialisation est l'ensemble des processus (socio-économiques, culturels, technologiques, etc.) facilitant la mise en relation des sociétés du monde entier.
Le terme « mondialisation » s'est imposé à partir des années 1980 même s'il a été employé en France pour la première fois dès 1904. Il se distingue de la « globalisation », anglicisme qui, en français, désigne plutôt la mondialisation financière.
La mondialisation est un processus continu d'intensification et (...)
 Mondialisation et santé
La quête de santé s'inscrit clairement dans le cadre de la mondialisation / globalisation. Certains territoires ou espaces de santé se redéfinissent à l’échelle mondiale à travers la circulation des savoir-faire, des innovations thérapeutiques et diagnostiques, des traditions médicales, mais aussi à travers la circulation des produits et des personnes qui les vendent, les prescrivent ou les consomment et enfin à travers celle des services et des personnels de santé.
Par ailleurs les (...)
 Morbidité / charge de morbidité
La morbidité mesure la fréquence de la maladie (mais aussi par extension de la déficience, de l'incapacité, du handicap ou de la dépendance) dans une population donnée. Les indicateurs de morbidité, taux d'incidence, de prévalence, en sont des outils de base. On peut distinguer : la morbidité diagnostiquée, enregistrée, codée au cours du parcours de soins ; la morbidité ressentie, auto-déclarée par l'individu selon sa perception de son état de santé, évaluée par des enquêtes de (...)
 Mortalité / surmortalité
La mortalité désigne le nombre de décès intervenus sur une période donnée (une année) dans une population donnée. Elle s'exprime en général par le taux (brut) de mortalité pour lequel le nombre de décès est rapporté à 1 000 habitants le plus souvent, mais aussi à 10 000 ou à 100 000 lorsque les données le justifient.
Les causes de la mortalité ont évolué dans le temps. Ainsi, le modèle de la transition épidémiologique définit trois âges de morbidité/mortalité par (...)
 Moscou
Siège de l'administration fédérale russe, Moscou a officiellement perdu plusieurs de ses fonctions liées au système soviétique et le siège actuel de la CEI est à Minsk. Mais Moscou continue de contrôler une large part de l'activité économique du pays, non plus directement par les administrations fédérales, mais par ses institutions bancaires, la localisation des sièges des principales firmes, le rôle de son faisceau de transport.
Sous la houlette de son maire, Iouri Loujkov, réélu (...)
 Motilité
En langue française, la motilité désigne la faculté de se mouvoir. En géographie, l'étude de la motilité, complémentaire de celle de la mobilité, insiste sur la possibilité réelle qu'ont certaines catégories de personnes de mettre en œuvre des déplacements.
Alors que les mobilités couvrent l'ensemble du champ des déplacements humains consentis, la motilité désigne la capacité d'une personne ou d'un groupe à la mobilité. Cet angle d'approche permet d'aborder les mobilités non (...)
 Moussons
La mousson (de l'arabe mawsim, saison) est un phénomène saisonnier de régime de vent persistant qui souffle au-dessus de vastes régions intertropicales, de l'océan vers le continent en été où il apporte des précipitations excessivement abondantes : la mousson humide d'été, puis du continent à l'océan en hiver, en soufflant un air très sec du nord-est : la mousson d'hiver.
L'Asie du Sud et du Sud-Est est la région du monde où les moussons se manifestent le plus intensément. Au (...)
 Moût
Il correspond au jus des raisins après la vendange. Il est stocké dans les cuves pour fermenter et donner du vin.(...)
 Multifonctionnalité
La multifonctionnalité se dit d’un espace dans lequel différentes fonctions se côtoient, c’est-à-dire différentes modalités d’habiter l’espace et d’y produire. Le contraire de la multifonctionnalité est la spécialisation ou la mono-activité, comme pour certains espaces marqués par une monoculture (bassin céréalier) ou une rente techno-industrielle comme dans le cas des « municipalités du nucléaire » (Meyer, 2017) en France.
Le terme de multifonctionnalité est souvent (...)
 Municipes ou Municípios
Équivalents des communes françaises, mais avec un maillage en évolution qui suit l'avancée des fronts pionniers. La multiplication des municipes est un marqueur territorial du peuplement du Brésil. Leurs superficies révèle les oppositions entre les régions littorales, au maillage municipal serré, et les régions de l'intérieur pionnier au maillage lâche.

Pour compléter : Identifier et analyser les marqueurs spatiaux des fronts pionniers brésiliens (P. Gautreau, S. Tabarly)(...)
 Murs, remparts et autres barrières frontalières
L’édification de murs et de murailles exprime au sens le plus concret du terme la fonction de barrière de la frontière. Ils introduisent une perturbation notable des flux, dans le sens de leur réduction, de leur détournement. Murs et murailles relèvent de la logique de la fermeture spatiale et de l’exclusion. La construction des murs à l’heure de la mondialisation relève ainsi d'un paradoxe qui consiste à briser des flux dans un monde où les échanges explosent.
Les fonctions (...)
 Muséification
La muséification est un processus visant à donner un caractère de musée à un lieu, généralement urbain. Autrement dit, à faire d’un lieu vivant un lieu seulement visité temporairement. Le risque de muséification est fréquemment évoqué dans des métropoles touristiques et des villes touristifiées par des élus, des journalistes et des chercheurs. En fait, les cas de muséification véritable sont rares et ne concernent que des quartiers de taille limitée (certains secteurs de Venise, en (...)
Actions sur le document