Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 139 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèregénéral
Fragmentation
La fragmentation d’un espace est la perte de cohésion des unités plus petites qui le composent.
La fragmentation peut être le premier stade d’une décomposition, c’est-à-dire la destruction du lien qui unissait les unités spatiales inférieures, pouvant aboutir à leur autonomie et à la disparition de l’ensemble décomposé. À l’échelle des États, la balkanisation en est un exemple, le mot étant forgé sur le morcellement des entités composant l’ancienne Yougoslavie depuis (...)
Frontières
Si l'on considère ici avant tout les frontières d'État, la frontière comme enveloppe externe d'un territoire est une ligne continue qui a caractérisé l'apparition des États modernes, westphaliens. L'effort d'assignation de leurs limites a été rendu possible par le progrès des techniques de localisations géographiques et de cartographie. Auparavant, en l'absence de murailles ou autres fortifications, la frontière était une périphérie incertaine de « marches » à défendre ou de confins (...)
GAFA, GAFAM, géants du net
GAFA et GAFAM sont des acronymes reprenant l'initiale des « géants du net », les plus puissantes multinationales des technologies de l'information et de la communication. Ces lettres font référence aux cinq plus grosses entreprises du secteur, Google, Apple, Facebook, Amazon, et Microsoft. Mais on peut élargir ce groupe à d'autres entreprises telles que AirBnB, Alibaba, Baidu, Tencent ou Twitter. Les géants chinois sont parfois appelés BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi).
C'est d'abord (...)
Genre
La terme de genre (ou de gender, en anglais) s'applique à un groupement d'êtres ou d'objets présentant des caractéristiques communes ; le genre est un terme voisin de classe, de type, de catégorie.
En sciences sociales, le genre désigne la construction sociale de la différence des sexes et les rapports sociaux qui en découlent. Ce concept rappelle que les différences entre les attributs du féminin et du masculin ne sont pas fondées en nature, mais sont historiquement construites et (...)
Genre de vie
Ce terme désigne dans la géographie vidalienne du début du XXe siècle l'ensemble des formes matérielles d'existence de groupes sociaux, adaptées à un milieu donné. Le genre de vie répond à un thème fondamental d'activités : genre de vie pastoral, genre de vie montagnard. La notion de genre de vie traduit les principes du possibilisme : la nature propose, l'homme dispose.
Mais si la notion était éventuellement applicable à des sociétés plus ou moins fermées et confrontées à un (...)
Géopolitique
La géopolitique est l'étude multiscalaire des conflits entre acteurs. Cette branche de la géographie ne se limite pas aux conflits armés et interétatiques : les luttes d'influence au sein des structures intercommunales ou les controverses autour d'un aménagement régional peuvent, par exemple, relever d'une étude géopolitique. La géopolitique n'est pas synonyme de géographie politique, puisque toute géographie du fait politique ne relève pas de l'étude des conflits entre acteurs.
(...)
Géosystème
Le géosystème est un système spatialisé dynamique formé d'un ensemble d'éléments (naturels et anthropiques) interconnectés qui sont en interrelations. Forme d'analyse spatiale développée par la science géographique russe et introduite en France par Georges Bertrand (années 1970), il s'inspire des écosystèmes des biologistes mais prend en compte la place et le rôle de l'homme. 
Géosystème paysager Pour les géographes de Besançon, le paysage se lit à travers un filtre (...)
Ghetto
Le terme de ghetto désigne un quartier d'une ville bien individualisé où sont regroupés les membres d'une communauté plus ou moins homogène. Le lieu éponyme se situe à Venise : l'île de Ghetto a été un lieu d'installation des Juifs chassés d'Espagne (1516). Le terme s'est ensuite étendu à l'espace de relégation des juifs dans les villes d'Europe centrale et orientale. Sous l'impulsion de l'École de Chicago, le ghetto est devenu, dans les villes américaines, un espace de regroupement (...)
Gouvernance
Gouvernance dans l'Union européenne | Gouvernance en Russie | Gouvernance en Chine | Gouvernance en Afrique subsaharienne
La notion de gouvernance est à la mode et, à l'instar de celle de "développement durable", elle court le risque de devenir un simple mot-valise galvaudé et sans signification précise. Pourtant, on la perçoit déjà chez les philosophes de l’Antiquité. Au quinzième siècle un juriste anglais écrit un livre intitulé The governance of England dans lequel ce mot avait (...)
Habitat écologique
L'habitat, au sens des écologues, désigne les espaces de vie des espèces animales ou végétales. Un même écosystème peut fournir un habitat à de nombreuses espèces différentes. 
Par souci de biodiversité, leur protection peut s'imposer lorsqu'il s'agit d'espèces menacées, d'autant que la disparition d'espèces est probablement davantage le résultat de la destruction de leur habitat que des prélèvements d'individus. D'où des pratiques d'inventaire et la délimiation de zones de (...)
Habiter / habitant
Comme concept, « habiter » a été exploré, notamment, par la philosophie d’Heidegger qui en a fait une activité primordiale, constitutive de l'être humain. Il désigne, aux yeux des géographes, le processus de construction des individus et des sociétés par l’espace et de l’espace par l’individu, dans un rapport d’interaction voire un rapport ontologique qui les relie : nous habitons l'espace et c'est pour cela qu'il nous habite.
Henri Lefebvre (1901 - 1991), annonçant un (...)
Héritage
Le fonctionnement, la morphologie, l'aspect des lieux résultent de mémoires superposées : celles des successions géologiques, des structures politiques et sociales qui les ont organisés, du "poids de l'histoire". L'ancrage de certaines identités et activités humaines dans des "pays" et des "terroirs" résulte bien souvent de situations et de savoir-faire hérités. Ces mémoires du territoire se manifestent à plusieurs niveaux d’échelle temporelle (géologique, historique, etc.).(...)
Identité
L’identité est un des fondements de l’appartenance et une composante de la territorialité. La notion d'identité renvoie à la fois à ce qui est semblable (similarité) et à ce qui est distinct (singularité).
L'identité comme similitude renvoie aux processus d'homogénéisation observables dans le monde : paysages d'entrée des villes, effets de la transnationalisation des entreprises, etc. À travers des représentations modélisées de l'organisation de l'espace certains travaux de (...)
Indice de dissimilarité
L'indice de dissimilarité proposé en 1955 par Duncan et Duncan s’est imposé dans les études de ségrégation résidentielle et scolaire. Cet indice compare les distributions de deux groupes à travers les unités spatiales, et mesure ainsi leur séparation spatiale. Il varie de 0 (similitude parfaite) à 1 (dissemblance la plus grande).
Pour compléter
- Duncan O.D. et Duncan B., 1955, « A Methodological Analysis of Segregation Indexes ». American Sociological Review, 41, pp. (...)
Industrialisation par substitution aux importations
L’industrialisation par substitution aux importations (parfois abrégée ISI) est une stratégie de développement économique des pays dits alors « en voie de développement », prônée des années 1930 aux années 1970, et en particulier après les indépendances africaines et asiatiques dans un contexte de réflexion sur ce qu’on appelait alors le « tiers-monde ». L’industrie est alors au cœur de la plupart des modèles de développement.
Alors que beaucoup de pays (...)
Inégalité, inégalités sociales
Les inégalités sociales sont l'une des grandes grilles d'analyse de la géographie. La géographie des inégalités n'est pas en soi une branche de la géographie mais un angle particulier de l'étude des rapports des sociétés à leur espace. Qu’on s’intéresse aux relations des sociétés à leur milieu ou bien à la géographie culturelle, l’étude des inégalités s’avère souvent une piste d’analyse pertinente. Si l’observation des écarts de richesse entre les classes sociales est (...)
Inégalités de genre
Les inégalités de genre désignent les déséquilibres entre hommes et femmes en termes de réalisations. Obstacle majeur au développement humain, elles sont mesurées par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) par l'Indice d'inégalités de genre (IIG).
L'IIG tient compte de trois aspects importants du développement humain :
- la santé reproductive mesurée par le taux de mortalité maternelle et le taux de fertilité des adolescentes ;
- l'autonomisation, (...)
Informalité
L’informalité est un terme générique forgé en référence au cadre réglementaire et institutionnel. Il désigne des activités ou des pratiques qui s’exercent hors des règles. Selon les cas, ce jeu transgressif peut être choisi ou bien contraint lorsque le droit en vigueur réduit certains à y avoir recours pour vivre, travailler, se loger, se déplacer. La spécificité de l’informalité est d’échapper, tout ou partiellement, aux archives, à la mesure et aux statistiques (...)
Instanciation / instance spatiale
Dans l’étude de l’espace des sociétés, l’instanciation est l’ensemble des formalités envisagées pour le passage d’un espace à un autre. Il s’agit d’une programmation sélective à travers laquelle l’individu mobilise les compétences de la maîtrise spatiale.
Dès lors, l’instance spatiale est la procédure individuelle et singulière d’ouverture instruite à partir de l’éducation sociale et des habitudes individuelles. Elle enclenche l’instanciation et déclenche le (...)
Interface
Zone de contact entre deux espaces différenciés engendrant des dynamiques d’échange entre ces deux espaces. L'interface est une bande plus ou moins large (de quelques dizaines à quelques centaines de kilomètres), de discontinuité mais aussi de contact et/ou de confrontation entre deux espaces, deux systèmes territoriaux distincts. L'interface suppose le passage : une frontière totalement fermée n'est pas une interface. L'interface est irriguée, à des degrés variables, par des flux, plus ou (...)

Actions sur le document

Affiner les résultats par :