Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - DGESCO, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de Recherche à l’IFG - Éducation nationale, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie à travers des des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 106 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critère P
 Préservation
La préservation de la nature est une démarche qui vise à protéger la nature pour elle-même, contre les effets néfastes de l'action des sociétés, selon un principe biocentré d'une nature en-dehors de l'homme.
Cette approche "préservationniste", apparue à la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis, représente un courant radical dominant jusque dans les années 1950. En réaction à ce mouvement, le « conservationnisme » a proposé au contraire de ne pas exclure l'homme des politiques de (...)
 Prévalence
La prévalence (à distinguer de l'incidence) est le nombre total de personnes atteintes par une maladie dans une population donnée à un moment défini. Elle équivaut à une photographie de la morbidité et constitue un des principaux indicateurs de santé. La prévalence peut être instantanée, c’est à dire pour un moment donné, ou , au contraire, une période de temps donnée (mois, année). Dans ce cas, elle comprend les malades déjà présents au début de la période d’observation, (...)
 Prévention
La prévention a pour but d’anticiper la manifestation éventuelle d’un risque en limitant ses effets destructeurs. L'action préventive agit en priorité à la source : pour réduire les dommages liés aux déchets, par exemple, on s'efforcera de réduire les quantités produites. Elle relève surtout de la sensibilisation, de l’information et de l’éducation de la population (prévention routière). La prévention est encadrée par la succession de plusieurs dispositions législatives en (...)
 Prévision, prédiction
La prévision a pour but de mieux connaître les aléas, leur fréquence, leur intensité et les lieux où ils sont susceptibles de se manifester. La prévision est une représentation précise d'un événement futur qui sera le résultat de causes déjà agissantes. Cet aspect de la gestion des risques mobilise fortement la communauté scientifique. Cette prévision peut alors inciter à adopter une politique de prévention pour les zones et les populations vulnérables.
Il est possible (...)
 Primatie (primacy) / primauté
La primatie (à distinguer du lieu où siège le primat de la religion catholique) est la situation d'une ville au premier rang du classement, par sa population, parmi les villes d'un même ensemble : région, État par exemple. Pour apprécier le degré de concentration et la hiérarchie urbaines, des "indices de primatie" peuvent être calculés. Le plus courant est l'indice de Jefferson (1939), qui est le rapport de l'effectif de population de la plus grande ville (P1) à celui de la deuxième (P2) (...)
 Principe pollueur/payeur (PPP) - Principe de responsabilité
Le pollueur est celui qui dégrade directement ou indirectement l'environnement, ou qui crée des conditions aboutissant à sa dégradation. De fait de multiples responsabilités sont souvent impliquées. Lorsqu'il s'agit d'une installation industrielle, le responsable est normalement l'exploitant de cette installation et la responsabilité relativement claire à établir, sans préjuger cependant de la forme et de la nature d'éventuelles indemnités. Dans le cas des pollutions liées aux transports ou (...)
 Privacité
La « privacité », de l'anglais privacy (d'autres langues disposent d'un équivalent, par exemple le portugais : privacidade), privacy) a d’abord été utilisé en sociologie ; le terme désigne la revendication d’intimité et l’insistance sur la vie privé, dans l’espace privé. Il recoupe les notions de vie privée, d'intimité et d'espace privé.
juin 2019.
Source : Alice Moret, « Le logement social à Florianópolis (Brésil) : des gated communities low cost ? », (...)
 Privatisation
Privatisation en Chine
Longtemps, la position du régime de la RPC en matière de privatisation reposait sur la théorie de la "cage et de l'oiseau" ce qui signifiait que l'oiseau (la propriété non-étatique) devait rester dans la cage (l'économie étatique). Le terme de "privatisation" décrit généralement le passage d’entreprises du secteur public au secteur privé. En Chine, ce terme (siyouhua) n’est employé que très précautionneusement, même s’il n’est plus tabou. On lui (...)
 Privé(e)s (bois, forêt)
En 1999, 10,7 millions d’hectares de forêt appartiennent à 1,1 million de propriétaires privés ayant au moins un hectare de forêt. S’y ajoutent encore près de 2,9 millions de détenteurs de moins d’un hectare. La forêt privée, qui représente 70% de la forêt française, est donc très morcelée.
Dans leur immense majorité les propriétés forestières appartiennent à des personnes physiques, éventuellement associées en communauté matrimoniale ou en indivision. Leur surface (...)
 Probabilité d'un événement
Mesurer et quantifier le risque permet d'établir des normes de protection et donc d'influer sur le degré d'acceptabilité de ce risque. Par exemple, quelle doit être la hauteur d'une digue de protection contre les crues ? De telles mesures peuvent prendre appui sur des techniques probabilistes.
La théorie des probabilités offre un cadre mathématique rigoureux pour établir ces normes. Elle s'articule en deux étapes. Dans un premier temps, elle décrit un ensemble d'états possibles. Dans un (...)
 Production
La production est la fabrication d’un produit réalisée à partir de matières premières, de travail et d’énergie, et le résultat de cette fabrication.
Dans un sens plus large, la production recouvre tout ce que les sociétés créent en apportant une valeur supplémentaire à un objet réel ou symbolique. « La production ne se réduit donc ni au matériel, ni à l’économique. L’espace – c’est-à-dire un agencement et non les objets qui s’agencent – constitue un domaine (...)
 Productions agricoles
Productions agricoles au Brésil
  On trouve au Brésil à peu près toute la gamme des produits agricoles mondiaux. L'étalement de pays en latitude (5°14'N / 33°40'S) et en longitude, des contreforts andins (73°52'O), à l'océan Atlantique (34°48'O) permet d'y cultiver aussi bien les plantes tropicales que celles du monde tempéré et les conditions du milieu naturel, principalement climatiques, sont parmi les principaux déterminants de ses spécialisations : le poivre, la mauve, le jute (...)
 Productivité
La productivité est le rapport entre une production et des ressources mises en œuvre pour réaliser cette production : les facteurs de production. La production désigne les biens et/ou les services produits. Les facteurs de production désignent le travail, le capital technique (installations, machines, outillages...), les capitaux engagés, les consommations intermédiaires (matières premières, énergie, transport...), ainsi que des facteurs moins faciles à appréhender bien qu'extrêmement (...)
 Produit touristique
Au sens strict, assemblage de prestations et de services (hébergement, restauration, animation, transport, excursion, visite) autour d’un site ou d’une activité particulière. Par extension, on qualifie de produit touristique une attraction touristique, un lieu équipé pour le tourisme, un type d’hébergement ou d’activité touristique, sans qu’ils fassent pour autant l’objet d’une élaboration commerciale cohérente.

Mise à jour : janvier 2011(...)
 Produit Urbain Brut - PUB
Produit Urbain Brut (PUB) est L'équivalent, à l'échelle des agglomérations urbaines, du produit intérieur brut (PIB) pour des États. La concentration de richesse dans les grandes métropoles mondiales justifie l'usage de cet indicateur. Par exemple, avec un produit urbain brut de presque 1 200 milliards de dollars en 2014, la richesse produite à Tokyo est équivalente au produit intérieur brut du Mexique, ce qui la placerait au rang de la quinzième puissance économique mondiale (...)
 Produits forestiers non ligneux (PNFL)
Les Produits Forestiers Non Ligneux (PNFL), sont des produits forestiers collectés sans qu'il soit nécessaire d'abattre des arbres : résines, fruits, lianes... Leur récolte peut revêtir un rôle très important dans les systèmes vivriers, en particulier pendant la période de soudure. 
Pour compléter :
- Mohamed Lamine NDAO, « Cueillir pour survivre, un exemple d’adaptation à la crise agricole et sociale dans la commune de Niaguis (Ziguinchor, Sénégal) », (...)
 Professions de santé
En France, selon une approche juridique, les professions de santé regroupent les seuls professionnels dont le droit d'exercer et les conditions d'exercice sont réglementés par le Code de la santé publique : les professions médicales (médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme) et les pharmaciens ; les auxiliaires médicaux (infirmier, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, etc.). Selon une approche élargie on ajoute aux professions réglementées d'autres intervenants : aide-soignants, (...)
 Professions et catégories socioprofesionnelles (PCS)
La nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) de l'Insee permet d'attribuer des identifiants à des groupes sociaux en fonction de leur appartenance professionnelle. Elle a remplacé en 2003 les CSP, sigle encore utilisé dans le langage courant. Dans la nomenclature de 2003, il en existe 497 PCS, à un niveau très fin. On peut citer, par exemple et au hasard : coiffeurs salariés (562b), professeurs agrégés et certifiés de l'enseignement secondaire (341a), concierges et (...)
 Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)
Le PNUE s'est particulièrement attaché aux problèmes de l'environnement marin en adoptant une démarche globale (indépendante des catégories juridiques du milieu marin) et régionale (appliquée à chaque mer constituant une entité géographique). C'est ainsi que s'est développé, à partir de 1974, un programme pour les mers régionales dont les déclinaisons supposent :
- uen convention cadre pour la protection, la gestion et la mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la (...)
 Projection
Technique mathématique par laquelle on reporte des points de la surface d’une sphère à la surface d'un plan, et notamment de la Terre sur une carte. Aucune projection ne permet la représentation d’une sphère sur un plan sans déformation. En effet, la sphère comme l’ellipsoïde ne sont pas des surfaces développables (forme géométrique simple capable d’être aplatie, c’est-à-dire découpée puis développée, sans déformation), contrairement à d'autres formes géométriques simples (...)
Actions sur le document