Vous êtes ici : Accueil Glossaire

Glossaire

Publié le 13/12/2012
Auteur(s) : Sylviane Tabarly, professeure agrégée de géographie, responsable éditoriale de Géoconfluences de 2002 à 2012 - Dgesco et École normale supérieure de Lyon
Marie-Christine Doceul, professeure de chaire supérieure, responsable éditoriale de Géoconfluences - DGESCO, ENS de Lyon
Jean-Benoît Bouron, Agrégé de géographie, responsable éditorial de Géoconfluences - Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon.
Contributions de :
Jean-Louis Carnat
Laurent Carroué, Directeur de Recherche IFG, Inspecteur Général de l'Éducation Nationale - IGEN, Université Paris VIII
Anne-Sophie Clémençon, Historienne des formes urbaines et de l’architecture - Chercheuse-photographe associée au laboratoire « Environnement, Ville, Société », Université de Lyon.
Samuel Depraz, maître de conférences en géographie-aménagement - Université de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3.
Étudiants de master de l'ENS de Lyon dirigés par Emmanuelle Boulineau
Auteurs des articles
Le vocabulaire de la géographie : définitions de termes et de notions géographiques Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, ou trouver des pistes bibliographiques...

Il existe 4 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLa géopolitique des hydrocarbures
 Bitume, asphalte
Les sables asphaltiques ou les schistes bitumineux enferment du pétrole brut très lourd composé d’hydrocarbures plus lourds que le pentane, qui peut contenir des composés sulfurés et d’autres minéraux. Ce mélange est naturellement visqueux et il ne peut, dans son état naturel, être récupéré par les moyens conventionnels tels que le forage. Son extraction et son traitement nécessitent donc des investissements et des moyens techniques importants dont l'impact sur l'environnement est (...)
 Conventionnels / non conventionnels (hydrocarbures)
On appelle hydrocarbures "conventionnels" ceux qui peuvent être produits dans les conditions techniques et économiques du moment ou dans un futur prévisible. Les progrès techniques déplacent au fil des ans la frontière entre "conventionnel" et "non conventionnel". Ainsi dans les années 1970 étaient considérées comme "non conventionnels" les pétroles des gisements offshore situés à une profondeur supérieure à 200 m, alors que l'on fore, au début du XXIe siècle, par des fonds supérieurs (...)
 Marchés et prix des hydrocarbures
Le prix du marché des hydrocarbures est défini par un ensemble de facteurs allant de l’offre et de la demande aux tensions géopolitiques mondiales, en passant par les aléas climatiques (pour le court terme), les stratégies des acteurs (Opep, compagnies, etc.) et des spéculateurs. Le Brent, le West Texas Intermediate (WTI), principalement, servent de qualités de référence pour les transactions de la majeure partie du pétrole mondial.
Les compagnies peuvent acheter du pétrole de (...)
 Partage de production (accord, contrat de - / PSA)
Un accord (APP), ou contrat (CPP), de partage de production (Production-Sharing Agreement / PSA, sigle couramment utilisé) est un accord passé entre l'opérateur sur un secteur géographique donné (bloc, licence) et un gouvernement hôte, selon lequel le premier assume les coûts et les risques associés à l’exploration et à l’exploitation du projet, en échange d’une part de la production à venir. Le PSA reconnaît que la propriété des ressources naturelles reste entre les mains de (...)
Actions sur le document