Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers régionaux Afrique(s) : dynamiques régionales Afrique(s) : dynamiques régionales

Afrique(s) : dynamiques régionales

Afrique(s) : dynamiques régionales

Roses d'Afrique, roses du monde
Le marché mondial de la rose fonctionne sur le principe du « juste à temps » qui doit répondre à des pics de consommation annuels tout en produisant à contre-saison. Le Kenya s’est spécialisé dans une rosiculture à hauts rendements, intensive en capital et en travail. Ses atouts sont une main d'œuvre formée, un aéroport de fret important à Nairobi et des conditions agronomiques propices. Une politique de gestion de l’eau s’est toutefois avérée nécessaire pour traiter les (...)
L’Afrique australe : un ensemble composite, inégalement intégré à la mondialisation
L’Afrique australe regroupe un ensemble de pays aux nombreuses différences historiques, culturelles, démographiques, et aux importants écarts de développement. Leur proximité avec l’Afrique du Sud sous l’influence de laquelle ils s’intègrent dans la mondialisation n’atténue pas pour autant toutes les inégalités entre ces pays.
L'Afrique orientale : des civilisations de l’hinterland face à la maritimisation
L'Afrique orientale est le creuset de civilisations métissées et d'États anciennement constitués. La croissance économique rapide affichée aujourd'hui par ces États et leur place près de routes maritimes majeures en font des carrefours économiques potentiels. Longtemps tournée vers l'intérieur, l'Afrique orientale s'engage sur la voie du désenclavement et de la littoralisation, mais il reste des obstacles à surmonter.
Dynamisme et réorientation territoriale au Mozambique : un PMA en sortie ?
La République du Mozambique est entrée de plain-pied dans une phase de mutation. Bien que faisant partie en 2016 de la liste des 48 Pays les Moins Avancés (PMA) de l’Organisation des Nations Unies, elle se positionne clairement sur la scène mondiale dans certains domaines. Récemment, le pays a reçu des investissements étrangers massifs dans certains secteurs concentrés sur l’énergie, les minerais ou encore le tourisme, lesquels réarticulent son espace en mettant en valeur de (...)
Portrait d’une ville par ceux qui la veillent. Les citadinités des gardiens de sécurité dans la grande métropole africaine (Nairobi, Kenya)
Les citadinités particulières des gardiens de sécurité, postés aux portes des résidences surveillées de Nairobi, permettent de comprendre en filigrane le fonctionnement d’une métropole fragmentée du « Sud ». Migrer de la campagne à la grande ville, vivre dans le bidonville, circuler, se positionner par rapport à l'informalité, et éventuellement repartir : ces trajectoires esquissent une géographie incarnée, quotidienne, et souvent peu visible, de la vie urbaine.
Vendre ou courir, il faut choisir : déguerpissements et réinstallations des commerçants de rue à Lomé
Lomé, capitale du Togo, est une ville moyenne à l'échelle ouest-africaine. Les autorités municipales tentent de faire de la ville une vitrine, ce qui implique de faire reculer le secteur informel. La construction d'un marché couvert pour reloger les vendeurs de rue entraîne une double logique : déguerpissement ou régularisation dans le secteur formel, en lien avec les politiques encouragées par les institutions internationales.
Mondialisation, patrimoine et tourisme en Éthiopie : la petite ville sacrée de Lalibela
La petite ville de Lalibela, dans le Nord de l'Éthiopie, est célèbre pour son patrimoine religieux. Ses églises rupestres sont classées comme patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978. Ce patrimoine attire un grand nombre de visiteurs, pèlerins et touristes, qui contribuent à insérer la ville dans la mondialisation mais aussi à recomposer son paysage urbain et la société locale. Si certains habitants sont marginalisés, d'autres profitent de la manne touristique.
Acteurs et réglementation de l’espace halieutique : du conflit à l’intégration des communautés de pêcheurs sur l’Aire Marine Protégée de Cayar au Sénégal
Dans un contexte de raréfaction des ressources halieutiques, la présence de pêcheurs mobiles dans la zone de pêche de Cayar accentue les conflits. La mise en place d'une Aire marine protégée visant à préserver les ressources et réguler l’activité halieutique autour de règles communes participe alors à la stabilisation des rapports sociaux. La gestion communautaire amorcée reste cependant limitée.
Géographies accélérées du pétrole et du gaz en Afrique orientale
La découverte d'importants gisements de pétrole et de gaz en Afrique orientale, encore peu ou pas exploités, entraîne des « géographies accélérées » : l'insertion rapide de ces espaces dans la mondialisation est certes présentée par les États comme des leviers de développement, mais elle soulève également d'importants questionnements sur les inégalités territoriales et la gestion des conflits locaux et environnementaux.
Actions sur le document