Vous êtes ici : Accueil Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Critères de votre recherche

  • Thème scientifique :
  • Type de données : Tout > Article
  • Affiner votre recherche avec un ou des mot(s) clé(s) :
  • Trier par :
  • Dans l'ordre :

Liste des résultats

Il y a 549 résultat(s) correspondant à vos critères de recherche.
article.png Les armes de destruction massive (ADM) : les risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques par Sylviane Tabarly, publié le 13/05/2005
Les armes NRBC (nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques) peuvent être des armes de destruction massive (ADM / Weapons of mass destruction - WMD). Leur prolifération et leur dissémination, dans un monde incertain, rendent crédible l'hypothèse de leur emploi. 1. Des armements sous contrôle ? Le cas des armements nucléaires; 2. Limites et difficultés de la lutte internationale contre la prolifération des ADM;
article.png Risques, incertitudes et précaution : la planète des Organismes génétiquement modifiés (OGM) par Sylviane Tabarly, publié le 13/05/2005
Les progrès fantastiques des biotechnologies au cours des dernières décennies permettent à l'homme de modifier génétiquement tous les organismes vivants, animaux ou végétaux, en intervenant directement sur l'ADN des cellules reproductrices. Ces modifications sont transmises à la descendance. Une directive de l'UE définit un OGM comme "un organisme dont le matériel génétique a été modifié d'une manière qui ne s'effectue pas naturellement par multiplication et/ou
article.png De la prévision à la prévention, la gestion mondiale des risques par Sylviane Tabarly, publié le 13/05/2005
La prévision, l'information, la prévention de certains aléas doivent être traités à l'échelle mondiale, par des systèmes multilatéraux et/ou onusiens. Les phénomènes naturels dont ils dépendent se déploient à petite échelle : c'est le cas des tsunamis, des cyclones par exemple. Et les risques de nature géopolitique ne peuvent aussi trouver de réponses qu'à travers des dispositifs adoptés par la communauté internationale la plus large. 1. Les
article.png L’infection à VIH/sida, image de la fracture Nord-sud ? par Jeanne-Marie Amat-Roze, publié le 13/05/2005
Vingt-cinq ans après l’émergence de l’épidémie à VIH/sida, le monde est parcouru par de très nombreux systèmes infectieux à VIH. Vieilles épidémies d’Amérique du Nord, d’Europe de l’Ouest, d’Afrique orientale et centrale, jeunes épidémies d’Europe orientale et d’Asie centrale, ici épidémies relativement sous contrôle, là épidémies explosives, la planète sida se conjugue au pluriel. Ne serait-il pas possible de voir une illustration de la
article.png Risques "naturels" et territoires en France par Vincent Clément, Emmanuel Jaurand, publié le 13/05/2005
L’actualité récente est jalonnée par de multiples catastrophes naturelles qui ont affecté aussi bien la France métropolitaine que l’outre-mer : le séisme de Guadeloupe en novembre 2004 (magnitude de 6,3), la canicule de l’été 2003, les inondations de la Somme au printemps 2001, les tempêtes de Noël 1999, en sont quelques exemples. La médiatisation de ces événements a nourri un discours tantôt catastrophiste ("C’est Verdun", à propos des tempêtes de Noël
article.png Arles sous les eaux du Rhône : la crue de décembre 2003 par Emmanuelle Delahaye, publié le 13/05/2005
1. Une crue méditerranéenne exceptionnelle; 2. La gestion de l’inondation; 3. Les enseignements de la crue;
article.png Vieille Europe, jeune Europe : une dualité rhétorique ou réelle ? par Gérard-François Dumont, publié le 21/03/2005
En 2003, alors que les États-Unis préparaient le renversement de Saddam Hussein en Irak, le Secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, suscite une très forte polémique, en évoquant une "vieille Europe" dont la France et l’Allemagne seraient les piliers. Par antiphrase, les médias ont alors parlé de "nouvelle Europe" pour désigner les autres pays, en particulier les "Dix" tout juste entrés dans l’Union européenne (UE) dans le cadre du cinquième
article.png La forêt guyanaise française : entre valorisation et protection par Patrick Blancodini, publié le 21/03/2005
Le territoire de la Guyane française résulte d’une géographie singulière et d’une histoire originale. Cet espace sud-américain, recouvert à 90% d’une forêt tropicale humide, appartient au vaste ensemble forestier amazonien. Il porte encore les marques des premières sociétés amérindiennes et de celles issues de la période esclavagiste et coloniale. Depuis son intégration à la nation française, un système moderne, projection d’un pays européen développé, se superpose à
article.png La géographie interroge le passé : mémoires et territoires en Fédération de Russie par Sylviane Tabarly, publié le 15/02/2005
Le Goulag, substantif formé à partir des initiales des mots Glavnoié OUpravlénié LAGuerei (Direction principale des camps de rééducation par le travail), désigne le réseau des camps et des colonies de travail forcé qui ont existé en URSS de 1930 à 1953 environ. Il s'agissait une direction administrative du NKVD (Commissariat du peuple à l'intérieur) subdivisée en directions principales par branches économiques. Ce système a marqué le territoire
article.png Politique et géopolitique du pétrole russe par Julien Vercueil, publié le 15/02/2005
L’ex-URSS a longtemps considéré son secteur énergétique comme un instrument politique tout autant qu’une ressource économique : ses relations passées avec Cuba, longtemps maintenue sous perfusion économique par des livraisons généreuses d’hydrocarbures en échange d’une loyauté politique et diplomatique dans le cadre de la guerre froide, en sont un exemple. Après la chute de l’URSS, la Russie a tenté de conserver cet usage géopolitique de la manne
article.png L'agriculture russe post-soviétique : rupture ou continuité ? par Pascal Marchand, publié le 15/02/2005
Les résultats obtenus par l’agriculture post-soviétique sont inférieurs encore à ceux de l’agriculture soviétique, déjà considérée comme le boulet du système. L’examen des structures de ce secteur laisse par ailleurs perplexe car, après privatisation, il est encore aux mains d’exploitations collectives. Pendant ce temps, les magasins d’alimentation des grandes villes sont massivement approvisionnés en viandes importées, qui couvraient 70 à 90% du marché
article.png L'offre touristique en Fédération de Russie par Sylviane Tabarly, publié le 15/02/2005
Imaginer l'organisation d'un voyage en Russie : ses objectifs généraux et la clientèle visée, ses itinéraires, tenant compte des espaces interdits ou déconseillés, sa logistique (transports, hébergements), son accompagnement (recours aux guides locaux, interprètes ?), en amont, les "conseils aux voyageurs", sur place, l'anticipation des difficultés à envisager et leurs solutions.
article.png Les hydrocarbures en Russie, entre promesses et blocages par Julien Vercueil, publié le 15/02/2005
Aujourd’hui, plus que jamais, le secteur des hydrocarbures domine l’économie de la Russie. La production d’hydrocarbures représente plus de 25% du PIB et assure plus de 40% des recettes du budget de l’État. L’exportation fournit environ les deux tiers des recettes en devises du pays, les grandes entreprises du secteur sont les acteurs majeurs de son industrie. Dans un monde en proie à une incertitude grandissante en matière énergétique et, face à
article.png Institutions et maillages territoriaux de la Fédération de Russie par Sylviane Tabarly, publié le 15/02/2005
À l'issue d'une phase de transition de treize ans, quels sont les principaux acteurs institutionnels de la Fédération en Russie ? Sur quels maillages territoriaux s'appuient-ils ? Quelles sont les évolutions institutionnelles perceptibles ? 1. La Fédération de Russie et ses institutions; 2. Maillages administratifs territoriaux;
article.png diaporama.png Exploitation des hydrocarbures et environnement en Sibérie occidentale. L'exemple de l'Arrondissement autonome de Khanty-Mansisk (Nijnevartovsk) par Yvan Carlot, publié le 15/02/2005
L'Arrondissement autonome de Khanty-Mansisk (AAKh-M), à deux fuseaux horaires de Moscou et d'une superficie presque équivalente à celle de la France (523 000 km2), fait partie administrativement de l'oblast de Tioumen. À partir des années 1970 et 1980 arrivent russes, ukrainiens et tatars, en grande partie attirés par les incitations du pouvoir pour la mise en valeur des gisements de pétrole et de gaz. En 1995, la population de l'AAKh-M est évaluée à 1,340 millions